Opera Max : vous pouvez enfin économiser votre data en mode privé

Le navigateur Opera Max dispose d’un outil permettant d’économiser jusqu’à 50 % de votre data lorsque vous surfez sur le web. Le hic, c’est que jusqu’à présent, vous deviez choisir entre cet outil et votre sécurité, l’économiseur de données ne proposant pas de mode privé. Mais désormais, ce n’est plus le cas, vous n’avez donc plus à faire de compromis.

Le navigateur mobile Opera a toujours proposé des fonctionnalités intéressantes. Il y a un an, il se dotait d’un outil permettant d’économiser votre data, y compris les données échangées par les applications et, plus récemment, il ajoutait un VPN gratuit et illimité à son application Android. Aujourd’hui, voilà que la société annonce l’arrivée prochaine d’une mise à jour qui devrait faire le bonheur de tous les utilisateurs soucieux de leur sécurité.

A la façon du mode S Secure des Galaxy J5 et J7, Opera ajoute un mode « Privé » à son application qui va vous permettre de visualiser quelles applications envoient vos informations à des tiers. A cela s’ajoute un outil qui va permettre de chiffrer toutes les informations que vous échangez sur le web lorsque vous êtes connecté à un réseau Wifi public. Il vous suffira pour cela d’activer un interrupteur.

Bien évidemment, lorsque vous utiliserez Opera Max pour économiser votre data, toutes les données échangées passeront par les serveurs de l’application puisque c’est le seul moyen possible pour assurer leur compression. Si toutefois vous faites confiance à l’application, ce n’est pas vraiment un problème.

Le secteur des navigateurs web et mobiles reste très concurrentiel et en mai dernier, Chrome volait la première place à Internet Explorer. Pour survivre et mieux s’imposer, Opera a pris le parti de proposer des fonctionnalités parfois inédites axées sur les vrais besoins de l’utilisateur. Une recette qui semble fonctionner. Notez que la société s’est permis de tacler Apple en précisant que son outil offrait une meilleure sécurité que les applications iPhone.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article