OnePlus 5 : la marque s’exprime sur ses benchmarks trafiqués

Maj. le 23 juin 2017 à 21 h 14 min

Témoin d’un énorme succès sur le plan des précommandes depuis son officialisation le 20 juin dernier, le OnePlus 5 est en parallèle au centre de vives polémiques. Il est reproché au dernier né de chez OnePlus d’être à l’origine de triche dans les résultats des benchmarks. L’affaire, qui fait forcément couler beaucoup d’encre, nuit grandement à l’image du fabricant chinois, qui décide aujourd’hui de s’exprimer sur le sujet.

oneplus 5 test autonomie

Au départ, tout allait comme sur des roulettes pour ce cher et tendre OnePlus 5. Fiche technique solide, bonnes premières impressions de la part de la presse spécialisée, tests de performances concluants, … tout ne présageait que du bon pour le futur né de la marque chinoise, OnePlus.

Jusqu’à ce que celui-ci soit officialisé par son fabricant le 20 juin dernier et commence soudainement à faire parler de lui de façon péjorative à cause de tricheries relevées dans les résultats de plusieurs benchmarks. La supercherie n’a donc pas tarder à être révélée au grand jour, contraignant OnePlus à répondre face à toutes ces polémiques qui ternissent son image.

OnePlus 5 : OnePlus déclare ne pas avoir overclocké son CPU

Celui qui explosait les scores des Galaxy S8 dès les premiers benchmarks n’a mis guère de temps avant de se faire épingler. Il en ressort en effet que le comportement de son processeur est anormalement différent, comme si son SoC avait été overclocké de la part de son fabricant afin de booster ses capacités et donc de faire meilleure impression auprès des futurs acheteurs.

OnePlus de son côté, qui avait déjà dû faire face à ce genre d’affaire avec le OnePlus 3T, se retrouve une fois de plus dans une situation particulièrement instable. Le chinois, qui n’avait visiblement pas d’autre choix que de s’exprimer sur le sujet, a fait savoir à XDA qu’il avait belle et bien effectué ce genre de pratique mais n’avait en aucun cas overclocké le CPU du OnePlus 5 :

« Nous avons procédé à ces tests de haute performance, à la fois naturels et viables, pour que, lorsque vous exécutiez des applications de benchmark, le smartphone fonctionne de la même manière que lors de l’utilisation d’applications consommant beaucoup de ressources telles que les jeux 3D. A aucun moment nous n’avons overclocké le CPU du OnePlus 5, et/ou déterminons le moindre palier de fréquence »

Le fabricant a finalement conclu en déclarant qu’il est « confiant des belles capacités et performances du OnePlus 5 ». Qu’il s’excuse autant qu’il veut auprès des consommateurs ou tienne de belles paroles à l’égard de son délicieux OnePlus 5 ne fera sans doute pas oublier ces vilains agissements. De ce fait, il sera intéressant de voir si ces tricheries auront de quelconque répercussions ou non sur les ventes de son appareil

Réagissez à cet article !
  • Illanor51

    Vous faites pitiés… Sur un benchmark (ou un gros jeux 3D) le CPU tourne à bloque. POINT. Aucune tricherie ! Sur un test synthétique, on veut savoir ce que son matériel à dans le ventre non ?! Donc on pousse le matos à fond…
    Lancez PCMark sur votre PC, et n’ayez pas peur de voir le CPU occupé à 100%, c’est pas de triche n’ayez crainte…

    • Bobinette24

      Il faut lire l’article de XDA (intitulé « Do NOT Trust OnePlus 5 Benchmarks in Reviews – How our Review Unit is Grossly Cheating at Benchmarks » pour la recherche) à ce sujet qui en dit bien plus et qui montre bien la présence d’une triche qui ne représente pas le comportement qu’aura le téléphone même en jeu.

      • crachoveride

        Et pourtant quand tu regarde les 1ers retour, le proc est bien utilise de la meme facon dans les jeux mais juste pas exploite a fond a cause que ces derniers n’arrivent pas a l’exploiter a fond..

        • bazbazbaz

          Ce n’est pas à cause des jeux qui n’arrivent pas à l’exploiter à fond mais à cause des risques sur le matériel à faire tourner de façon trop prolongée le processeur à fond. C’est pas compliqué à comprendre. Pour rappel, la sale réputation du SN810 était aussi dû à ça: sa facile tendance à chauffer, ce qui obligeait à diminuer sa fréquence de fonctionnement. Bien sûr, chaque constructeur peut implémenter un système de refroidissement différent qui permet de garder le plus longtemps possible des performances optimales pour les utilisations les plus poussées(les gros jeux 3D) et ce que l’on reproche c’est que l’on ne retrouve pas le même comportement du proco entre les tests de benchmarks et les sessions de n’importe quel gros jeu 3D.

        • Cabodfon

          Non. Tu n’as RIEN compris.

    • French Open YouTubers

      Au lieu de les accuser, t’aurais pu lire la source, pour une fois que la team ne fait pas de fakenews…
      Chez XDA, ils sont bien relevé un comportement anormal en benchmark, qui du coup ne représente plus les vrais capacité de l’appareil à fond, contrairement à PCMark sur un PC par exemple.

      • crachoveride

        Il faut effectivement bien lire jusqu’au bout et pas qu’a un seul endroit :) quand tu regarde les 1ers retour, le proc est bien utilise de la meme facon dans les jeux mais juste pas exploite a fond a cause que ces derniers n’arrivent pas a l’exploiter a fond..

        • Cabodfon

          « À cause que… » ???

  • Tristan

    La triche est la quand même.

    • crachoveride

      En quoi c’est de la triche? Ils laissent juste le proc monter a 100% de ses capacite. C’est bien le but d’un benchmark non?

      • Tristan

        Regarde l’article de xda tu comprendras, et c’est bien beau de faire monter un proco à 100 % de sa capacité, mais si ça ne reflète pas la réalité, quelle est l’utilité ?
        C’est dommage de faire un smartphone qui est considéré comme étant le « Smartphone de l’année » alors que 1+ mentent sur les perfs et même sur l’appareil photo… de plus ce n’est pas un smartphone qui m’intéresse quand on voit que le pauvre OP2 n’aura même pas droit à oxygen OS 4, ce qui est ahurissant quand on voit les specs du téléphone, le S810 est encore un excellent SoC avec ses 4Go de RAM.

  • Impega

    Bah c’est vrai, il n’y a pas d’overclocking.
    Ils font juste tourner le CPU à 100%.
    Ou plutôt, il laisse le systeme laisser cette application consommer 100% de CPU.

    • Fred

      Tout a fait,mais c’est dur a comprendre pour certains ici.

    • Billy_boolean

      Pire, seuls les core little sont bloqués a leur fréquence.
      C’est juste pour faire couler de l’encre…

  • Thomas Lattanzio

    179504 points

    https://uploads.disquscdn.com/images/31841a52dc74ab97845b8d12ebd6cdfc6dbc69d33b10fc7421549e708fe0469c.png

    Résultats impressionnants

    • Gabin Coelho

      Avec le s8 173387

  • Ostiny

    Pour les défenseurs qui disent que le SoC doit tourner à 100% comme lors d’un jeu 3D, c’est totalement faux.

    Sur un PC, je vous aurais dit oui. Sur un smartphone il n’y a pas de ventilo. Comment fait-on baisser la chaleur ? Il y a du throttling, c’est-à-dire que la fréquence baisse.

    Si lors d’un benchmark vous laissez la fréquence au max en permanence, vous trichez car le téléphone surchauffe et cela peut l’endommager.

  • stargatesc

    Certains de vous je vous plein toujours à critiquer vous avez rien d’autre de plus intéressant à faire de vos journée que de critiquer, si le op5 vous plaît pas passer votre chemin, et si vous voulez-vous le smartphone parfait et bien mettez-vous au travail et faite votre propre téléphone qu’ont rigole un peu.
    C’est de la triche, l’appareil photo est mauvais, ils sont copié l’iphone 7+ franchement vous nous faite Ch….

  • Deryxel

    Vous n’avez pas déjà publié un truc de ce genre mais avec un t i tre plus p utaclic ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Bixby 2.0 officiel, l’assistant de Samsung arrive sur d’autres appareils

Dans le cadre de la Samsung Developer Conference 2017, Samsung vient d’annoncer officiellement Bixby 2.0. Cette nouvelle version permettra à l’assistant virtuel de mieux distinguer et comprendre les différents utilisateurs. Par ailleurs, un Bixby SDK va permettre aux développeurs de rendre leurs applications compatibles avec Bixby.

HTC U11 Plus : les benchmarks dévoilent la grande puissance du flagship

Le HTC U11 Plus passe sur le grill des benchmarks nous montrant sa puissance et confirmant qu’Android 8.0 Oreo sera présent lors de sa commercialisation. Sauf surprise le smartphone sera annoncé le 2 novembre, en attendant nous avons déjà une idée d’une grande partie de sa fiche technique.

b3fe21fd6b42a293e266522117512906ssssssssss