DAS smartphone : les ondes ne sont pas dangereuses pour la santé… à condition d’utiliser un kit mains-libres

Maj. le 13 mars 2018 à 9 h 24 min

Le DAS des smartphones doit-il vous inquiéter ? De récentes études tendent à montrer que les ondes ne seraient pas vraiment dangereuses pour la santé, surtout en cas d’utilisation d’un kit mains-libres. Le relation entre ondes et cancer ne parvient pas à être prouvée, mais il est tout de même conseillé d’éviter une exposition élevée. Car les scientifiques l’avouent eux-même : si pour le moment, il n’y a rien d’alarmant à signaler, des années de recherche sont encore nécessaires pour mieux comprendre l’impact des ondes sur notre corps.

smartphone ondes

Deux études du Programme National de Toxicologie (NTP) des États-Unis et relayées par le New York Post mettent en doute la dangerosité réelle des ondes des smartphones sur notre santé. Nous sommes exposés aux radio-fréquences au quotidien : celles-ci sont émises par plusieurs appareils qui nous entourent (micro-ondes, Wi-Fi…), mais les smartphones sont sans doute ceux qui nous touchent le plus. Mais pas de panique, « s’il y a un risque, il est faible« , assure le Dr John Bucher, co-auteur d’une des études de la NTP.

DAS smartphone : un kit mains-libres permet de réduire l’exposition du cerveau aux ondes

D’après la recherche, « il n’y a actuellement aucune preuve tangible que les ondes augmentent le risque de cancer« . Des rats et souris ont été exposés à de fortes radio-fréquences par des scientifiques pour tenter de détecter de potentiels effets nuisibles. L’état de santé des rongeurs exposés et non-exposés n’ont révélé aucune différence entre les groupes témoins. Certains individus très fortement exposés ont vécu plus longtemps que d’autres qui ne l’ont pas du tout été.

Bucher prévient tout de même qu’on n’est pas sûr des effets des ondes sur le corps humain « sous des conditions de haute exposition » et recommande une utilisation « intelligente » du smartphone. Il conseille de ne pas le garder coller à l’oreille et de l’éloigner de soi durant la nuit. « Les ondes de smartphone diminuent drastiquement avec la distance« , explique-t-il. Vous pouvez retrouver ici notre liste des smartphones avec le meilleur et le pire débit d’absorption spécifique (DAS).

C’est pour cela que les kits mains-libres sont recommandés par la NTP. « L’utilisation de la technologie mains-libres comme les casques avec ou sans fil est en train d’augmenter et peut réduire l’exposition aux ondes pour la tête et le cerveau« , indique l’institution.  De l’aveu même des chercheurs, Bucher compris, il reste encore des années d’études à accomplir avant de pouvoir répondre avec certitude à toutes les questions sur la dangerosité des ondes. En attendant, ça ne coûte pas grand chose de rester prudent et de limiter son exposition.

Réagissez à cet article !
  • diordnAi

    Les ondes deviennent « dangereuses » (pour un être vivant, d’où les guillemets) à partir des UV type B (c’est notamment à cause d’une expo trop longue à ces ondes, en bronzant 5 heures par exemple, qu’on se brûle la peau et/ou augmente la probabilité d’un cancer de la peau), les UV C sont réfléchis, les rayons X on s’en prend que rarement et en petite quantité (c’est pas pour rien si on ne peut passer plus que quelques scanners par an), les rayons Gamma encore moins.

    Les UV A, le spectre « visible » (oui la lumière est une onde électromagnétique, peut-être que ça fera réfléchir quelques ANTI ONDES QUOI QU’IL ARRIVE), les ondes micro-ondes (Wi-Fi, communications mobile) et les ondes radios sont inoffensives.

    Les seuls risques pourraient se montrer si une quantité importante de ces ondes vous seraient envoyées en pleine tête (tel un laser), donc à part si vous vous skotchez 10 téléphones sur la tête pendant 1 mois vous risquez pas grand chose.

    Note: les ondes dites « micro-ondes » sont les mêmes que celle que votre micro-ondes crache, cependant si on meurt dans un micro-ondes c’est parce que la quantité d’énergie émise est EXTRÊMEMENT importante, dose à laquelle on est jamais exposé sinon les ondes micro-ondes sont inoffensives en général.

    • Guillaume Soghonian

      Petit complément : Le danger augmente selon la distance de l’antenne en émission (que ce soit celle du relais ou celle du mobile), d’où la préconisation d’éloigner le mobile des organes en utilisant un kit main libre et/ou en le mettant dans un sac.

      • Teddy

        Euh ton complément va à l’encontre de ce qu’il dit. Il dit que ce type d’onde est inoffensif :)

        • Guillaume Soghonian

          Mon complément était à l’article : je suis entièrement d’accord avec le commentaire, seulement je précise que la dangerosité des ondes tient aussi à la distance des « émetteurs » d’ondes.

          • Teddy

            Ah oui, vu comme ça :)

    • Novaslash

      Tes informations sont très intéressantes et permettent d’apprendre des choses mais comment peut-on être sur que ce que tu dis est vrai ?

      Je ne sous-entends pas que tu racontes des bobards. Je ne me permettrais pas étant donné que j’y connais rien dans ce domaine. Mais si je pose la question, c’est parce qu’il y a pas mal d’études qui ont été faites et qui se contre-dises sans parler des recherches en cours. En gros, les chercheurs ne savent toujours pas. Il est donc difficile de savoir si ce que tu dis est bel et bien le cas.

      Pourrais-tu nous apporter des compléments d’informations ?

      • diordnAi

        Pour les sources n’importe quel manuel scolaire de 1ère STI2D/S SI suffira je pense.

        Bah en fait c’est une question à laquelle il est pas facile de répondre. L’énergie d’une onde dépend de sa fréquence (d’où le fait qu’à partir des UV B ça deviennent « trop » pour le corps humain), mais aussi de la puissance d’émission.

        Un téléphone n’émet pas énormément (sa puissance c’est ce qu’on appelle communément le DAS qui pour ces raisons de sécu est limité à 2W/kg) mais après tant qu’on est pas entouré de 15 téléphones en utilisation mobile intensive pendant plusieurs jours non-stop on ne risque pas grand chose.

        Pour l’instant on ne sait pas vraiment précisément exactement les possibles conséquences mais logiquement et à priori les risques sont minimes et surtout spécifiques (voir exemple au dessus).

        • Novaslash

          Merci de m’avoir répondu.

          Donc, normalement, il n’y a pas de risque particulier lors d’un usage classique.

          Mais quand est-il sur le long terme ?

          • diordnAi

            Sur le long terme on ne sait pas encore très précisément (on est un peu les cobaye ^^), les téléphones portables n’existent que depuis très peu de temps. Mais cependant cela ne devrait pas causer de soucis.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple et Volkswagen conçoivent ensemble une voiture autonome

Apple et Volkswagen travaillent ensemble à la conception d’une voiture autonome. D’après le New York Times, les deux géants ont signé un accord allant dans ce sens. Dans un premier temps, il s’agirait d’abord de transformer des Volkswagen T6 Transporter…