On pourra bientôt avoir la 3G et la 4G en avion !

Maj. le 7 mars 2018 à 11 h 51 min

L’ARCEP, l’Autorité de de Régulation de Communications Electronique et des Postes a autorisé l’usage de la 3G et de la 4G en avion.

Air France

Le mode avion pourrait bien être de l’histoire ancienne, ou ne plus servir qu’au cinéma quand, pour une raison mystérieuse, nous sommes incapable d’éteindre complètement notre téléphone. La wifi avait déjà été installée sur certaines compagnies, et ça sera désormais bientôt le cas de la téléphonie.

L’ARCEP, qui régule le secteur des telecommunications, vient d’autoriser l’utilisation de la 3G et 4G dans les avions. Ce que les gens ignorent, c’est que la 2G était déjà autorisée depuis 2008 . Aujourd’hui, les deux réseaux successeurs ont simplement suivi. Mais attention, autant l’ARCEP a donné son aval, autant la DGAC, la direction générale de l’aviation civile n’a pas encore autorisé l’usage effectif des deux systèmes. Mais l’on est assez optimiste quant au fait de voir la loi vite acceptée, puisqu’il s’agit d’une directive européenne à appliquer désormais sur notre territoire, ce que nous attendions déjà lors de l’annonce de ce projet.

Pour fonctionner, il faudra que les avions soient équipés d’un relais qui enverra les informations au sol. L’usage de les mobiles ne pourra être autorisé qu’au dessus de 3000 mètres d’altitude et dans des gammes de fréquences spécifiques, 2100MHz pour la 3G et 1800MHz pour les 2 et 4G. Il n’y a guère que Bouygues Telecom qui utilise la bande 1800MHz pour la 4G, ce qui lui donne un avantage considérable sur ces concurrents dans cette histoire de téléphone en avion. Des opérateurs utilisant des gammes interdite, le relais à bord des avions devra être capable d’empêcher les terminaux mobiles concernés d’utiliser ces fréquences.

C’est beaucoup de choses à mettre en place pour qu’on puisse conserver nos mobiles à chaque instant, mais nulle doutes que ces efforts seront faits à terme, d’autant que les bénéfices peuvent être notables, comme le declare l’ARCEP :

Chaque compagnie aérienne aura le choix de proposer effectivement de tels services, et choisira le cas échéant le tarif auquel ces services seront proposés en vol

Autant l’idée de pouvoir continuer nos chers smartphones en altitude a quelque chose d’amusant, autant il serait étonnant que cela ne coute pas une petite fortune, ne serait-ce qu’au début, et là, on se demande quand-même si ça vaut le coup.

Via

Réagissez à cet article !
  • Flo90

    Si c’est payant autant mettre du Wi-Fi….

    • Youenn Svgn

      Si c’est payant et en 4g, j’espère au moins que l’accès à la prise est compris dans le tarif, pas sur de tenir paris/melbourne sur une seule charge ^^

  • Unknown

    Suis-je le seul qui est perturbé par « la wifi »?
    Savez vous que c’est faux? Le mot est masculin.

    • rororony999

      EXACTEMENT, je déteste qu’on dise LA wifi , c’est LE wifi .

  • Papounet UT

    Et a quand la 4G sur 100% du territoire français ?

    • Fabien

      Voilà une bonne idée,moi je suis chez Bouygue,je suis en région parisienne,donc pas de problème,mais ailleure c’est la misère,et c’est de même pour tous les opèrateurs !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile : un bug empêche le Galaxy A8 de passer un appel

Un bug empêche les abonnés Free Mobile de téléphoner avec leur Galaxy A8 lorsqu’il est connecté en 4G. Sur les forums et les réseaux sociaux, les témoignages d’utilisateurs se multiplient depuis le mois de février 2018. Pour Samsung, le problème…

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.