C’est officiel, les frais de roaming seront réduits dès 2016 et supprimés en 2017

Date de dernière mise à jour : le 27 octobre 2015 à 19 h 05 min

C’est désormais officiel ! Les frais de roaming seront réduits dès 2016 et supprimés en 2017. Les députés européens vient de voter la loi. En voici les détails.

fin roaming europe 2017 reduit

Le Parlement Européen a finalement tranché. Les frais de roaming c’est terminé. Tout du moins à partir de l’année prochaine. Vous n’aurez plus à craindre les surtaxes lorsque vous vous rendrez à l’étranger au sein de l’Union Européenne.

Ainsi, à partir du 15 juin 2017 les frais d’itinérance pour les appels, l’envoi de SMS et l’utilisation de l’internet mobile à l’étranger au sein de l’UE seront interdits. La bonne nouvelle, c’est que dès le 30 Avril 2016, ces frais seront déjà réduits. Voici le détail des nouveaux tarifs mis en application :

  • 0,05€/mn pour les appels vocaux sortants (le plafond pour les appels entrants n’a pas encore été déterminé)
  • 0,02 par SMS envoyé
  • 0,05€/Mo utilisé sur l’internet mobile`

Cette abolition des frais d’itinérance était attendue depuis longtemps par tous : les citoyens ordinaires, les start-ups, les PME ou encore toutes sortes d’organisation […] Grâce à cet accord, l’Europe deviendra aussi la seule région au monde qui garantit juridiquement l’Internet ouvert et la neutralité du net. Le principe de neutralité du net sera appliqué directement dans l’ensemble des 28 États membres, ce qui empêchera d’avoir un internet à deux vitesses. – Pilar del Castillo, député espagnole (Parti Populaire Européen)

fin frais roaming europe

Des sanctions seront applicables en cas de non respect des lois

Pour accompagner cette loi, de nouvelles sanctions seront appliquées en cas de non respect des règles en vigueur. Ainsi, si les opérateurs ne jouent pas le jeu les clients pourront rompre leur contrat ou obtenir des dédommagements.

Et cela sera aussi valable pour les fournisseurs d’accès à internet qui vont être obligés d’annoncer les débits ascendants et descendants auxquels les clients potentiels peuvent s’attendre. C’est donc la fin des débits théoriques faramineux et totalement surréalistes. Là encore, si cette loi n’est pas respectée, des sanctions sont prévues.

Via

Réagissez à cet article !
  • Flo974

    Manque plus que le reste du monde…

    • Jacques Gardes

      et ca sra parfait !!!!

  • mathias170390

    Est-ce que cela signifie la fin des forfaits “Europe”? De ce que je comprends, en 2017, pour SMS/appel on paiera le prix qu’on paierait en France, c’est bien ça? Donc par exemple pour quelqu’un qui a les appels illimités, peu importe d’où il appelle en Europe, ça ne lui coutera pas plus cher que sa facture de base?

    • Romain Vitt

      Exactement. A partir de 2017 utiliser son smartphone depuis l’Espagne, l’Italie ou l’Allemagne (entre autres) sera compris dans le forfait de base :)

      • mathias170390

        Donc la question qui en découle : qui assurera le réseau? parce que autant Orange est très bien développé en Europe, autant Free… Donc sur qui reposera cette infrastructure? Va falloir que nos opérateurs se bougent, car j’imagine la 3G sur Paris entre Juin et Septembre >_<

        • momoto33127

          Ca fonctionnera exactement comme aujourd’hui, juste les frais en moins, chaque opérateur s’occupe de son réseau dans son pays, juste que si tu es chez SFR par exemple et que tu vas en Espagne, tu ne sera plus sur le reseau SFR mais Vodafone par exemple. Je reviens d’Espagne c’est pour cela que je te fais cette exemple, mais un ami qui était chez Free basculait sur le reseau Movistar la bas

        • Thierry Brez

          les réseaux étrangers, n’ont rien à voir avec le fournisseur français… Que vous soyez chez Free ou Orange, c’est le réseau du pays destinataire qui est utilisé… à l’étranger, que vous ayez Free ou Orange c’est pareil… enfin non pas pour le porte feuille… Free est de loin moins cher…

      • Insomnia

        Je suis pas sur que cela soit prit en compte pour un tarif identique, si tu es dans un autre pays l’opérateur devra payer à ce nouvel opérateur des frais, sauf si dans le dossier le reste de l’Europe fonctionne à la terminaison d’appel, en fait pour moi, si tu appel de Belgique tu paiera hors forfait mais à des couts identique à du hors forfait en France par exemple

      • Thierry Brez

        comme chez Free depuis des années…

        • mathias170390

          Chez Orange aussi =p (3 tours en Allemagne, 2 en Pologne, et un en Espagne depuis janvier, et toujours la même facture =) )

  • Jc

    Ça veut dire une unification du tarif pour de l’illimité à 20€ en Europe ? Car par exemple le forfait free pourrait fonctionner partout donc pourquoi payer plus cher

    • Slaughter

      A voir si ils maintiennent les obligations de résidence de 6mois pour éviter de destabiliser les opérateurs européens… mais les opérateurs français y gagneraient certainement.

    • Adodan

      non mais des forfaits à 50 euros partout

    • Insomnia

      je pense pense pas que le prix restera à 20€ du moins pour la France mais un forfait Europe coutera surement plus cher

  • 2sfhim

    Magnifique erreur dès la deuxième ligne : “Les députés européens vient de voter la loi”…

    • Sur le coup, c’était tellement gros que je ne m’en était même pas rendu compte ^^
      Je suppose que l’auteur a écrit « Le parlement européen », puis s’est ravisé en oubliant de corriger le verbe.

  • WikiPanda

    J’espère que ça ne fragilisera pas les plus petits opérateurs pas ou peu développés hors de leurs pays d’origine face à des gros opérateurs. (Je pense par exemple a Bouygues,free face à orange, Telefónica et Vodafone)

    • Insomnia

      Ca ne les fragilisera pas t’inquiète pas pour ça, bien au contraire, se sera le premier qui offrira le meilleur compromis, ça va faire marché la concurrence. de plus ça permettra à d’autres opérateurs d’Europe de proposer des forfaits autre part que sur leur territoire de prédilection.

      • WikiPanda

        C’est vrai que ça serai bénéfique a free (qui pourrai même en profiter pour fusionner free, salt,monaco télécom mobile) mais vu la fragilité actuelle de bouygues, il y a des chances que ça l’affaiblissent d’avantage avec une plus forte concurrence.

        Niveau concurrence ça sera surement faible en France vu que l’on a déja des forfait a des prix compétitif. De plus téléfonica et vodafone n’auront aucun intérêt a venir en france (sauf par le rachat de bouygues): le réseau cuivre de telefonica est catastrophique en espagne, ils doivent déja commencer par l’améliorer avant l’expansion sur des territoires très compétitifs, et vodafone fonctionnent comme orange avec des prix élevé (donc peu de concurrence possible)

        Si les autres opérateurs d’Europe veulent proposer des forfaits autre part que sur leur territoire, ils leurs faudra alors soit :

        -Tout construire et acheter des licences
        -Racheter les opérateurs les plus faibles

  • Insomnia

    Autant pour le mobile, pas de soucis mais pour l’adsl c’est impossible de proposer un débit réel puisqu’il est lié à la qualité du réseau cuivre…

  • Thierry Brez

    déjà le cas chez Free Mobile depuis un moment… j’étais 2 semaines en Croatie, j’ai appelé en France, en Croatie, et j’ai surfé en 4G pour gratos… Merci Free

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
d42dfc89b9d21efc6f0529096c3f7914[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[