Oculus Rift : il va vivre la vie d’un autre pendant 28 jours

Maj. le 10 avril 2016 à 19 h 11 min

Un artiste a décidé de se lancer dans une expérience étonnante. Il va porter le casque de réalité virtuelle Oculus Rift pendant 28 jours sans interruption, à travers lequel il vivra la vie d’un parfait inconnu.

realite virtuelle oculus rift

Mark Farid vient tout juste de lancer ce projet KickStarter assez inédit. L’idée est de créer une expérience à la fois sociologique, psychologique et artistique, baptisée Seeing-I, durant laquelle il vivra la vie d’un autre à travers un casque de réalité virtuelle pendant 28 jours, 24 heures sur 24, en portant.

La personne de l’autre côté ne sera pas connectée en temps réel mais avec un décalage de 6 jours. Quoi qu’il en soit, ce volontaire, que Farid ne connait pas, enregistra tous ces faits et gestes, peu importe leur caractère privé. L’artiste vivra cette vie alternative depuis un espace avec un lit, des toilettes et une douche, où des caméras le filmeront pour retransmettre l’expérience.

Le but de l’expérience est de déterminer si l’exposition continue avec la vie d’un autre gomme l’identité, et si le cerveau, d’une certaine manière, peut se mettre à assimiler la vie de l’autre à la sienne.

C’est pourquoi, à la fois dans un souci de santé et dans le but de comprendre les phénomènes en jeux, Farid parlera une heure par jour avec un psychologue quand l’inconnu dormira, mais sans jamais retirer son casque. Par ailleurs, l’artiste se pliera au rythme de l’autre, mangeant, dormant, et se douchant et allant aux toilettes quand l’émetteur le fera.

oculus rift vie autre

Les premières analyses parlent d’un risque réel pour la personnalité. Le cerveau est extrêmement flexible. Pour faire une comparaison, il existait une expérience durant laquelle les sujets portaient des lunettes inversant les images, au bout d’une certaine période, le cerveau remettait l’image dans le bon sens et tous les gestes des porteurs redevenaient naturels. En retirant les lunettes, l’image « naturelle » était alors inversée à son tour, avant que le cerveau s’adapte à nouveau.

Ici, nous parlons de quelque chose de bien plus complexe, la représentation du soi. L’idée que le cerveau, là aussi, s’adapte est loin d’être absurde, surtout pendant avec une telle durée. C’est pourquoi il est possible que Farid ne puisse pas aller au bout de son expérience.

La campagne KickStarter se termine dans 29 jours, et il faudra ensuite lancer le projet. D’ici deux trois mois, nous aurons donc peut-être la réponse à la question soulevée par Seeing-I. L’Oculus Rift, quant à lui, verra sa version commerciale arriver dans quelques mois, mais ça n’est pas une raison pour tenter l’expérience chez vous.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !