NVIDIA Tegra K1: une impressionante demo sous Unreal Engine 4 à la Google I/O

Maj. le 6 mars 2018 à 10 h 34 min

Non loin de se limiter aux seules nouveautés de Google, la conférence d’ouverture de la Google I/O qui se tenait hier soir à San Francisco a également été le théâtre d’une impressionnante démonstration de NVIDIA visant à montrer l’étendue des performances graphiques du fameux processeur Tegra K1, véritable référence en termes de gaming, réalisée en partenariat avec Epic Games.

tegra K1

Intitulée « Rivalry », cette démonstration technologique du processeur Tegra K1 utilise à la fois le moteur Unreal Engine 4, les 192 cœurs du fameux GPU Kepler de NVIDIA et l’Android Extension Pack de Google dont le but est d’obtenir des graphismes comparables à ce que peut offrir un PC haut de gamme mais sur mobile. Une pirouette qui aura représenté trois semaines de travail pour Epic Games mais au vu de la vidéo, le pari semble réussi.

A ce sujet, le directeur de l’ingénierie Android chez Google, David Burke a, par ailleurs déclaré :

Ce sont littéralement des graphismes de jeux PC que nous mettons dans votre poche.

Concrètement parlant, la nouvelle norme OpenGL ES 3.1 et l’Android Extension Pack de Google apportent des fonctionnalités graphiques supplémentaires comme la tessellation et la compression de texture. Le processeur Tegra K1 apporte, pour sa part, des performances équivalentes à celles ces cartes graphiques NVIDIA qu’on retrouve dans les PC haut de gamme mais dans une version plus adaptée au mobile.

tegra K1

Toutefois l’arrivée de la version 64 Bit du Tegra K1 attendue dans la même période qu’Android L devrait tout changer et on peut déjà présupposer qu’un smartphone ou une tablette équipée de la dernière version d’Android et de cette puce atteindra des performances époustouflantes.

Premier CPU à supporter Android TV, le processeur Tegra K1 est également attendu dans les premiers véhicules sous Android Auto et sera l’une des premières puces à exploiter les possibilités permises par le support du 64 Bit sous Android L sur lequel la firme travaille d’ores et déjà.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !