Nvidia Shield Tablet : ce qu’il faut retenir des premiers tests

Date de dernière mise à jour : le 27 février 2017 à 1 h 24 min

Première tablette du marché destinée aux gamers, la NVIDIA Shield Tablet vient tout juste de sortir aux USA. Aussi innovante que performante, cette dernière sera disponible en France dès le mois prochain. En attendant de vous proposer notre propre test de l’appareil, voici une petite revue de presse des différents médias américains.

nvidia shield tablet

Fiche technique de la Nvidia Shield Tablet

  • Système d’exploitation : Android KitKat
  • Ecran : IPS LCD de 8 pouces, définition Full HD de 1920 x 1200 pixels
  • Processeur : quad core A15 NVIDIA Tegra K1 cadencé à 2,2 Ghz
  • GPU : Kepler 192 coeurs
  • Ram : 2 Go
  • Stockage interne : 16/32 Go extensible jusu’à 128 Go via slot microSD
  • Multimédia : capteur photo 5 Megapixels HDR avec autofocus,  caméra frontale HDR de 5 Megapixels et haut-parleurs frontaux dual bass Reflex
  • Connectivité : Bluetooth 4.0 LE, GPS/GLONASS, Wifi 802.11a/b/g/n 2×2 MIMO (2,4 Ghz et 5 Ghz)
  • Connectique : jack 3,5 mm, USB 2.0, HDMI
  • Réseau : 4G LTE (option)
  • Stylet : DirectStylus 2 avec 3D Paint
  • Dimensions : 221 x 126 x 9,2 mm
  • Poids : 390 grammes

L’écran de la Nvidia Shield Tablet

L’appareil s’équipe d’un écran 8 pouces de définition Full HD 1920 x 1200 pixels soit une résolution de 275 ppi. La dalle offre toute la qualité qu’on est en droit d’attendre d’un écran LCD moderne. L’affichage est clair et offre d’excellents angles de vision même si les couleurs manquent parfois un peu de précision.

La tonalité des couleurs est chaude créant ainsi une très légère teinte jaune sur les blancs. Un petit défaut qui sera perceptible uniquement si vous posez la tablette à côté d’un dispositif mieux calibré. Ce problème de calibrage est, par ailleurs, potentiellement réparable par une mise à jour logicielle,

Les haut-parleurs stéréo

D’après les premiers retours, les haut-parleurs stéréo de la Nvidia Shield Tablet semblent offrir un son « fantastique », ce qui n’a rien de surprenant sachant qu’ils occupent toute la longueur des bords latéraux en mode paysage. Les basses est les mediums sont prononcés et la restitution sonore semble de bonne qualité.

Bien que le son offert par les deux haut-parleurs stéréo ne soit pas assez puissant pour remplir une salle, il apparaît néanmoins qu’il permettra aisément de se passer d’écouteurs une fois le volume à 100%, ce qui est loin d’être le cas de tous les appareils mobiles.

Le stylet DirectStylus 2

Plus réactif que sur la Tegra Note 7 du fait que la tablette est plus puissante, le stylet DirectStylus 2 offre également une meilleure précision que son prédécesseur Si certains ne verront aucune utilité à cet accessoire, il apporte néanmoins au produit, une valeur ajoutée non négligeable, notamment grâce aux fonctionnalités qui lui sont associées comme la reconnaissance de l’écriture manuscrite qui remplace allègrement la saisie au clavier.

L’interface logicielle

La Nvidia Shield Tablet offre une expérience stock Android comparable à ce qu’on peut retrouver sur les appareils Nexus. Pas de launcher alternatif ou de multifenêtre ni aucune sorte de surcouche gourmande en ressources mais juste quelques fonctionnalités mineures destinées à optimiser l’expérience de jeu avec notamment un mode “plein écran”.

Un volet de paramètres permet également de mieux gérer l’autonomie de l’appareil avec pas moins de quatre modes différents :

  • Performance maximale
  • Optimisé
  • Economie d’énergie
  • Personnalisé

Le mode personnalisé permettra notamment de définir la vitesse maximale du CPU et le nombre de cœurs en action.

La manette de jeux Shield Controller

Bien qu’elle ne soit pas vendue avec mais séparément, la manette de jeu Shield Controller reste un élément majeur de la dernière tablette Nvidia. La principale différence entre le gaming traditionnel et les jeux sur mobile se situe dans la nature des boutons, physiques d’un côté et tactiles de l’autre.

Ici on a les deux car les boutons capacitifs d’Android sont également présents sur le contrôleur de jeux. Juste en dessous des boutons de contrôle du volume, on retrouve une sorte de clickpad qui permet de naviguer au sein de l’interface utilisateur. L’utilisation de la technologie Wifi Direct au lieu du Bluetooth pour communiquer entre les deux appareils permet de réduire la latence de moitié et de proposer une sortie audio jack de 3,5 mm.

La Nvidia Shield Tablet et les jeux

Exception faite des constructeurs des consoles de jeux, qui connaît aussi bien le gaming que Nvidia ? Bien plus qu’une simple tablette Android, la Tegra Shield Tablet se destine aux joueurs et pour nous en convaincre, la firme a plus d’un tour dans son sac.

Version revue et corrigée de la Tegra Zone, le Shield Hub propose toute une liste de jeux hauts de gamme optimisés pour les processeurs de la marque. D’un simple clic, vous accédez à une liste de jeux redoutablement bien organisée, souvent proposée au prix de 5 ou 10 dollars, ce qui s’avère plutôt compétitif à côté des titres vendus sur consoles. Onze nouveaux jeux optimisés pour le processeur Tegra K1 ont récemment été lancés.

Ingénieux et innovant, le service GameStream vous permet de jouer à vos jeux PC sur votre tablette moyennant une connexion à internet.

Le mode console

Enfin, troisième fonctionnalité de la tablette dédiée au jeux, le mode console va transformer votre tablette en véritable console de jeux en vous permettant de streamer les jeux vers votre téléviseur.

Benchmarks et performances (processeur Tegra K1)

Si le processeur Nvidia Tegra K1 reste à ce jour le plus puissant qu’on peut trouver sous Android, il est ici sacrément avantagé par la définition de l’écran de la Nvidia Shield Tablet. Bien qu’il soit parfaitement capable de fournir toute la puissance nécessaire à un écran Quad HD, il est ici associé à un écran de définition Full HD de 1920 x 1080 pixels, ce qui lui permet d’offrir de meilleures performances.

Malgré une vitesse de calcul similaire à celle du processeur Snapdragon 800, le processeur NVIDIA Tegra K1 a toujours une longueur d’avance sur lui lors des benchmarks. Plus généralement et exception faite du processeur Apple A7 et des processeurs x86, le Soc de NVIDIA affiche toujours des performances supérieures à la concurrence.

Prix et date de sortie en Europe

Tout juste lancée aux USA, la tablette Nvidia Shield sera disponible dans nos contrées, à compter du 14 Août au prix de 299,99€ pour la version 16 Go Wifi et 379,99€ pour la version 64 Go Wifi+ LTE. Un tarif qui reste honnête sans pour autant être bon marché.

La manette de jeux Shield Controller sera commercialisée séparément au prix de 59€ tandis que la housse de protection Shield Cover est attendue à 39€.

Sources : Gizmodo, Anantech, Gamespot, Android Central

Réagissez à cet article !
  • thomas

    bonjour il y a une petite faute de frappe c’est plutot la 16 go à 299.99€ ;-)

    • Silver

      oui^^

  • TheElite974

    Vous avez mis 29,99€ pour la version 16 Go a ce prix la je cour en caleçon pour me l’acheter et balancer ma Lg Gpad lol

    • Alexandre S

      on y serait ensemble alors xD

  • filaos

    C’est 1920X1200, pas 1920X1080.

  • Lightning

    “399,99€ pour la version 64 Go”. Je dirai plutôt 379,99€ pour la version 32Go. ^^

  • Soùfiane Azakraoui

    192 coeurs ? OMG

    • Jean-Louis Pétrod

      Tout à fait
      http://www.nvidia.fr/object/tegra-k1-processor-fr.html

    • rockinpenguin

      192 core CUDA, qui ne sont pas à proprement parler des “core” comparable à ceux des CPU. La façon dont un CPU et un GPU traitent les infos est différente. Le CPU fera ça avec 2,4 ou 8 core très puissants, quand le GPU fera ça avec des centaines de petits core beaucoup moins puissants, mais travaillant tous en parrallèle. Bien que CUDA permette de soulager le CPU en transférant une partie du traitement au GPU, il faut que l’application soit écrite pour, sans oublier que le calcul en parrallèle ne profite pas dans tous les cas. Dans certains cas, il peut même être moins efficace de faire du calcul en parrallèle. Donc en fait, 192 core, c’est plus un abus de langage de nvidia à des fins commerciales qu’autre chose…
      Sinon pour sa partie CPU, le tegra est un quadri core.

      • Soùfiane Azakraoui

        Merci pour cette explication :)

    • Salim Lakhadari

      N’a mais ta pas un putin de gpu quand meme

    • rorodora9

      oui 192 coeurs ^^

  • Fabien

    Un tarif qui reste honnête sans pour autant être bon marché

    Là je suis scié quand même,379 euros pour la version 32 gigas lte pour ce qui est l’une des plus puissantes du marché,il faudrait peut être faire de vrais test comparatifs,genre perfs,prix et finitions après on pourrait calculer un rapport qualité prix.Parce si on prend juste le prix une Archos à 99 euros c’est meilleure marché,après une fois votre TOM-TOM installé,ben pas TOM-TOM,y pas assez de memmoires et en plus elle fait pas GPS,par contre je trouve compétemment anormal,que :
    “on continue encore à vendre du matériel dit haut de game avec 16 gigas de mémmoire,et qu’il faille prendre la version lte pour avoir 32 gigas”

  • Iggy

    C’est vraiment intéressant mais question autonomie sa donne quoi ?

    • filaos

      Va lire la source (le review d’Anandtech).

  • phil ren

    J’ai horreur des tablettes ,j’ai employé la mienne une fois….
    Rien ne vaut un pc portable gamer..
    Quand on est pas prolo bien entendu…

  • Trollman

    Lol android c est tellement pourrave, bugs autonomie virus la totale tt est nul

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nintendo Switch : plus de 4,7 millions de ventes, les raisons d’un succès fulgurant

Nintendo vient d’annoncer que la Nintendo Switch s’est écoulée à plus de 4,7 millions d’exemplaires à travers le monde. Un succès fulgurant qui s’explique en partie grâce son côté révolutionnaire, au flop commercial de la Wii U et à un catalogue de jeux jugé plus “sérieux” que celui proposé sur PS4 et Xbox One. On en parle longuement en détail dans cet article.

862e122c980bafe7618780ebc819f368yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy