Nvidia Grid : le Netflix du jeu vidéo

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 24 min

Cette nuit, à 4 heures, heure française, Nvidia présentait une console de salon d’un nouveau genre, la Nvidia Shield à l’occasion de la Game Developer Conference. Cette console, outre son design réussi et l’intégration d’Android TV et du processeur Nvidia Tegra X1, a un fonctionnement bien différent des autres consoles de salon.

Pas besoin d’acheter les jeux à l’unité (fini les samedi après-midi chez Micromania) puisqu’ils seront proposés via une plateforme, à la manière de Netflix, mais pour le jeu vidéo. Son nom : Grid.

Nvidia Grid, c’est quoi au juste ?

Pour faire simple, c’est un service qui permet aux abonnés de jouer sur leurs appareils Nvidia (Shield ou Shield Tablet) à des jeux video sans les télécharger, en streaming. C’est du cloud gaming.

Comme pour Netflix avec les films et séries, il sera donc possible d’accéder à un catalogue complet de jeux. Et comme pour Netflix, il faudra s’acquitter d’un abonnement, dont les tarifs ne sont pas encore connus.

Comment est-ce possible ? Là encore, en restant assez schématique, Grid fonctionne grâce à des calculateurs placés dans les datacenters et utilisant des cartes Nvidia.

Quels jeux seront disponibles ?

La bonne nouvelle, c’est que contrairement à Netflix qui a débuté avec un catalogue faiblard, Grid arrivera avec 50 licences parmi lesquelles de grands noms : Metal Gear Solid 5, Batman : Arkham Knight, Crysis 3, GTA, The Witcher 3 ou encore Résident Evil Révélations 2.

Grid n’est pas nouveau, une version bêta est disponible depuis quelques mois sur les Shield Tablet avec une diffusion en 720p. Mais en Mai, une nouvelle version de Grid, plus premium, sera lancée et permettra de jouer en 1080p à 60 images par secondes. Autre problème lié à une telle qualité en streaming, la latence. Là encore, Nvidia se veut confiant. La firme parle de 150 ms en moyenne.

Nvidia fait donc sa petite révolution dans le jeu vidéo tout comme Netflix l’a fait dans nos télévisions. Néanmoins, Nvidia va devoir trouver son public. Les vrais gamers favoriseront le jeu sur PS4, Xbox One et surtout PC. Pour les autres, la fibre sera obligatoire. Les débuts de Nvidia Grid risquent donc d’être difficiles, comme ceux de Netflix, mais pas pour les mêmes raisons.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • oredesu

    150ms c’est assez énorme comme temps de latence

  • Anonyme

    Perso moi je trouve ça vraiment très DÉBILE.
    Ok le SoC gère, mais on arrive vite au hic.
    – Une console sous Android ? Meh, pourquoi pas, après tout c’est un système en constante évolution, et les jeux ont des graphiques qu’on peut constater qui évoluent vite, parfois les jeux sont bridés et rament même sous des SoC puissants (Modern Combat, Need For Speed no limits,….)
    – Une console avec jeux dématérialisés ? Bon ok, après tout, il aurait fallu démocratiser des BD pour android, encore faudrait-il qu’un Studio se lance étant donné, le degré élevé de piratage de jeux sous android.

    – ET Voilà maintenant c’est la merde, les jeux dématérialisés (pas android de nature) ne sont pas téléchargeables.

    – Les jeux puissants se font via Stream, donc si on a pas un PC qui suit, on est dans la merde, le prix de la console augmente et la console deviens un accessoire en plus du PC, elle n’est donc plus une console, ceci dit 3Go de RAM pour une console contre 8Go pour PS4/XOne fout déjà la merde.

    – Si j’ai bien compris, on pourra aussi streamer depuis le cloud… ok, et après il faut également des serveurs qui tiennent la route, en plus de tout cela, les jeux sont LOURDS, donc demanderont beaucoup de bande passante, donc si on a pas la fibre c’est mort, mais même avec de la fibre, des milliers de joueurs qui streament, du jeu super LOURD, qui doit en plus de ça respecter un certain framerate de 60FPS + en 1080p,…. Euh ok ? Ils ont crus ils ont les serveurs de la NASA eux.

    En clair c’est bien de vendre du rêve, mais après on se rends compte que beaucoup d’éléments deviennent des contraintes. Cette « console » va clairement faire un MEGA FLOP.

    Pour rectifier le tir il faudrait que

    – Ils proposent des jeux matérialisés.
    – Arrêtent de rêver quant à la capacité des serveurs.
    – Pourquoi pas, proposer un OS Maison comme pour les vraies consoles actuelles ?
    – Pourquoi pas, proposer un OS Maison basé sur le noyau Windows très allégé, pour exécuter uniquement des jeux en virant toutes les fonctions inutiles au lieu de Android ?

    Si vous retournez au MWC demain, il serait bien que vous discutiez de ces points importants.

    • Exelo

      De mon côté je pense qu’une telle « console » peu relancer un peu ce marché où le piratage est fort comme les films. Beaucoup de joueurs démontent les jeux et n’y jouent plus, surtout les jeux axés sur le solo. Alors pourquoi acheter un tel jeu 70e quand on pourrait avoir des offres de jeux « à la demande » avec un abonnement ? C’est un modèle économique à étudier :) alors après je ne sais pas si pour le moment cette console peut remplacer une PS4/XBoxOne, au vu du catalogue, je ne pense pas mais à voir !
      Ensuite, je sais pas si tu l’as compris (j’ai pas réussi à cerner ^^), mais la console ne calcul rien du jeu, elle recoit juste le flux vidéo envoyé des PC de NVidia qui EUX font tourner le jeu. La console se contente du stream sur ton écran et de l’envoie des commandes faites avec la manette. On a pas besoin d’un énorme proc pour faire ça. Je pense pas que jouer à un jeu te prendra plus de bande passante que de regarder une vidéo 1080p sur Youtube :)
      Bon après je parle dans le vent, j’en sais rien mais j’essaie de me faire une idée ^^
      En tout cas je pense que ça a du potentiel !

      • crachoveride

        Si ça fait comme la platforme OnLive, 6 Mbps environ suffisent pour jouer de façon fluide en 720p donc pas besoin de fibre optique :) le service existe déjà et fonctionne très bien :)

        • TheLonelyCyborg

          Lol t’es optimiste, 6 mbps je pense qu’on est dans la moyenne haute en France, c’est le débit max que j’ai chez moi, et on est 3 à l’utiliser. Donc si papa et maman regardent Netflix, que le petit frère matte la TV par ADSL en HD, on arrive vite au noeud du problème.

          Après il faut rajouter le ping qui va rajouter des ms de latence au stream, à l’écran qui est un TV, et aux technos sans-fil (au pif, la manette).

          Et enfin, gâcher toute ma bande passante pour jouer en 720p alors qu’on démocratise de plus en plus la 4K… Sur une tablette à la limite je comprends, mais là sur un bidule censé être utilisé sur une TV, c’est cho non ?

          • crachoveride

            Mouais, après tout dépend c’est sur, mais oui il faut aux moins un débit supérieur à 6Mbps pour jouer au delà de 720p (ce pourquoi ils conseillent de passer en fibre optique justement pour ton exemple), mais ce n’est pas le cas de mr et madame tout le monde. Ce que je veut dire c’est que le service lui même n’a pas besoin de beaucoup plus de débit je pense, s’ils optimisent à fond, après je ne me rend pas trop compte car sans avoir la fibre, chez moi je tourne entre 10 et 13Mbps doncça va encore. Par contre pour la 4K je n’en vois pas l’intéret aujourd’hui ou quasiment personne n’a de tv 4K, c’est vraiment pomper de la bande passante pour au final pas vraiment de résultats, je doute qu’on puisse voir beaucoup de détail en plus entre le jeux en 1080p et 4K sur une tv 1080p mais bon, je me trompe peut être.

          • TheLonelyCyborg

            Tu ne verras aucune différence entre du 1080p et du 2160p sur une TV FHD…
            Ce que je veux dire, c’est qu’aujourd’hui ce système est doublement limité : d’une part car il empêche de jouer dans des bonnes conditions pour une bonne partie de la population (720p en 2015 c’est bof, quand tu peux facilement jouer en 1080p avec une carte graphique moyenne gamme) ; et d’autre part car tu parles de Mr Toulemonde, mais ce service intéresse des gamers potentiels, et pas sûr que ceux-ci se contentent d’ici 1/2 ans de la 720p quand les TV 4k vont se généraliser.

            Car l’avantage de ce système serait justement de pouvoir s’émanciper des grosses machines chez soi, et pour quelques euros par mois de pouvoir jouer en ultra 4k sans avoir à investir 1500€ dans un SLI de GTX980. Mais vu déjà comment ça sera galère d’avoir ne serait-ce que du 720p en bonnes conditions, ce n’est pas demain la veille à mon avis que ce système se développera, le gaming local a encore de beaux jours devant lui.

          • crachoveride

            Oui, vue le débit qu’ont les gens en moyennes ici en France je pense effectivement comme toi sur ton dernier paragraphe :)

    • crachoveride

      Je ne pense pas que tu ai compris le principe, tout se fait sur les serveur et rien n’est calculé sur la tablette ou le pc chez toi, si tu veut un exemple, tu as onlive qui le fait déjà et fonctionne parfaitement, et 6 Mbps suffisent largement pour jouer en 720p de façon fluide aux derniers jeux (graphisme à fond évidemment puisque le jeux est hébergé sur le datacenter de l’entreprise donc la config de gamer est présente t’inquiète ;) ), donc je ne pense pas que ça soit irréalisable ou que ça fasse un flop, bien au contraire (quand je vois le succès de onlive). Surtout que c’est multiplateforme.

  • liberodark

    Peut on avoir les jeux en français ?