La NSA aurait le contrôle sur tous les iPhone ? Apple se défend !

Maj. le 25 mars 2015 à 14 h 49 min

La NSA aurait-elle un accès aux données et un contrôle à distance des iPhone ? C’est ce qu’affirme le journal allemand Der Spiegel qui parle d’un accès à distance des téléphones Apple dès 2008. Bien que l’implication de la firme à la pomme n’est pas prouvée, elle est clairement accusée d’avoir collaboré avec l’agence de renseignement américaine. Apple se défend de telles accusations.

Le quotidien allemand parle d’un programme de la NSA nommé « DropoutJeep » qui permettait, en 2008, de déclencher le micro et la caméra à distance sur l’iPhone, mais aussi d’intercepter les SMS et avoir accès à la messagerie vocale. C’est ce qu’affirme l’expert en informatique Jacob Applebaum qui a dévoilé ces informations lors d’un congrès en Allemagne ou il évoque également « un éventail d’outils plus large apparemment déployé par la NSA à l’encontre d’autres entreprises et produits technologiques comme les pare-feu Cisco, les serveurs HP ou les routeurs Huawei ».

apple nsa iphone

Apple n’était pas au courant du programme déployé par la NSA ?

Le programme en question concernerait les iPhone en 2008, rien n’indique alors que la NSA a le contrôle sur tous les iPhone aujourd’hui et Apple a peut-être renforcé la sécurité de ses téléphones depuis cette époque. La firme à la pomme se défend face à ces accusations en rappelant que la confidentialité des données de ses clients est très importante et que « Apple n’a jamais travaillé avec la NSA pour créer une porte dérobée dans ses produits, y compris les iPhone ».

Ce n’est pas la première affaire de ce genre dans laquelle se retrouve Cupertino. En effet, lors de la révélation du programme PRISM, Apple faisait partie des entreprises incriminées aux côtés de Google, Facebook ou encore Microsoft. La fonctionnalité de reconnaissance d’empreintes Touch ID de l’iPhone 5S est censée renforcer la sécurité, mais l’utilisation de ses empreintes à la localisation GPS permettrait au FBI et à la NSA de localiser des personnes recherchées par les autorités.

Encore une fois, aucune preuve irréfutable ne peut être apportée, mais la toile semble être de plus en plus grande et on ne sait pas à quel point les grandes entreprises sont impliquées ou non dans ces programmes de surveillance.

Via

Réagissez à cet article !
  • Seb269

    Sans oublier la lecture possible des iMessage par Apple et qui soit disant n’a pas la possibilité de les lire car ils sont cryptés… ça a été prouvé qu’ils pouvaient le lire. Ceux qui ont un iPhone sont des pigeons.

    • ouiss-mymy

      De toute manières pour moi que t’ai un iPhone ou un FrigoPhone ça change rien tes appels et tes SMS sont pas en sécurité… Après c’est sur y a beaucoup plus d’infos a chopper sur les iPhones et même les smartphones en général.

      • Seb269

        Logique jusque là, mais je pense qu’Apple donne plus d’info qu’autre chose… même Obama ne veut pas d’iPhone, faut pas se demander pourquoi :P

        • ouiss-mymy

          Exactement lol

    • filaos

      Euuuh, les iMessage sont cryptés via des clés générées par Apple donc oui, ils peuvent les lire et tout le monde le sait, mais seulement eux. Tes SMS par contre, sont lisibles par tout le monde…
      Un système de cryptage, c’est mieux que pas de système de cryptage non ?
      Bizarre comme réaction.

      • Seb269

        Je crois pas que tout le monde puisse lire mes messages et puis l’article est sur Apple pas Samsung ou Android…
        Bizarre comme réaction !!

        • filaos

          Tu parles de pigeons, je t’invite a relativiser, c’est tout. Tes SMS n’ont pas de système de crypto : ils sont en clair. C’est pire donc.

    • the one

      Beh excuse mais le pire c est google spy,,,,,

  • the one

    IPhones contrôlés, Android et Google nous suivent même dans les chiottes,, Facebook a fait une liste globale de tous les habitants de la planète (nom de famille, familles,amis,,,); ont est à poil les amis,,,,,la vie privée c est du passé

    • piro

      heu…
      J’ai envie de dire que personne ne te force a avoir le dernier iphone ou d’aller aux toilettes en le tripotant . Tous comme raconter toute ta vie sur les réseaux sociaux .
      Ça me fait doucement rire de voir tous les gens pleurer sur leur vie privée alors qu’ils nous dises même de quelle couleur était leur « pêche » , se prennent en photo dans toutes les positions possibles et imaginables ou bien raconte leur journées avec tous les détails intimes.

      • Esykie

        Bien dit Piro. Pour l’instant, nous acceptons de divulguer notre vie privée, si on en parle sur Internet. Il est tout-à-fait possible de ne rien divulguer :
        – Pas de compte Google (qui centralise les infos et donc finit par en avoir beaucoup).
        – Pas de réseaux sociaux, ou alors sous un pseudonyme et ne pas parler de sa vie privée (et surtout pas Facebook…)
        – Même l’analyse des paquets qui transitent (hadopi ou autres) n’est pas en soi un problème, parce qu’ils ne font qu’analyser des données brutes en corrélation avec des bases de données prévues à cet effet.

        Le problème se pose pour tout ce qui ne nous laisse PAS le choix :
        – Android avec GPS allumé (iPhone sûrement aussi) qui traque ta position h24
        – Mise sur écoute de la ligne sans devoir passer par un juge
        – Mise sur écoute de la ligne par le FBI de manière illégale (mais tolérée par nos gouvernements… incroyable)
        – Caméras de sécurité dans les rues
        – Scanners de plaque systématique sur les routes pour tous les véhicules
        – Etc.

        Pour la deuxième liste, on a le droit de se plaindre : on est pas informé qu’on est surveillé, et même si on en est informé, on ne peut rien y faire (à part évidemment rester cloîtré chez soi, mais ce n’est pas une alternative…) !
        Mais pour la première liste, on a accepté un contrat en connaissance de cause.

        • the one

          Raconté ça vie une chose,et être contrôlés est une autres,,,BORD#L c est le forum des annes ou quoi ?!

          • Esykie

            wat?

      • the one

        Très bon analyse pour les con-somateures ,et plusieurs pouces verts bravoooooo,,j espère qu il te reste un peu de matières grises pour faire la différence entre raconter ça vie et être contrôlés,,,

  • Marie S

    C’est clair que nous imposer de donner notre empreinte digitale pour déverrouiller le zinzin est un must ! ils nous demanderont bientôt notre adn !!! mdr !
    Allez hop ! toutes nos archives dans le cloud et pour performer la surveillance notre télé et notre imprimante qui envoie en direct !
    Et ce matin EDF que j’appelle pour poser une question et qui tente un véritable recensement de ce qui se passe chez moi pour vérifier que je suis bien moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bah voilà exit EDF ! au suivant ! GDF a eu de la chance j’ai renvoyé son questionnaire avec « Ca ne vous regarde pas : fournissez moi tant que je paye et fichez moi la paix ».
    Ca devient du harcèlement … tellement ils sont accro. Même ma banque veut savoir pourquoi je retire mon fric et ferme mon livret A !
    Il va être grand temps de nous lâcher les baskets (pour ne pas être plus vulgaire).

  • Tom

    Après faut pas se leurrer, avec les moyen technique et financier de la NSA, vu les équipes de hackers de haut vol qu’ils ont, a mon avis y a aucun produit de « consommation courante » qui soit sécuriser… Si vous voulez vous cacher de la NSA, mis a part les technologies militaires, a mon avis ça va être coton.

    Les technologies soit disant sécurisées pour le grand public, c’est rien de plus que des arguments de ventes pour hameçonner les paranos.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !