Les nouveaux processeurs nécessiteront obligatoirement Windows 10

Maj. le 5 avril 2018 à 19 h 30 min

Après l’épisode de la gratuité pour Windows 10, qui pousse actuellement tous ceux qui utilisent des versions antérieures à sauter le pas vers cette version, par des alertes à répétition et des mises à jour optionnelles qui tendent à devenir obligatoires, Microsoft vient de franchir un pas de plus dans ce sens là en annonçant que les nouveaux processeurs de Qualcomm, AMD ou Intel nécessiteront obligatoirement Windows 10 à partir de l’an prochain, plus précisément le 17 juillet 2017.

windows-10-processeurs

C’est le vice-président exécutif de Microsoft, chargé de la division Windows and Devices, qui l’annonce dans un article du Windows Blog :

À partir de maintenant, à mesure que de nouvelles générations de puces sont introduites, elles exigeront la dernière plateforme Windows pour être supportées. […] Par exemple, Windows 10 sera la seule plateforme Windows supportée sur les futurs Intel Kaby Lake, Qualcomm 8996 (nom de code du Snapdragon 820) et sur les AMD Bristol Ridge.

N’y a-t-il pas là une forme d’abus ? Par quel procédé des incompatibilités apparaîtraient entre Windows 7 et 8/8.1 et des processeurs x86 qui forceront la main pour basculer sous Windows 10 ? Une des grandes forces de l’association Windows/Intel était pourtant jusqu’à alors la compatibilité entre le système et la compatibilité. Les arrêts de support sont légions en ce moment pour Microsoft, comme en témoigne ceux de Windows 8 et d’Internet Explorer

En vérité, les nouveaux processeurs fonctionneront bel et bien sur les versions antérieures à Windows 10 cités au-dessus. Ils ne seront simplement plus suivis et mis à jour, et ne prendront pas en charge les fonctions inventées par les fabricants.

Un exemple récent, celui du mode « Speed Shift », qui améliore la gestion de la fréquence CPU sur les récents processeurs de la gamme Skylake, n’est pris en charge que par Windows 10. Une stratégie qui étonne mais qui s’inscrit dans la lignée du pilier que Microsoft veut constituer avec la dernière version de son OS.

Alors, pratiquement, quels seront les effets de cette décision ? En cas d’achat de nouveau PC, il y a de très fortes probabilités pour qu’il vous soit livré avec Windows 10. Si vous souhaitiez monter votre ordinateur par vous-même, renseignez-vous sur ce qu’il sera compatible ou non si vous choisissez une version antérieure. Si vous êtes une entreprise, sachez que Microsoft publiera une liste d’appareils qui bénéficieront de mises à jour jusqu’en juillet 2017.

A cette date, qui correspond au lancement des processeurs Intel Kaby Lake, il vous faudra obligatoirement passer sous Windows 10. Non, vous ne rêvez pas.La deuxième marque la plus puissante du moment aura fort à faire pour convaincre. Mais si, on vous dit que c’est pour votre bien…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : le clavier SwiftKey débarque sur ordinateur !

Le clavier SwiftKey débarque sur les ordinateurs sous Windows 10. Le célèbre clavier alternatif vient en effet de faire son apparition dans la dernière version Insider Preview Build 17792 de Windows 10. Découvrez son fonctionnement et ses fonctionnalités.  SwiftKey est l’un des meilleurs…