Nos smartphones plus puissants que la PS4 et la Xbox One dès 2017

Date de dernière mise à jour : le 17 février 2016 à 17 h 25 min

Une déclaration forte mais pas dénuée de sens : à l’occasion de la conférence Casual Connect à Amsterdam, ARM a déclaré ses ambitions concernant les prochaines puces graphiques que l’on retrouvera dans nos téléphones dès 2017.

Selon Nizar Romdam, directeur de l’écosystème ARM qui fournit la majorité des SoC de nos smartphones, les puces que l’entreprise sont en train de créer en partenariat avec Nvidia, Samsung ou encore Texas Instrument sont en passe de rattraper la PS4 et la Xbox One.

Plus précisément, la puissance graphique délivrée par les nouvelles générations de SoC sera équivalente à la PS4 et la Xbox One dès 2017. Une déclaration de puissance qui n’est pas pour autant une déclaration de guerre.

En effet, même si le jeu mobile a explosé en France en 2015, il est bien loin de concerner la même population. Les joueurs mobiles consomment bien plus occasionnellement, et le form factor des smartphones poussant l’écran tactile comme unique périphérique de contrôle de l’action limitent les ambitions des plus gros éditeurs de jeux actuels (Electronic Arts, Ubisoft, Activision-Blizzard).

Mais Romdan voit plus loin et déclare : « Notre vision est que la réalité virtuelle sur mobile pourrait être le type d’utilisation qui débloquera le potentiel du mobile pour les hardcore gamers. Pour une fois, les mobiles sont équivalents aux PC et aux consoles en terme d’expérience. »

Et on aurait véritablement envie de le croire, l’industrie montrant déjà énormément de potentiel comme avec la Nvidia Shield TV qui est capable, grâce au SoC Tegra X1, de faire tourner Metal Gear Rising Revengeance (un jeu PS3 / Xbox 360) sans grande perte de performance.

Le directeur de l’écosystème ARM prévient toutefois : « Nous n’aurons pas la même puissance de calcul. Et l’autonomie des batteries est un problème. Mais c’est la même expérience utilisateur. Ca pourrait changer la donne pour le jeu mobile. »

C’est là le problème derrière le jeu mobile : bien que l’adaptation de jeux PC anciens sous Android fonctionne sans soucis, une expérience graphiquement équivalente aux consoles et PC modernes ne donnera pas nécessairement la même profondeur de gameplay.

L’évolution de ce segment des smartphones reste toutefois particulièrement intéressante : la diversité des formats pourrait voir naître et gagner en popularité une plateforme hybride entre console portable et téléphone qui aurait le potentiel de révolutionner les deux industries d’un même mouvement.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • exover

    LOL mais bien sur…. et la marmotte….

    • Tony Fiant

      Vous pouvez pas la lâcher cette pauvre marmotte, elle doit être crevée à force de plier ce p….n de papier.

  • Jonathan Simon

    On entend sa depuis leurs sortie…
    Sinon pour 1000euros avoir plus de puissance qu’une machine à 300, ce sera plausible

    • gexo

      en faite une carte graphique a 150e est deja bien devant la ps4/xone

      • Tony Fiant

        Heu, toute seule, elle est devant personne

      • exover

        ca risque rien……

  • Tony Fiant

    Oui mais :
    Une console sert surtout à jouer donc le processeur est moins sollicité par des requêtes inutiles
    Une console coûte 2 à 3 fois moins cher
    Une console se joue principalement sur un TV, disons 42/60 pouces, l’immersion d’un TLOU sur un 5 pouces, euh, non, merci.
    Une console a une manette physique et ergonomique
    Une console a une autonomie infinie
    Etc.
    Bref, comparons ce qui est comparable

    • Fayçal Benamara

      réponse logique, toute a fait d’accord avec toi

    • Une console sert surtout à jouer donc le processeur est moins sollicité par des requêtes inutiles
      – le processeur du smartphone est a peine plus sollicité.
      Une console coûte 2 à 3 fois moins cher qu’un smartphone qui aura ces performances
      – console 400€ – smartphone 400€
      Une console se joue principalement sur une TV, disons 42 à 60 pouces, l’immersion d’un TLOU sur un 5 pouces, euh, non, merci.
      – étant beaucoup plus proche de l’écran sur un smartphone, l’immersion n’est pas très éloignée.
      Une console a une manette physique ET ergonomique
      – tu peux appairer n’importe quelle manette Bluetooth sur un smartphone.
      Une console a une autonomie infinie
      – a moins de jouer 24/24 l’autonomie d’un smartphone est suffisante pour une session de jeu.

      • p3rn3l

        Si tu vas par là, y’a des GSM @ 50€ aussi, et puis jouer sur une montre c’est bien immersif tu comme ta tronche dessus et hop, combien de pourcentage de jeux exploite la manette ? Autonomie en cession de jeux avec un GSM ? 3 heures allé 4 à tout casser…

      • Tony Fiant

        Un peu laborieux ton contre argumentaire et aisément démontable pièce par pièce, l’os qui pompe des ressources, le prix 400 pour un haut de gamme, l’immersion je n’en parle même pas, les manettes bluetooth (ah, un coût en plus), l’autonomie (tu joues mais tu ne pourras plus rien faire), désolé mais tout est tiré par les cheveux.
        C’est logique, une console est faite pour jouer, pas un smartphone

        • Les consoles utilisent aussi un OS.
          C’est vrai que j’y suis allé un peu fort avec 400€. C’est en fait 345€, le prix d’un OnePlus2
          Donc pour toi l’immersion sur 3DS et PSVita est inexistante. Ok…
          C’est vrai qu’une manette Bluetooth est aussi chère qu’une TV 42 pouces …
          L’autonomie ? Et l’homme inventa les power bank.
          Si tu vas par là, un PC n’est pas fait pour jouer. Ok ?

          • Tony Fiant

            Et non… pas ok du tout, pour me clouer le bec, il en faut bien plus !
            Tu dis donc qu’à 345 €, on aura un proc. supérieure à une console de salon.
            L’OS, tu n’as décidément pas compris, entre un OS propriétaire, dédié à une fonction et un OS comme Windows par exemple, il y a des dizaines de processus en tâches de fond d’écart. Et oui…
            L’immersion n’existe pas sur un petit écran, c’est comme se baigner dans une bassine, c’est tout, sur ce point, on ne parle même pas technique, tu nies une évidence.
            La manette, c’est toi qui l’a sorti pour gonfler ton argumentaire et j’avoue que je m’attendais à ce que tu me sortes aussi le casque VR pour l’immersion.
            Quant aux PC, je ne vois pas le rapport, tu rajoutes un 3ème élément, faute d’arguments mais oui, avec une carte graphique qui tient la route et un 28 pouces sur le bureau, ça le fait.
            Ok ?

          • T’es un peu dur de la comprenette.
            Des processus en plus ne changent rien. Ce n’est pas ça qui va grever les performances. L’avantage des consoles c’est un accès bas niveau. Rien de plus.
            L’immersion existe tout autant sur un petit écran. Peut importe l’écran, c’est le jeu qui compte. Tu n’a peut-être pas connu l’époque des consoles 8bit ou on jouait sur des écrans 14″. L’immersion était bien là.
            La manette, oui elle existe et de plus en plus de jeux la supporte.
            Tu ne vois pas le rapport pour le PC ? Ça ne m’étonne pas. Relis la fin de ton premier commentaire.
            Ok ?

          • Tony Fiant

            Je te retourne le compliment et je suis donc obligé de redonner des cours.
            Un processus envoie des IRQ (requêtes d’interruption pour les newb) en permanence au processeur, la plupart du temps, rien à faire MAIS le processeur vérifie X fois par seconde pour CHAQUE processus.
            Bon, là, si tu ne comprends toujours pas le principe, c’est sans espoir.
            L’immersion : je vais être honnête, tu vois, on ne parle pas de la même chose : il y a l’immersion visuelle, que j’évoque et l’immersion scénaristique que tu évoques, sur ce point, on a tous les 2 raison sur notre propre point de vue. J’ai acheté une PSP il y a longtemps et je ne l’ai quasiment jamais utilisé, non « immersif »
            Le PC n’a pas de rapport car c’est un terme générique : notebook, portable 17 pouces, tour watercooled, portable gamer, etc. on trouve de tout à tous les prix. C’est donc un terme générique fourre tout, un argumentaire à géométrie variable qui ne peut aucunement servir de base de comparaison avec les 2 autres appareils concernés.
            Toujours pas ok ?

          • Oulala oui la grosse perte de performance! mort de rire.
            Au niveau de l’immersion on ne sera effectivement pas d’accord.

            Je te parle bien de l’ordinateur qui fait de tout et qui fait du jeu en option. Un peu comme un smartphone.

          • Tony Fiant

            Le mort de rire est souvent signe en fait d’un agacement mais je ne le cherche pas en fait, on n’est juste pas d’accord.
            Un ordinateur qui fait de tout et du jeu en option, cela n’existe pas.
            Tu as une tour bas de gamme à 200 euros et tu te tapes bejeweled.
            Tu as une tour ou un portable HDG avec un montant à 4 chiffres si tu veux avoir les derniers jeux en mode ultra, la 4K restant limite.
            Un smartphone n’a pas cette possibilité d’évolution qu’a, par ailleurs, une tour sans parler du choix total de la taille d’écran… et la possibilité d’en changer ou d’en ajouter.
            J’insiste pour te faire rire encore un peu sur la performance, je n’ai jamais dis que l’écart était énorme mais il existe.
            Si tu t’es déjà « amusé », je l’ai fait, à désactiver un bon nombre de processus, la différence de fluidité est flagrante même sur la manipulation des fenêtres Windows donc du très très basique (test sur un PC milieu de gamme)

          • Je ne vois pas le rapport avec la modularité d’un PC. Sur le fonctionnement, smartphone et ordinateur, ont la même approche.

  • Tybbow

    Et en 2018, la puissance des smartphones va rattraper la performance d’un PC dernière génération..

  • Nadir Bahri

    Et en 2020, on pourra jouer à GTA V sur notre radio réveil je crois

  • Carvali.

    Vite vite que je puisse dépenser 900 euros pour avoir candy crush en 1080, 60 fps fixe ! Bande de noobs. La seule chose que votre connerie va rapporter ça sera des jeux demat à 60 boules pour jouer sur un écran aussi petit que la cervelle de Donald Trump.

    • Carvali.

      La chose sera tellement généralisée que les mecs vont demander 50 euros pour un jeux qui n’aurait rien coûté il y a 900 euros de là.
      Puis ça me fait rire mais qui a part la ménagère Geek sur son tel ? Ils me font marrer les mecs. Il y a un gars plus bas qui nous propose un combo téléphone manette sans fil. Hey mon gars tu auras un harnais de steady camer piur fixer l’écran ? Ha ha ha ha ha.

    • Tony Fiant

      Et pas de 3D ? Pas bien ça…
      Je déteste le dématérialisé pour 2 bonnes (évidemment) raisons :
      Le temps de téléchargement, et oui, je n’ai pas la fibre, shame on me
      L’impossibilité de revente du BluRay une fois le jeu terminé alors que le prix est souvent le même et parfois supérieur au support physique.
      Au final, plus rien ne nous appartiendra, on sait qu’on achète la licence d’utilisation d’un jeu mais on a le contenu physique sur un BR, pas en démat

      • Carvali.

        Oui d’autant que le demat que je parlais, serait ceux sur tel. Car ils vont te sortir l’argument marketing du « aussi puissant qu’une console, jeux au même prix ». Donc tu auras des jeux sur tel(en demat du coup) à 50 euros. Et comme un le fera, tous les jeux sur tel verront leur prix grimper.

        En théorie je m’en bat les steaks, je geek pas sur tel, rien. Même à l’époque je n’étais pas sur ‘snake ».
        C-est une info pour noobies ou vieux qui ne vit que par Apple, et achèterai tout qui porte la pomme croquée, même si c’est un préservatif.

        • Tony Fiant

          Tout à fait cela, une PS4 dans la main… ce sera le slogan dans les grandes lignes.
          Si on ajoute tous ces nouveaux concepts : freeto play, freemium, dlc, season pass, etc. on sent bien la tendance et les prix déraper.
          Une fille de ma famille a joué pendant un mois à un jeu de ferme gratuit (coûts de développement quasi nuls, seuls les serveurs ont un vrai coût) : 200 euros en 1 mois à coup de 0,89 € pour avoir plus de diamants magiques.
          Elle continue à jouer….. que dire ?

          • Carvali.

            On sera d’accord sur un point. « NOOB ». Voilà leur cible. En tout cas à moi ils le la feront pas. Avant mon Galaxy s(j ai arrêté de compter) j’avais un portable qui envoyait des sms et était à deux doigt de prendre feu pour les mms. Et avant lui j’envoyais des pigeons voyageurs. Qu’ils viennent avec leur galaxy vita ou leur Apple station, ils mangeront du riz blanc pendant un moment ça va les calmer.