Nokia France va supprimer 597 postes pour 2019, les syndicats reçus a Bercy

Maj. le 22 novembre 2017 à 3 h 25 min

Nokia France va supprimer 597 postes d’ici à 2019 et les syndicats ont été reçus à Bercy ce jeudi 14 septembre. L’intersyndicale reproche à la firme de ne pas respecter les engagements qu’elle avait prise en 2016 lors du rachat d’Alcatel-Lucent et qui stipulaient un maintient des 4200 emplois pendant deux ans et la création de 500 emplois en R&D. Les syndicats demandent le gel du plan social qui aurait déjà permis la suppression de 100 postes. 

nokia france

Les syndicats étaient reçus à Bercy jeudi 14 septembre suite à l’annonce en début de mois d’un plan social de Nokia France qui s’apprête à supprimer 597 postes d’ici à 2019 dans l’Essonne et les Côtes-d’Armor. Les syndicats affirment être venus « faire respecter la parole donnée » : en 2016, lors du rachat d’Alcatel Lucent par le groupe finlandais, la direction s’était en effet engagée à maintenir « 4200 [postes] pendant deux ans » selon l’intersyndicale et d’embaucher 500 personnes dans la recherche et développement.

Nokia France : Bercy reçoit l’intersyndicale sur fond de suppression d’emplois

Toujours selon les syndicats, les effectifs actuels seraient de 3941, tandis que sur les 500 créations de postes prévues, seules une centaine auraient été honorées. Cette « première » réunion a eu lieu en présence duo secrétaire d’Etat à l’Economie Benjamin Griveaux, d’élus, membres du gouvernement et de la direction de Nokia France. Le Figaro précise que l’intersyndicale a insisté sur le rôle local de l’entreprise, et on proposé le gel du plan social « tant que le niveau de 4200 emplois n’est pas atteint ».

Les syndicats déplorent également « un cas de dumping social » puisque les emplois touchés doivent être délocalisés dans des pays où le coût de la main d’oeuvre est plus bas. De son côté la direction du groupe s’est justifiée par la baisse du chiffre d’affaires en 2016 notamment sur la section mobile. Le Monde relève qu’en 2015, Michel Combes, l’homme derrière la fusion Nokia-Alcatel-Lucent avait promis que l’opération créerait des emplois, ce qui sonne aujourd’hui comme de vaines paroles. Les syndicats sont sorti de la réunion en saluant la « bonne écoute » du gouvernement, qui n’a pourtant ni fait d’annonce, ni pris d’engagements pour l’instant.

Réagissez à cet article !
  • Spitfire

    la “bonne écoute” du gouvernement
    MDR avec Macron on va pas aller loin ! Ce pays et ce peuple ne mérite que ca ! Plus t’es baisé mieux c’est !

    • itachi

      Quand tu fais une loi avec en demande principale de pouvoir licencier, je me demande comment faire baisser le chômage.

      • Plumplum

        Je ne pense pas que Macron sera la solution…
        Mais tant qu’on pensera que c’est le code du travail actuel qui crée et protège l’emploi, on se fourrera le doigt dans l’oeil!
        Ce qui crée et protège l’emploi, c’est le carnet de commande !
        Pour avoir un carnet de commande, soit tu es compétitif (en prix ou en qualité), soit tu crée artificiellement ta compétitivité en taxant la concurrence étrangère…
        Taxer tu ne peux pas le faire du fait de la législation européenne.

        Ensuite trop de protection peut conduire à de la non embauche…
        Plutôt que d’embaucher français, les entreprises vont faire appel à de travailleurs détachés… Là encore, merci l’Europe.

        Il est assez urgent réformer le code du travail, et il est urgent de mettre la pression sur l’Europe pour qu’elle se reforme socialement, et c’est peut-être encore plus difficile de réformer l’Europe…sans ça, on ne pourra choisir qu’entre 2 choses : chômage ou dumping social… Le 2 sont à éviter

        • itachi

          C’est rare d’entendre des gens parler du carnet de commande. Tu peux taxer les produits étrangers en augmentant la TVA (qui touche tous les produits) et en baissant les charges et/ou impôts pour les entreprises basées en France. Il y avait aussi l’éco-taxe qui permettait de taxer les transporteurs étrangers qui utilisent notre réseau routier mais sans payer (hors autoroutes).
          Mais c’est vrai que l’Europe,grâce à nos « amis » anglais, n’est qu’un marché qui favorise les gros en utilisant aux maximums les plus faibles.

      • Spitfire

        Faut les mettre dans le Genjutsu ! Ni vu ni connu ! Ah ils y sont déjà vu qu’ils ont voté Hollande V2

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !