Nokia et Vodafone vont installer un réseau 4G sur la Lune en 2019 !

Nokia et Vodafone font très sérieusement installer un réseau 4G sur la Lune dans le cadre d’une mission scientifique allemande PTScientists en partenariat avec Audi en 2019. Le but de cette opération, outre la prouesse technique, est de transmettre des données en haut débit vers la terre, et une vidéo streaming en direct HD du site où repose la jeep d’Apollon 17 abandonnée sur la surface en 1972. 

mission to the moon

L’information peut paraître complètement absurde, pourtant il y a bien un communiqué de Nokia, des articles dans The Telegraph, Metro UK, Nasdaq, Economic Times… Nokia qui vient de présenter une réédition 4G du 8110 qui fleure bon les années 90, donc, va installer avec Vodafone le tout premier réseau 4G extraterrestre, sur la Lune. Nokia et Vodafone fourniront à une firme nommée PTScientists, qui diligente la mission, un des plus petits systèmes 4G jamais conçus. Et en 2019, c’est PTScientists qui  installera ce système sur notre satellite naturel, et y fera alunir un Rover conçu en partenariat avec Audi. Ce Rover profitera de la connexion en 4G pour renvoyer un feed vidéo streaming live en HD vers un serveur, puis vers la Terre.

Nokia : un réseau 4G sur la Lune ?

La mission prévoit de se poser dans la zone où se trouve la « jeep » que les astronautes d’Apollo 17 ont été les derniers à utiliser. Robert Böhme directeur de PTScientists, explique que cette mission est un test pour déployer des réseaux ailleurs dans le système solaire : « Pour que l’humanité puisse quitter notre berceau la Terre, nous devons développer des infrastructures au-delà de notre planète. Avec Mission to the Moon, nous établirons et testeront les premiers éléments d’un réseau de communications dédié sur la Lune. »

« Ce qui est bien avec les réseaux [4G] c’est que cela économise tellement d’énergie, et moins on utilise d’énergie pour envoyer des données, plus on en a pour faire de la science !« , ajoute-t-il. Outre le live vidéo, le Rover téléguidé permettra d’explorer la surface pour trouver le meilleur endroit où l’humanité pourra s’installer. Les premiers astronautes à fouler le sol lunaire depuis les missions Apollo pourront donc utiliser leur smartphone pour peu que ce dernier soit compatible avec la bande de fréquence 1800 MHz du système.

Ce que ni Nokia, ni Vodafone, ni PTScientists ne disent en revanche, c’est le coût (potentiellement astronomique) des communications et de la data – pour peu que cela fonctionne comme sur Terre… Encore faudrait-il, on imagine, pouvoir recevoir la facture !

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !