Nintendo Switch : fiche technique complète, jeu en ligne, interface et fonctionnalités dévoilés

Vous attendez avec impatience la Nintendo Switch qui sortira au début du mois de mars ? Vous avez été déçu du manque d’informations concrètes offertes par sa présentation officielle ? Ca tombe bien : un développeur a mis en ligne les caractéristiques complètes officielles de la console, en dévoilant les documents officiels de Nintendo.

Nintendo Switch

Nintendo va devoir faire des pieds et des mains pour rattraper une année 2016 difficile pour eux. Même si l’argent amassé par Pokémon Go et la revente de ses parts des Seattle Mariners l’auront aidé en fin d’année, les ventes de ses produits sont en déclin.

Mais ça, c’est l’ancien Nintendo ! Le nouveau Nintendo est quant à lui occuper à nous préparer la Nintendo Switch, sa nouvelle console portable hybride que nous avons pu prendre en main il y a peu lors de sa présentation officielle mi-janvier.

Les caractéristiques complètes de la Nintendo Switch se dévoilent

Lors de cet événement, nous attendions toutes les informations autour de la console. Mais au final, le constructeur japonais est resté relativement discret sur celle-ci. Pas de panique, puisqu’un développeur a décidé de mettre en ligne l’intégralité des documents officiels lui étant fournis par Nintendo pour le forum Neogaf. L’utilisateur Dystify les héberge actuellement en ligne, si vous souhaitez les lire.

Ces documents révèlent non seulement la fiche technique complète de la console, mais également quelques fonctionnalités de son système d’exploitation. Il est temps de faire un grand point récapitulatif de cette fuite.

Fiche technique complète de la Nintendo Switch

Fiche technique Accessible pour les applications
CPU 4 coeurs ARM Cortex-A57, 2GHz max
Cache L2 2 Mo
ARM v8 64 bits
Chiffrement activé
3 coeurs (à déterminer)
GPU Architecture NVIDIA Maxwell 2nd gen
256 coeurs CUDA, 1 GHz max
1024 flops/cycle
Texture : 16 pixels/cycle
Fill : 14,4 pixels/cycle
A déterminer
Décodeur vidéo H.265, H.264, VP9, VP8, MPEG4, MPEG2 Ne supporte que le H.264, le VP9 et le VP8
Mémoire système 4 Go
Bande passante : 25,6 Go/s
VRAM : partagée
3,25 go (encore à déterminer)
Stockage système 32 go, taux de transfert max : 400 mo/s Sauvegarde des données et installation d’applications
Carte SD microSD, SDHC, SDXC Désactivé (activé dans le futur, seulement pour les développeurs)
Wi-Fi IEEE 802.11 a/b/g/n/ac Sans limite
LAN optionnel, 1 gb/s Sans limite
Bluetooth Bluetooth 4.0 + LE Désactivé
USB USB 2.0 et 3.0 Désactivé
Sortie vidéo 1920×1080 à 60 fps
3840×2160 à 30 fps
1920×1080 à 60 fps max
Sortie audio 192 KHz max, 24 bits, 7.1 48 KHz max, 16 bit, 5.1
Ecran 6,2 IPS LCD, 1280x720p Sans limite
Haut-parleurs Stéréo 48 KHz, 16 bits, 2.0 Sans limite
Ecran tactile Capacitif multi-touch 10 points, 1280×720 points les 15 points aux bords sont désactivés
Capteur de luminosité Oui Désactivé

Voici la fiche technique complète de la Nintendo Switch selon cette fuite. A gauche, vous trouverez les informations techniques de la console. A droite, les capacités réellement exploitables par les développeurs pour leurs applications.

On remarque ici que la Nintendo Switch tournerait bien sur un chipset Tegra X1, comme la rumeur le voulait. Toutefois, ne vous attendez pas à exploiter ses capacités 4K puisque les développeurs sont limités à du 1080p à 60 fps.

A noter que les applications semblent ne pas avoir accès à la carte mémoire insérée dans la Switch, un fait étonnant puisque Nintendo promettait de pouvoir étendre la mémoire de la machine grâce à cela. On espère simplement qu’il s’agit d’une limitation banale, faisant que si le jeu est installé sur la carte mémoire, il fonctionnera localement uniquement et inversement.

Notez également que cette fuite n’indique pas les performances de la machine comparée lorsque celle-ci est en mode nomade ou en mode station TV. Nous savons toutefois que la station TV débloque ses capacités : il est possible que le 4ème et dernier coeur soit alors accessible, ou encore que le GPU tourne à une plus grande cadence.

Interface de la Nintendo Switch

Nintendo Switch OS

Grâce à cette fuite, nous avons également notre premier coup d’oeil sur l’interface du système d’exploitation de la console. L’image ci-dessus décrit l’OS lorsqu’un jeu est mis en pause : à droite, l’icône du jeu apparaîtra. A gauche, une section « actualité » est prévue bien que nous ne sachions pas vers quoi elle pointerait.

Jouer en ligne sur la Nintendo Switch

Tout d’abord, rassurez-vous : il semble que l’application mobile Nintendo ne soit finalement pas obligatoire pour trouver ses amis et les inviter en jeu. Toutefois, n’oubliez pas que le jeu en ligne deviendra payant en fin d’année. Ces documents dévoilent en effet une fonctionnalité « Amis en ligne » :

« Amis en Ligne [Friend Presence] est une fonctionnalité utilisant internet pour transporter des informations en temps réel sur le statut en ligne de ses amis et les applications qu’ils utilisent. Entre autres, nous voyons cela être utilisé par les applications pour vérifier qu’un ami est joignable, et pour utiliser la liste d’amis pour montrer à quels jeux jouent ses amis« .

Une librairie « Net Extension » (NEX) permet également les fonctionnalités suivantes :

  • Matchmaking : cette fonctionnalité relie les joueurs entre eux selon des critères communs, ou pour créer des groupes d’amis. Ces groupes peuvent être créés temporairement pour un jeu multijoueur, ou sur le long terme pour créer une communauté.
  • Classement : cette fonctionnalité envoie les scores en ligne pour que les joueurs voient leur classement. Ces classements peuvent être calculés sur une période limitée, ou sur les scores de joueurs enregistrés à un groupe spécifique, et ils peuvent être remis à zéro périodiquement.
  • Stockage de donnée : fonctionnalité de stockage en ligne. N’importe quelle donnée peut être stockée sur le serveur de jeu. Ces données peuvent être nommées, recherchées, et notées.
  • Abonnés : il s’agit d’une messagerie basée sur un système publications/abonnés. Elle peut être utilisée pour poster des messages sur certains sujets, réaliser des sondages et partager des informations sur les applications.

Autres informations sur la Nintendo Switch

D’autres petites informations ont pu être extraites de cette fuite, déjà confirmées par plusieurs développeurs et sources proches de l’industrie. Les voici, sans ordre d’importance :

  • En mode tablette, la Switch aura un écran de verrouillage pour éviter les mises sous tension accidentelles
  • La Switch a un menu rapide, accessible en restant appuyé sur le bouton Accueil. Le jeu en cours n’est pas mis en pause lorsqu’on y accède, contrairement à la 3DS
  • Le clavier de la Switch aura une fonctionnalité de prédiction de texte (comme les claviers Android)
  • Les réglages systèmes disposent des choix suivants : Mode avion, activation du bluetooth, gérer le Wi-Fi, gérer le NFC, gérer la luminosité écran, verrouillage d’écran, réglages utilisateur, créer/modifier Mii, gestion de thème, gestion de manette, mise à jour système
  • Les Mii auront plus d’options de cheveux, yeux, barbes, lunettes, bouches et peaux
  • Les Mii ne stockeront plus le nom de leur créateur, leurs favoris et leur anniversaire. Tout le monde peut modifier un Mii.
  • Les développeurs peuvent créer et vendre des Season Pass pour leurs jeux
  • Pas de navigateur web, mais un web applet pour accéder à un site spécifique pour les développeurs. De quoi probablement se connecter à un réseau wifi public.
  • 8 utilisateurs maximums par système
  • Un compte Nintendo peut être lié à plusieurs consoles, mais les sauvegardes ne seront pas automatiquement synchronisées
  • Les cartes de jeux existent en 1, 2, 4, 8, 16 et 32 go

Voici donc pour toutes les informations que cette fuite nous apporte. De quoi rassurer quiconque a déjà précommandé la Switch, et donner enfin les dernières informations sur le système aux indécis. Pensez-vous que tout cela lui permettra d’éviter de faire un flop à la manière de la Wii U ? Etes-vous content des fonctionnalités qu’elle offrira ? Dites-le-nous en commentaire !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
PlayStation Now permet désormais de télécharger des jeux PS4 et PS2

Le PlayStation Now donne désormais la possibilité de télécharger des jeux PS2 et PS4 sur la console PlayStation 4. Le jeu en streaming était déjà possible. Mais Sony reconnaît que trop peu de joueurs bénéficient d’une connexion internet suffisante pour…

PS Vita : Sony annonce la mort de la console portable pour 2019

La PS Vita vît ses derniers instants. Sony a en effet décidé de cesser la production de la console portable au Japon dès 2019. Pour le moment, le constructeur nippon n’envisage pas de sortir de nouvelle console afin de succéder à…

Mega Drive Mini : Sega repousse la sortie de la console à 2019

Sega a décidé de repousser la sortie de la Mega Drive Mini à 2019. Initialement attendue pour la fin de l’année 2018, la console 16 bits viendra rivaliser avec la NES Classic Mini, le Super NES Classic Mini et la Playstation Classic partout…