Nintendo Switch : les constructeurs s’expliquent sur le manque de puissance

Date de dernière mise à jour : le 12 avril 2017 à 11 h 01 min

La Nintendo Switch est loin d’être la console la plus puissante du marché. Les constructeurs se sont exprimés sur cette situation par le biais du magazine japonais Famitsu, argumentant que la puissance brute de la console n’a été étudiée que dans le but de réussir son concept. Ce qu’elle a fait parfaitement, comme en atteste le succès, pour le moment présumé, de la console.

Nintendo Switch

L’année dernière et cette année, le marché des jeux vidéo connaît une nouvelle mutation étrange. Cela a en partie à voir avec la puissance brute de nos machines : les constructeurs, inspirés par l’univers smartphone, se voient les mettre à jour plus rapidement dans le futur.

C’est pourquoi Sony a lancé les hostilités il y a peu en lançant la PS4 Pro, une machine conçue pour offrir les “premiers pas” vers la 4K. Et pourquoi Nintendo a pu choquer en dévoilant sa Nintendo Switch, concept hybride entre portable et salon mais dont la fiche technique a pu décevoir.

La puissance de la Nintendo Switch est liée à son concept

C’est justement sur cette fiche technique que sont revenus Shinya Takahashi et Yoshiaki Koizumi, les deux ingénieurs Nintendo en charge de la création de la Switch, pour le magazine japonais Famitsu.

Ceux-ci expliquent que la puissance brute de la machine a simplement été influencée en premier par le concept voulu. La difficulté de créer la console était qu’elle soit suffisamment puissante pour s’afficher sur TV, mais suffisamment économe en ressource pour qu’elle ne dévore pas sa batterie en un claquement de doigt en mode portable.

C’est pourquoi le Tegra X1 a été choisi. Et pendant que la Xbox Scorpio et la PS4 Pro s’apprêtent à se faire la guerre, le constructeur japonais se place une nouvelle fois en arrière-plan avec un concept qu’il est le seul à fournir.

On aura du mal à conspuer cela, d’autant plus alors que celui-ci semble résonner avec le marché, les premières estimations de vente de la Nintendo Switch étant excellentes pour le constructeur. Preuve une nouvelle fois que si la puissance est un facteur important, elle ne fait pas tout sur ce marché.

Réagissez à cet article !
  • Nono13

    Si l’économie d’énergie était la raison principale, pourquoi Nintendo n’a pas demandé à Nvidia d’upgrader son Tegra X1 en remplaçant les cortex a57 énergivores par des a72, voire a73 (déjà utilisés chez Huawei en 2016) ? Et surtout pourquoi est-il gravé par TSMC en 20 nm alors que ce dernier possède une technologie de gravure éprouvée en 16 nm et déjà utilisée pour upgrader les processeurs des xbox one S, PS4 slim et PS4 pro ?

    A côté de ça rien n’empêchait de faire en sorte que le socle booste les performances en mode salon. Pour moi ce type de discours est du foutage de gueule. Nintendo a choisi de faire une console peu puissante en mode salon, comme la wii u et la wii.

    • Aleatoire

      Non mais surtt, Nintendo down le X1 :/

    • Lochheart

      La question, c’est pour quoi faire ?

      Qu’est ce que ca aurait apporté ? Le Tegra X1 roule sur tout ce qui bouge en terme de GPU mobile. Il est loin devant les derniers S835 en 10nm.

      Ca sert à rien de créer une chimère qui va demander du temps, de l’argent et surtout aux devs de tout réapprendre. La Switch est peut être pas surpuissante, mais elle permet quand meme à des jeux d’être porté en moins d’une semaine.

      • NaNouk

        Si l’architecture est moins énergivore, alors l’autonomie est meilleure.
        Si la gravure est plus fine, alors l’augmentation en fréquence est possible, ou bien la consommation est moindre que la même architecture gravée plus large, à fréquence égale, donc l’autonomie meilleure.

        Ceci dit, les derniers procédés de gravure sont toujours limités par les lignes de production disponible et par leur coût.

        • Lochheart

          Oui théoriquement, mais tu parles d’un Soc qui n’existe pas.
          Tu peux pas t’amuser à graver le meme Soc plus fin comme ca.

          • Nono13

            Améliorer la finesse de gravure et voire même remplacer des cortex a57 par des a73 qui sont basés, il me semble, sur la même architecture arm v8, ça n’est pas comme faire un tout nouveau soc. Mediatek, Huawei, Samsung et Qualcomme y arrivent sans aucun problème. Ca a été fait par les concurrents de Nintendo que je l’ai cité pour leurs mise à jour de consoles (ce sont les mêmes processeurs gravés plus finement et c’est un phénomène qui existe depuis les consoles 32 bits). Ce n’est pas comme le passage de l’architecture Maxwell à l’architecture Pascal.

            Je ne dis pas que ça se fait en claquant des doigts mais ça ne représente rien d’insurmontable, ni en terme de technologies, ni en terme de coût. C’est avant tout un choix, sans doute imposé par Nvidia.

    • Ça aurait été plus cher non ?
      Déjà que là ils sont légers en marge apparemment !

      • Nono13

        Bien sûr mais je pense que les acheteurs de la Switch l’auraient prise même à 320€. J’aimerais vraiment connaître le surcoût de mes propositions. Mais ça ne m’étonnerait pas qu’il soit couvert avec 10/12€ TTC. En plus Nvidia aurait pu réutiliser ce soc dans la Shield 2017. Surtout sachant que la non évolution du soc par rapport à la shield 2015 a quelque peu déçu.

        Et encore une fois ça question gravure, Sony et Microsoft sont passé du 28 nm au 16 nm sur les PS4 slim et les Xbox one S.

        • Je ne suis pas sur qu’elle se serait aussi bien vendue à 320€ malheureusement ^^
          299€ c’est en dessous du cap symbolique des 300€ et les 21€ de différence chez l’acheteur lambda ça représente beaucoup même si je te rejoins sur ce point : je l’aurais achetée à ce prix là aussi.

    • French Open YouTubers

      Question de coût et de temps.
      NVIDIA avait des stocks de Tegra X1 déjà connu des dev à écouler.
      Passer au 16nm aurait demande un GPU Pascal , plus coûteux et moins connu des développeurs.
      Le 1er Tegra Pascal, le Tegra Parker, a été présenté mi-2016.

      • Nono13

        Pas du tout besoin de passer à l’architecture Pascal. Les cortex et les gpu Mali d’arm peuvent être gravé suivant plusieurs procédés de gravure.

        Franchement l’argument du coût ne me convainc pas car il aurait facilement pu être répercuté sur le prix de la Switch sans générer un surcoût rédhibitoire (un s625 qui est un soc milieu de gamme est gravé en 14 nm depuis bientôt 1 an). Même pour la question du temps je ne pense pas que ça aurait retardé la sortie de la console vu la vitesse à laquelle ça évolue dans le domaine des smartphones.

    • yoyan

      Même si je suis d’accord avec ton discourt (le choix du proco s’est fait avant tout pour le prix et pouvoir proposer une console à prix raisonnable), je ne pense pas que le choix de Nintendo c’est aussi fait à cause de contrainte technique. Produire un Tegra X1 sur une gravure plus fine aurait demandé énormément d’investissement de la part de Nvidia pour adapter le design à la nouvelle gravure. Je pense que Nvidia préfère investir sur des nouvelles puces à grosse marge pour rentabiliser plus vite l’investissement. De plus, une gravure plus fine à forcément plus de raté. Vue les volumes, pas sur que la fonderie aurait réussi à fournir suffisamment de puce.

      • Nono13

        Je ne pense pas que ce soit un investissement insurmontable de modifier le soc pour le graver en 16 nm ni que le taux de raté soit tellement plus important sur un process de gravure qui a 2 ans et qui, par ailleurs, est déjà utilisé par Nvidia (par l’intermédiare de TSMC) sur ces cartes graphiques commercialisées depuis plus de 9 mois (Titan X, 1080 Ti et bientôt Titan Xp). Encore une fois les process de gravure 14/16 nm sont utilisés sur des soc milieux de gamme depuis plus d’1 an. Et les volumes de production de ces soc peuvent être bien inférieurs à ceux espérés pour la Switch (au bas mot 50 millions).

        Pour les 320€ c’est plus pour donner une fourchette large. Je parle juste après d’un surcoût de 10 à 12€.

  • Jonathan Véricain

    Vues les collaborations avec NVIDIA et Epic, je pense qu’il y a pas mal de choses qui nous dépassent sur cette console. Pour le moment, seuls les indépendants ont réussi à la pousser un peu (cf Fast RMX et Snake Pass). D’autres jeux utilisant UE4 et Unity arrivent et ils auront plus de temps pour les optimiser. Après, c’est sûr que c’est pas la folie mais je pense que c’est suffisant pour pas mal de jeux!

  • Anon

    Il est ou le Tegra x2 avec du Pascal

    • Lochheart

      Le Tegra X1 intègre déjà du Pascal.

      • Om

        Bon bah du José alors ?

      • Nono13

        Le X1 c’est du Maxwell.

      • Kyle

        pas vraiment, c’est du Maxwell…

  • Regis Michael

    une de leur autre problème c’est la copie de ce projet en 2012
    la switch c’est du plagiat
    https://www.yankodesign.com/tag/gamepad/

  • Bulldozer

    À la dernière mise à jour, la qualité du graphisme s’ est bien amélioré avec le zelda.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
341d76af879321653f8159fe0a45229bmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm