Nintendo NES Classic Mini : des précisions sur la sauvegarde et l’affichage sur grand écran

Nintendo a surpris son monde en annonçant la sortie de la NES Classic Mini, la console qui fait revivre 30 titres d’antan. Mais des précisions manquées, notamment sur la manière de sauvegarder ses jeux et les possibilités d’affichage à l’écran. Nintendo les a dévoilés aujourd’hui.

Alors qu’Internet est encore assez récent dans la vie de tous, et que les jeunes générations sont biberonnées à ses valeurs, la nostalgie est devenue très lucrative notamment dans l’espace vidéoludique où de nombreux vidéastes ont profité de l’abandon plus ou moins assumé de ces titres pour créer du contenu.

De quoi remettre en avant des titres glorieux n’ayant rien perdu de leur qualité. Nintendo a saisi l’occasion il y a peu, en annonçant la sortie d’une NES Classic Mini qui incorporera 30 des plus grands titres de la console directement intégrés dans un châssis minuscule.

Nous savions déjà que celle-ci abandonnerait la péritel difficilement supportée par les téléviseurs haute définition au profit du HDMI, mais ne savions pas comment la console choisirait d’afficher son image. Le constructeur a fait lumière sur ces points sombres.

Concernant l’affichage, la console sera capable d’afficher aussi bien en 4:3 (comme à l’origine) qu’en 16:9ème. Vous aurez également la possibilité d’afficher le jeu dans un format simulant un écran cathodique, ou un mode « pixel perfect » qui « redessinera chaque pixel à l’écran comme s’il était un carré ». Nintendo n’a hélas pas explicité ce que cela voulait dire.

Concernant la sauvegarde, la Nintendo NES Classic Mini fonctionnera comme un émulateur et vous permettra ainsi aussi bien de sauvegarder en jeu que de faire des « save states », qui vous permettent de revenir à l’endroit exact auquel vous vous êtes arrêtés.

De quoi rassurer les nostalgiques s’impatientant de voir la console sortir en France, pour pouvoir goûter une nouvelle fois aux titres majeurs ayant bercé leur enfance.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article