Nintendo : un brevet d’émulateur Game Boy pour nos smartphones

Maj. le 2 février 2017 à 16 h 38 min

Si Nintendo a toujours été farouchement opposé au portage de ses jeux sur mobile, il se pourrait bien que le constructeur de consoles ait récemment changé son fusil d’épaule au vu de ses derniers résultats financiers.

Comme vient de dévoiler l’USPTO (bureau de dépôt américain des brevets), Nintendo a déposé, en juin dernier, un nouveau brevet qui ne vous laissera pas de glace puisqu’il est aujourd’hui question d’un émulateur Game Boy pour différents appareils comme les smartphones mais pas seulement.

Game Boy smartphone
Un émulateur Game Boy pour nos smartphones ?

Comme nous l’apprennent les termes de ce nouveau brevet, Nintendo aurait comme projet de développer un émulateur Game Boy pour différents appareils comme les smartphones mais également les écrans qu’on retrouve à l’arrière des sièges des avions et de certains trains et plus précisément :

Emuler des plateformes de jeu vidéo portables comme la Game Boy, la Game Boy Color et/ou la Game Boy Advance sur une plateforme cible de faible capacité .

émulateur Game Boy

Sachant que les smartphones actuels sont sans nul doute plus puissants que ne l’est la mini-console de Nintendo, ce terme peut sembler inapproprié, néanmoins le terme « téléphones cellulaires mobiles » est explicitement mentionné et on imagine bien que la cible de Nintendo n’est pas le Nokia 3310. Par ailleurs, aujourd’hui, les utilisateurs préfèrent jouer sur leur smartphone plutôt que sur une console portable.

On peut d’ailleurs lire un peu plus bas que les appareils concernés sont ceux en mesure de proposer :

Un certain nombre de fonctionnalités et d’optimisations de façon à fournir des graphismes de haute qualité et un son qui reproduit l’expérience de jeu de la plate-forme native.

On notera que le brevet en question ne fait pas explicitement allusion à un éventuel portage des jeux Game Boy sur PC, néanmoins, le schéma ci-dessous, issu de ce même brevet laisse penser que le PC pourrait faire partie des « plateformes cibles ».

émulateur Game Boy

Un brevet qui donne de l’espoir, même si l’éventualité que rien ne change et que son objectif soit seulement de bloquer les émulateurs Game Boy non officiels n’est pas à écarter.

Réagissez à cet article !
  • joe2x

    Cela ne m’étonne pas du tout vu les résultats de nintendo qui doivent pas être géniaux, cela va etre la seule solution d’essayer de faire un peu de chiffre

  • jin08300

    Quel est le nom de l’émulateur de la photo? Merci

  • Lulilule

    J’ai de gros doutes sur l’apparition d’un quelconque émulateur officiel sur smartphone -sauf si Nintendo voit vraiment un manque à gagner dans le succès des alternatives non officielles. Parce que jusqu’à présent l’une des grosses restrictions de leurs jeux, c’est qu’il faut posséder une console Nintendo pour y jouer. Ils vont même jusqu’à rééditer des anciens jeux pour leurs dernières consoles (voui j’ai les vieux Zelda sur ma Wii :3 )… Donc à moins qu’ils décident de monétiser leur émulateur et de contrer la concurrence (je parle des émulateurs pas des autres fabricants de console), je trouverai ça bizarre qu’ils finissent par changer de position sur le sujet des smartphones et tablettes.

  • Valou LeTroll

    Je préfère jouer sur ma Gameboy (advance) plutôt que sur mon téléphone (FFVI, juste une horreur sur smartphone).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
9632df8e314bdbc725761ea3bc951fe7#