Nexus Prime, après la vidéo, la photo!

Date de dernière mise à jour : le 29 avril 2017 à 20 h 21 min

Nexus Prime

Après s’être brièvement montré dans une vidéo officielle, voilà que le Nexus Prime apparaît de nouveau sur la toile, par le biais d’une photo non officielle proposée par le site GSM Arena. Une photo ou ne vous verrez pas ta totalité du téléphone mais seulement le bas de l’écran.

A partir de là, difficile de faire le rapprochement avec l’appareil aperçu dans le dernier teaser vidéo de Samsung mais on relèvera tout de même la présence de trois touches tactiles, cette fois-ci positionnées non pas en dessous de l’écran mais en bas de celui-ci.

C’est d’ailleurs un fait intéressant, car il est indiqué sur la photo que l’écran du Nexus Prime propose une résolution d’écran de 720 X 1184 pixels mais ces valeurs comprennent l’espace sur lequel sont positionnés les boutons ainsi celui-celui-ci affiche en réalité une résolution de 720 X 1180 pixels mais qu’importe puisque nous sommes toujours dans le cas d’une résolution HD. Quand à l’écran, il s’agit visiblement d’un écran Super AMOLED, mais nous en saurons sans doute plus mardi prochain, date à laquelle Samsung et Google devraient procéder à la présentation officielle du Nexus Prime et d’Android Ice Cream Sandwich.

Nexus Prime
Réagissez à cet article !
  • untel

    Fake déjà démontré c’est une photo photoshopee d’un Nexus s

  • Christophe

    Déjà démontré, faudra nous dire où. En fait, personne ne sait si c’est un fake.
    Dès la sortie de la photo, de nombreux blogs ont confirmé que c’était un fake, avant de se rétracter le lendemain.
    En gros, personne ne sait, le secret est bien gardé. Ça va être de la folie ce Google Episode, waouhhh !

  • zemarsu

    Marrant ca quand meme, Google qui commence a utiliser les memes methodes de teasing qu’Apple

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

En connectant plusieurs smartphones via les réseaux mobiles, il est possible d’égaler la puissance d’un serveur. Dans le cadre du projet Ubispark, les chercheurs de l’université d’Helsinki comptent utiliser cette puissance par le biais d’une application Android pour effectuer des calculs de grande envergure et remplacer les data centers.

d273d4e277d1e2459032095aa5823715999999999999999999999999999999