Nexus 7, Google s’explique sur l’absence de slot microSD

Maj. le 25 septembre 2017 à 22 h 53 min

Nexus 7, Google s’explique sur les raisons pour lesquelles les terminaux Nexus n’embarquent plus de slots microSD

Le web est actuellement une des plus grandes places de débat concernant la tablette Nexus 7 et l’un des arguments les plus souvent évoquées à l’encontre de la tablette reste l’absence de slot SD permettant d’étendre la mémoire interne de l’appareil.

Chacun s’amuse alors à émettre sa propre hypothèse au sujet de cette décision et la plus récurrente reste la volonté de Google de chercher à forcer les utilisateurs à privilégier ses services de cloud, comme Google Drive ou Google Music.

Mais est-ce réellement la seule raison ? Pas forcément. Comme le rappelle Dan Morill, ingénieur chez Android, l‘absence de carte SD au sein des terminaux Nexus n’a rien de nouveau et Google et remonte à la sortie du Galaxy Nexus, en novembre dernier.

Nous étions fatigués de voir les constructeurs de terminaux proposer d’immenses capacités de stockage pour la musique alors que les utilisateurs se retrouvent constamment en manque d’espace pour les applications et autres données. Cette approche nous permet de tout fusionner l’ensemble des données sur un seul volume, ce qui est bien meilleur.

Google Android prend néanmoins toujours en charge les solutions de stockage amovible mais tente malgré tout de donner un nouvel exemple en commercialisant des smartphones, et maintenant, des tablettes disposant d’un espace disque conséquent, permettant de stocker médias, documents et applications. Ce qui permet ainsi à l’utilisateur d’en retirer plusieurs bénéfices dont le principal est de permettre à l’appareil de combiner à la fois les fichiers systèmes et les fichiers FAT. C’est plus rapide et plus sur, à la fois pour les données stockées sur le périphérique, la façon dont celles-ci sont traitées et l’accès aux données personnelles de l’utilisateur. Un système de fichiers journalisés signifie, avant tout, moins d’erreurs système et préserve les permissions du système de fichiers afin d’empêcher tout code aléatoire d’accéder à vos photos ou à votre dossier Documents.

L’autre avantage réside, quant à lui, dans le fait que la machine hôte, lorsque votre appareil est raccordé à votre ordinateur, ne peut pas atteindre et corrompre le système de fichiers car elle ne dispose pas d’accès au bloc de fichiers. Ce qui signifie que vous n’obtiendrez pas d’erreurs en déconnectant votre téléphone, le dispositif ayant encore accès à toutes les données même une fois raccordé à votre PC.

En dehors de tout ça et même si ce n’est pas la seule et unique raison, Google cherche bien évidemment à pousser ses utilisateurs à utiliser ses services de cloud mais cette motivation est loin d’être sa principale.

Retrouvez toute l’actualité de Google Android sur  Facebook, Google+ et Twitter.

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !