[MAJ] Bendgate : le Nexus 6P plierait-il aussi facilement que l’iPhone 6 Plus ?

Maj. le 9 février 2017 à 10 h 18 min

Un nouveau test de résistance vient de faire surface sur YouTube. Au programme, pas de flamme ni de rayures, ni aucune action susceptible de fragiliser le téléphone avant de le plier. En revanche, la résistance du téléphone sera évaluée à l’aide d’un poids de 90 livres soit l’équivalent de 40 kilos et non, s’il n’est pas fragilisé au préalable, il ne plie pas. Une excellente nouvelle si vous comptiez vous l’offrir !


 

Beau et élégant, le Nexus 6P arbore un design en aluminium, comme l’iPhone 6 Plus. Malheureusement, il semblerait qu’il ait la même tendance à plier que le smartphone d’Apple.

Comme tout haut de gamme qui se respecte, le Nexus 6P vient de subir un crash test en bonne et due forme. Au programme, tentatives de rayures sur l’écran et la coque arrière à l’aide d’un outil métallique, chauffage à l’aide d’une flamme de briquet et pliage. Après tout, maintenant que Samsung est sur le point de sortir son premier smartphone pliable, autant être tendance !

Nexus 6P plie
Tout ça à mains nues !

Malheureusement, le dernier Google Phone conçu par Huawei n’est pas fait pour être plié et vous allez pouvoir le constater en vidéo.

Le protocole de test est assez simple. Les griffures sont effectuées à l’aide d’un outil pointu. L’occasion de constater que le verre de protection Gorilla Glass 4 est loin d’être aussi infaillible qu’il n’y paraît lorsqu’on y met les moyens, de même que la coque arrière. Chauffé à l’aide d’un briquet, l’écran AMOLED du Nexus 6P aura du mal à résister lui aussi et sera assez rapidement endommagé avec une tâche blanche qui restera de façon permanente.

Mais c’est bien évidemment, le fameux bend test qui nous a le plus supris. Et pour cause, puisque l’auteur du test arrive à tordre l’appareil simplement à l’aide de ses deux mains là où certains smartphones concurrents auraient nécessité l’aide d’une machine pour être aussi endommagés. Ça fait presque mal au cœur quand on sait à quel prix  il est vendu en Europe. L’écran se décolle quasiment tout de suite et se casse au fur et à mesure que la coque métallique se tort, d’une facilité déconcertante.

Le démontage iFixit du Nexus 6P avait déjà démontré hier que l’appareil serait difficile à réparer. Aujourd’hui, on constate qu’en revanche, il semble très facile à plier.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !