Netflix va bloquer les VPN pour vous empêcher d’accéder aux contenus des autres pays

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 10 h 10 min

Netflix n’en finit pas avec sa lutte contre le piratage. Le service de SVoD sait que de nombreux bidouilleurs utilisent des proxies, des VPN et autres outils de déblocage pour accéder à des contenus non disponibles sur leur territoire. L’entreprise de streaming promet sur son blog qu’elle va mettre fin à ces pratiques de façon imminente.

Résumons l’affaire pour commencer : Netflix offre des programmes en streaming sur abonnement. Ces programmes varient d’un pays à un autre (Netflix est disponible dans 190 pays). Alors forcément, certains sont en avance sur d’autres. L’utilisation des techniques de contournement des restrictions géographiques a pour but d’accéder à des programmes que le Netflix « national » n’offre pas encore. On peut dire qu’on va piocher mieux ailleurs.

Interrogé, David Fullagar, le vice-président de l’architecture de diffusion de contenu chez Netflix ne nie pas les faits :

« Si tous nos programmes étaient disponibles dans le monde entier, les abonnés n’auraient aucune raison d’utiliser des serveurs proxy ou des outils de déblocage afin de faire croire à notre système qu’il opère dans un autre pays que celui dans lequel ils se trouvent ».

La solution la plus logique dans ce cas serait d’harmoniser les programmes afin que tous les abonnés de tous les pays soient au même niveau de divertissement. Hélas, ce n’est pas encore chose faisable. Alors, l’entreprise a décidé de riposter en calquant son action sur les techniques que d’autres entreprises utilisent déjà. David Fullagar poursuit :

« Quelques abonnés utilisent un serveur proxy ou un outil de déblocage pour accéder aux programmes disponibles hors de leur pays. Pour contrer cette pratique, nous employons des mesures identiques ou similaires à celles employées par d’autres entreprises. (…) Ainsi, dans les semaines qui viennent, les utilisateurs de serveur proxy et d’outils de déblocage ne pourront plus accéder au service que dans le pays où ils se trouvent ».

La sentence est donc prononcée: tolérance zéro envers le piratage désormais. En même temps, il serait intéressant de voir jusqu’où Netflix peut aller dans cette chasse aux hackers. Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps, des pirates proposaient un accès illimité sur la chaîne pour moins d’1 $. Nul doute qu’ils sauront se réinventer encore.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Pierre-Yves SALOMON

    Ce faisant, Netflix perdra une bonne partie de ses clients. Est-ce vraiment leur intérêt ?…

  • Kidsark

    Sympa, il faut donc se contenter de contenu en VO sous-titré espagnol dans les DOM. C’est sur qu’en Guadeloupe les deux premières langues sont l’anglais et l’espagnol.
    Je ne comprends pas en quoi ça pose problème si au final tous les utilisateurs paient pour un abonnement…

  • Patricia29

    HAHAHA c’est impossible de détecter les utilisateurs de OpenVPN chez PureVPN.