Netflix : l’UE veut décider du catalogue proposé par le service

La Commission européenne va proposer une modification qui vise les services de VOD et SVOD dont Netflix. Ainsi les CSA devront s’assurer qu’au moins 20% des contenus proposés sont des productions européennes.

L’obligation de diffuser du contenu français et européen existe depuis longtemps pour les télévisions et radios françaises, mais elle serait en passe de s’imposer également aux services de vidéos à la demande comme Netflix.

La Commission européenne dévoilera la semaine prochaine une proposition de réforme qui vise notamment « les états membres à s’assurer que les fournisseurs de services de médias audiovisuels à la demande sous leur juridiction sécurisent au moins 20 % de part d’œuvres européennes dans leurs catalogues et s’assurer de l’importance de ces œuvres ».

Pour faire simple, les CSA devront vérifier que le quota de productions est respecté sous peine de sanctions. Cela pénalisera ces services plus qu’autre chose, par exemple Netflix ne pourra pas proposer autant de séries originales qu’il veut.

Bien sûr cette réforme est fortement souhaitée par les producteurs européens qui y voient une manne financière. Les éditeurs eux sont beaucoup moins heureux de cela, « L’idée de quotas culturels est obsolète, ne sert pas les consommateurs dans le 21e siècle et n’aidera pas les innovateurs sur Internet ou les innovateurs dans les contenus » explique James Waterworth, le vice-président de la CCIA, un lobby qui compte notamment Netflix comme membre.

Malheureusement ça ressemble plus à un appel à produire tout et n’importe quoi, par exemple en France Netflix a proposé Marseille, cela devait être la vitrine française, mais au final c’est une catastrophe, la série est littéralement descendue par tout le monde.

Ce n’est d’ailleurs pas vraiment une mesure pour promouvoir la culture européenne, mais plus pour faire payer les services de VOD et SVOD. Netflix est particulièrement visé ici étant donné son leadership en la matière, car si le service est obligé d’ajouter du contenu européen il devra payer des droits pour chaque contenu.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Antros Chain

    Ils vont nous foutre Joséphine et Julie Lescaut hahaha !!!!

    • Atlas

      Surtout pas, mais en même temps il est normal qu’on défende notre culture.

      • Spectateur

        Bien sur vu la qualité des films français et de nos talentueux acteurs ! Toujours a vouloir nous imposer se « made in france »

        • Atlas

          On parle plutôt du madeinEurope là. Les anglais ont de très bonnes séries par exemple.

          • Spectateur

            Je suppose que netflix est d’origine américaine ? Alors pourquoi s’en mêler la france ou l’Europe n’a cas se trouver son propre service video au lieu de s’imposer chez la concurrence avec des lois ou je ne sais quoi

          • Atlas

            C’est bien, tu as bien appris ta leçon sur le néolibéralisme.

            La réponse est évidemment que comme nous sommes en Europe on doit protéger les intérêts de l’Europe et que les entreprises étrangères doivent respecter les règles.

          • joe2x

            Euhh je vois pas trop le rapport de trouver un autre service.

            Netlix exercice une partie de son business en Europe, elle peut être soumis donc au règle Européennes, comme toute entreprise exercant en Europe.

            Par contre Netflix, peut faire ce qu’il lui chante aux US, il sera soumis avec les règles US

      • Kokyn

        Netflix fait en sorte de proposer à ses clients le contenu le plus intéressant.
        l’Europe à qu’à produire du contenu de haute volée et c’est tout naturellement que Netflix ira le chercher.
        Au lieu de ça l’Europe incapable et aigrie met des bâtons dans les roues d’un géants américain pour récupérer une part du gâteau d’une manière légale mais qui est rien d’autre que de l’abus de pouvoir.
        Et qui va en pâtir ? Netflix et le consommateur. En gros les Européens vont pâtir des conneries de ses élus européen. Merci les blaireaux.

        • Atlas

          Tu utilises la logique neoliberale qui dit que le consommateur influence le marché : la globalisation a montré que ce n’est pas vrai et qu’il faut mettre en place des protections des plus petits producteurs.

          • Kokyn

            Le consommateur influence le marché est l’une des vérité les plus generale et logique de l’univers.
            Dire le contraire c’est comme refuser de croire aux mathématiques.

          • Atlas

            Son influence est minime.

          • Spectateur

            Je dit juste que l’état n’a pas a intervenir dans le marché le choix des contenue diffusé ne doit dépendre que de l’entreprise ou dans ce cas la ils n’ont cas sortir leur netflix made in europe ou on pourra regarder des series de qualité comme « plus belle la vie » lol

          • Atlas

            Une nouvelle fois, tu ne sembles pas connaitre les series anglaises ou certaines series françaises comme Les Revenants, qui a été complètement reprise par Netflix par exemple en américain.

          • Kokyn

            Oui c’est juste celui qui a la plus grande influence mais on va dire qu’elle est minime néanmoins….

          • Atlas

            Pourquoi est-ce que Netflix supprime régulièrement des contenus? C’est une demande de utilisateurs?

          • Kokyn

            Pour diverses raisons législatives (droits d’auteurs,etc.) ou encore économico-strategiques.
            Mais toujours est-il que le consommateur est l’élément principal. Un produit existe car il y a un consommateur. Un produit répond à un besoin d’un consommateur. Toutes les disciplines que sont le marketing , le commercial, l’analyse de données ou encore les méthodologies ne visent qu’à séduire et à coller aux attentes des consommateurs.
            Le but d’une entreprise est le benefice et l’élément rapportant ce bénéfice est le consommateur.
            Le consommateur est l’élément principal. Il n’est pas le seul élément mais il est l’élément central.

            Netflix ne veut que satisfaire au maximum le consommateur en termes de service tout en maîtrisant les couts pour attirer le maximum de consommateurs et avoir le maximum d’argent. Tout s’articule autour de cela.

          • Atlas

            Oui c’est fait pour les consommateurs mais même si une grande partie d’entre eux veut autre chose ça ne change pas si ça va à l’encontre des revenus de la boîte. Donc si tout le monde veut plus de vidéos européennes et que ça coûte plus cher pour Netflix, ils ne le feront pas. Ils nivellent par le minimum.

          • Kokyn

            Oui car il y a une dimension de couts à prendre en compte (comme je l’ai précisé dans mon message précédent d’ailleurs).

            Le « minimum » à proprement parlé ca serait un catalogue ayant 1 seul contenu.

            Ils nivellent simplement pour optimiser les bénéfices en suivant leur feuille de route et planifications strategiques tout en prennant en compte les obstacles diverses.

            À vous lire on dirait que Netflix fait tout pour se couler….

          • Atlas

            Le client n’est donc pas l’influence principale.

          • Kokyn

            Si puisque une majeur partie de de la planification stratégique, et la politique commerciale et marketing ainsi que la conception du produit en lui même sont fait selon pour et selon consommateur.

      • Ophi

        la culture cinématographique Française et morte depuis bien longtemps, les bon vieux films des années avent 2000 oui ça d’accord.

        • Atlas

          Il y a encore quelques trucs de temps en temps quand même.

  • Aldwyr

    Dommage que ce ne soit pas pour promouvoir la culture Européen mais juste pour se faire du fric sur le dos des autres boites…
    Que les gens qui bossent dans le divertissement en Europe proposent des choses intéressantes. C’est naturellement que Netflix and co vont les ajouter dans leur catalogues… Car même si cela est imposé, si personne ne vont aller les voir, cela reviendra au même.

  • Rayzorx

    Super…. imposer de là mer**, nos gouvernants ne cessent chaque jour de prouver qu’il sont arriérés…

  • joe2x

    Ahh bahh voilà, pour une fois, la rédaction parle d’une contrainte au niveau européens et non pas au niveau nationnal francais.
    Le catalogue de Netflix LN (hollande) n’est pas beaucoup plus fourni que la version francaise (et j’ai cru comprendre que Netlix UK n’était pas beaucoup mieux)

  • jaycr__

    Ahaha, ceci fera un flop. Cela impactera les résultats financiers de Netflix qui va prendre des mesures pour ses plateformes européennes et qui va encore morfler ? Le client, bien sûr. Bon, c’est un raccourci grotesque mais sait-on jamais.

  • Gordon Shumway

    Réaction à l’image de l’Europe. Nous ne sommes pas compétitifs et on ne sait pas comment l’être. Seule solution : trouver une obligation légale pour ramasser notre part du gâteau d’un produit sur lequel au final on n’a même pas travaillé. Mais comme on vous autorise à taper dans les poches de nos peuples on ne voit pas pourquoi on ne se servirait pas au passage. Le bateau continue de couler normalement.
    De façon plus terre à terre : imposez des merdes du niveau de Marseille et vous tuerez la poule aux oeufs d’or !

    • joe2x

      « De façon plus terre à terre : imposez des merdes du niveau de Marseille et vous tuerez la poule aux oeufs d’or ! »
      C’est quoi la poule aux oeufs d’or pour les européens?

  • Hugoz

    Bonjour bonjour, nous sommes les producteurs européens. Nous avons réussi à faire appliquer une législation ultra stricte qui force les éditeurs de SVOD à n’avoir nos films que 3-4 ans après leur diffusion ce qui les rend absollment ininterressants. De ce fait, Netflix n’a pas ou peu de films français. Au lieu de changer cette légilsation pourrie, on en refait une encore plus chiante pour avoir le beurre, l’argent du beurre et les fesses de la crémière. Allez salut les pigeons. J’en peux plus de ces gouvernants..

  • fred

    Laissez les clients libres de regarder ce qu’ils veulent,et si l’Europe veut absolument être « vue » libre a elle de faire de la qualité,ce qui est loin d’être le cas!!!
    C’est le client qui fait vivre Netflix,pas les vieux débris qui gouvernent l’Europe.

  • joe2x

    ET bien de manière général, c’est le socialisme, le libaliralisme ou l’ultra libéralisme que ce soit le marché du travail et bien d’autres choses.

    « De façon plus terre à terre : imposez des merdes du niveau de Marseille et vous tuerez la poule aux oeufs d’or ! »
    C’est quoi la poule aux oeufs d’or pour les européens?

  • Gazeka74

    Autant l’argument de promouvoir la culture européenne et/ou française est justifiable, autant les moyens mis en place….
    1 série sur 5 européenne, vu l’intérêt que els gens semblent y porter, ça va en faire du caca à trier x)