Netflix : la lecture hors-ligne prévue avant la fin de l’année

Netflix est l’un des services de VOD les plus populaires à travers le monde, et pour cause : il propose énormément de contenus exclusifs de très bonne qualité. L’une des fonctionnalités les plus demandées par ses abonnés n’est autre que la possibilité de télécharger et regarder ses vidéos hors-ligne. Selon les dernières rumeurs, cette fonctionnalité est prévue pour la fin de l’année.

Le format physique est mort, les derniers résistants à l’évolution du numérique se faisant conquérir les uns après les autres par l’accessibilité des divers services permettant d’accéder à du contenu de manière illimité à petit prix.

L’un des meilleurs représentants de ce changement n’est autre que Netflix, le service de vidéo à la demande par abonnement qui a conquis la France il y a maintenant 2 ans. Et depuis sa création, une fonctionnalité particulière est réclamée par les utilisateurs.

Cette fonctionnalité est bien évidemment la possibilité de regarder Stranger Things, Daredevil, The Get Down et consorts en hors-ligne en téléchargeant directement sur son appareil les vidéos. Pour le moment, Netflix est limité au streaming uniquement. Pas très pratique dans le train donc.

Ne vous inquiétez pas : The Next Web avance que le service planche sur une disponibilité avant la fin de l’année, alors que le CEO du service a confié ne plus être réfractaire à l’arrivée de celle-ci. Cela confirme donc les propos du COO de Penthera qui le dévoilait également au cours de l’été, argumentant qu’il ne s’agissait que d’un secret de polichinelle dans l’industrie.

On sent que le service a désormais à coeur de parfaire ses applications. Récemment, une nouvelle fonctionnalité pour permettre de dépenser moins de data a été rendue disponible sur leur application mobile. S’il optimise une nouvelle fois celle-ci en proposant le téléchargement hors-ligne, qui sera évidemment protégé contre la copie, gageons qu’il deviendra également beaucoup plus séduisant pour les non-abonnés.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article