Netflix : France Télévisions va lancer son propre service de streaming avant l’été 2018 pour 6,99€ par mois

Maj. le 30 mai 2018 à 21 h 58 min

Netflix va devoir composer avec un concurrent en plus avec France Télévisions, qui veut lancer son propre service de streaming. Celui-ci devrait débarquer avant l’été 2018 et l’abonnement coûterait 6,99 euros par mois. Une alliance avec le groupe M6 ou avec Orange pourrait avoir lieu pour proposer une plateforme puissante qui pourrait véritablement se poser comme une alternative crédible. Alors, bientôt Game of Thrones et Westworld sur France TV ? 

netflix france tv

Pour concurrencer Netflix, France Télévisions est toujours à la recherche de partenaires afin de créer un service de streaming capable de convaincre les Français. Celui-ci sera « lancé avant l’été », a déclaré à BFM Business Julien Verley, directeur du développement commercial de France Télévisions. D’après un rapport du sénateur LR Jean-Pierre Leleux, le prix de l’abonnement sera fixé à 6,99 euros. A ce tarif, il va falloir se montrer convainquant : c’est plus cher qu’Amazon Prime et à peine moins que la formule low cost de Netflix.

Pour se démarquer, France Télévisions compte s’appuyer sur un catalogue très fourni de fictions françaises. « L’offre de programmes sera très différente de Netflix, il y a très peu de recoupements », explique Verley. Le projet a convaincu neuf producteurs : Lagardère, Newen, Banijay Zodiak, Tetra Media, Makever, Cyber Group, Xilam, Millimages, et Media Participations. Le point faible du service pourrait être son manque d’exclusivités : tous les programmes pourront être proposés sur des plateformes concurrentes, alors que Netflix convainc entre autres par ses exclusivités.

Netflix concurrencé par France Télévisions

Pour se montrer plus attractif, le service pourrait intégrer d’importants partenaires comme Orange ou M6. Delphine Ernotte, patronne de France TV et ancienne d’Orange, espère que l’État va pousser l’opérateur à coopérer. Avec les séries diffusées sur OCS comme Game of Thrones ou Westworld, on commencerait vraiment à prendre la plateforme au sérieux. Mais HBO aura bien sûr aussi son mot à dire, donc on est loin d’en être là pour l’instant.

Le combat contre Netflix semble aussi intéresser M6. Dans le JDD, son boss Nicolas de Tavernost a estimé qu’un service commun de vidéos à la demande « est une bonne idée ». Il prend l’exemple du succès de Freeview au Royaume-Uni et de Hulu aux États-Unis. Cette dernière regroupe des acteurs comme NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company.

« Que des opérateurs de télévision, notamment gratuite, se regroupent pour proposer des services (…) ne me paraît pas illogique. Et nous sommes prêts à discuter avec tout le monde », a indiqué de Tavernost. Cependant, à quelques mois du lancement de la plateforme de France Télévisions, les discussions n’ont pas encore été engagées ni avec Orange, ni avec M6.

Cela s’annonce compliqué à mettre en place, mais Verley assure être « favorable à une alliance avec un ou plusieurs autres grands diffuseurs français. Cela renforcerait et accélérerait l’ambition de notre service, qui est prêt à être lancé. Ce service sera français d’abord, mais ensuite à vocation à être européen ». Alors, futur géant du streaming et de la vidéo à la demande ou flop en vue ? En tout cas, l’ambition est là. Selon Jean-Pierre Leleux, le service deviendrait rentable mi-2020. « Nous visons 10% du marché, soit 600 à 700 000 abonnés 4 à 5 ans après le lancement », affirme Julien Verley à BFM Business.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : top 10 des meilleures séries du catalogue

Voici notre top des meilleures séries Netflix ! Si vous venez de vous abonner au service de VOD, ou si vous vous apprêtez à tomber à court d’épisodes de votre série fétiche, on vous a concocté un top 10 des meilleures…