Netflix a 88% de créations originales en plus par rapport à 2017

Netflix propose 88% de créations originales de plus en 2018 par rapport à 2017 : un chiffre qui confirme à quel point Netflix mise désormais toute sa stratégie sur les créations originales. Depuis 2017, le nombre de contenus sous licence d’autres studios a baissé de 17%. Netflix prépare le terrain à un éclatement du marché entre différents acteurs proposant leur propre catalogue de contenus originaux.

netflix

Netflix propose désormais 88% de contenus originaux en plus par rapport à 2017, selon Los Angeles Times. Le quotidien montre chiffres à l’appui comment la plateforme dirigée par Reed Hastings prend le virage d’un marché sur le point d’éclater. Plusieurs studios comme Disney s’apprêtent en effet à lancer des plateformes concurrentes pour y proposer leurs propres contenus originaux. Netflix réalise en la matière des investissements très lourds, avec un certain succès d’ailleurs comme le montre la popularité de séries telles que Stranger Things, Dark ou House of Cards. Néanmoins, précise le journal « les contenus originaux de Netflix représentent toujours moins de 10% des contenus disponibles ». 

Netflix pousse ses créations originales en 2018

En fait, le journal cite même une étude de 7Park Data selon laquelle « 42% des abonnés ne regardent presque pas voire pas du tout de contenus Netflix Originaux ». La firme estime de son côté que c’est le nombre de contenus sous licence qui explique ce chiffre, qui devrait réduire à mesure que la part de contenus originaux progresse. Netflix compte, entre autres sur de lourds investissements, qui devraient attendre 8 milliards de dollars à la fin de l’année. Certains cabinets d’analystes comme Goldman Sachs estiment même que Netflix laissera filer ses dépenses pour disposer de contenus attractifs « dans la fourchette 12 – 13 milliards » de dollars.

Parmi les nouveautés, on peut citer l’arrivée de la nouvelle série de Matt Groening Disenchantment et la mini série de science fiction Maniac avec Emma Stone et Jonah Hill, ou encore The Irishman, le prochain film de Martin Scorsese. La firme a promis au total 700 créations originales d’ici la fin de l’année. Une stratégie qui devrait s’avérer payante pour Netflix, d’abord parce que les contenus sous licence réduisent la rentabilité du service. Ensuite parce que Netflix est propriétaire de ses créations, et peut donc les monétiser simultanément dans son catalogue partout dans le monde.

Netflix ne s’affranchira pas pour autant des contenus sous licence de sitôt. Un responsable de Netflix explique à Los Angeles Time : « dans le monde du streaming ils valent de l’or. Je dirais qu’à certains niveau, ce sont les contenus originaux qui engrangent des abonnements. Mais c’est le catalogue qui aide surtout à garder les gens engagés. Les dépenses sont orientées vers les originaux, tandis que l’audience est surtout influencée par le catalogue ». Regardez-vous surtout des contenus originaux ou des contenus sous licence ? Que pensez-vous du catalogue actuel de Netflix ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : top 10 des meilleures séries du catalogue

Voici notre top des meilleures séries Netflix ! Si vous venez de vous abonner au service de VOD, ou si vous vous apprêtez à tomber à court d’épisodes de votre série fétiche, on vous a concocté un top 10 des meilleures…