MWC 2014 : Wiko annonce le WAX, son premier smartphone 4G low-cost attendu pour avril

Maj. le 5 mars 2018 à 21 h 00 min

Il y a quelques semaines, Wiko annonçait que son premier smartphone 4G ne serait pas disponible avant cet été. Pourtant le constructeur marseillais vient d’annoncer le Wiko WAX, son premier smartphone compatible avec les réseaux très haut débit à 150 Mbps et il s’avère que celui-ci sera disponible courant avril sur les marchés européens.

Bien que le prix du Wiko WAX n’ait pas encore été dévoilé, on peut espérer le voir commercialisé en dessous de la barre des 300€, celui-ci étant doté du processeur NVIDIA Tegra 4i, justement destiné aux appareils bon marché.

Wiko Wax

Le Wiko WAX est officiel et supporte les réseaux 4G LTE à 150 Mbps

Au programme de cet appareil une fiche technique milieu de gamme caractérisée par la présence du processeur Tegra 4i, officialisé l’an dernier, qui devrait permettre de proposer l’appareil à un prix intéressant, le tout dans un design plus élégant que celui du Wiko Highway qui lui donnerait presque des allures de smartphone premium.

Fiche technique du Wiko WAX

  • Système d’exploitation : Android 4.3 Jelly Bean
  • Ecran : Gorilla Glass 2 de 4,7 pouces, résolution HD 720p
  • Processeur : quad core Tegra 4i cadencé à 1,7 Ghz avec modem 4G intégré
  • Ram : 1 Go
  • Stockage interne : 4 Go (Support microSD)
  • Multimédia : capteur photo 8 Megapixels avec double-flash LED et caméra frontale  5 Megapixels
  • Réseau : 4G LTE et HSPA+
  • Date de sortie : avril 2014
  • Prix : N/A

Une 4G qui devient de plus en plus low-cost comme nous avions déjà pu le voir avec la tablette Archos 80 Helium qui propose un modem LTE et un processeur Qualcomm pour à peine 250€.

Un grand merci à  Ludovic MATTEI (Wiko) pour le visuel

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wiko : tout savoir sur la fuite de vos données personnelles vers la Chine

Depuis ce matin, la marque française Wiko est victime d’un grave bad buzz : un internaute a découvert que les smartphones de la marque envoient des informations privées sur ses utilisateurs jusqu’en Chine ! Comment Wiko s’y prend-t-il ? Pourquoi la firme transmet-elle ses informations jusqu’à sa maison mère ? Peut-on faire confiance à l’entreprise, filiale d’un grand groupe chinois ?