Musique : AAC ou MP3, quel est le meilleur format ?

Le format MP3 ne sera plus développé ni mis à jour. Trop vieux ? Plus au goût du jour ? Toujours est-il que pour des milliers, voir même des dizaines de milliers de personnes, il représente une certaine idée de la musique qui nous a accompagné pendant de longues années. S’il domine encore le marché, sa disparition n’est plus qu’une affaire de temps. Le format AAC devrait probablement le remplacer. On fait le point sur les avantages et inconvénients de chacun des deux. 

smartphone baladeur MP3 musique

Pourquoi la fin du MP3 ?

La disparition du MP3, c’est la fin d’une époque. Du lecteur MP3, à la dématérialisation de la musique avec le streaming, il a accompagné une véritable transformation des technologies musicales. Mais c’est désormais fini, il ne va plus être mis à jour et peu à peu devrait disparaître en étant remplacé.

En mai dernier, l’Institut Fraunhofer IIS a donc annoncé la fin des mises à jour. « Il y a d’autres codecs audio plus efficaces et dotés de fonctionnalités plus avancées à l’heure actuelle même si le MP3 est très populaire parmi les consommateurs. Toutefois, la plupart des services médiatiques comme la radio, la TV ou le streaming utilise des codecs ISO-MPEG comme la famille AAC ou MPEG-H dans le futur. Ceux-ci offrent davantages de fonctionnalités, une meilleure qualité audio ainsi qu’un taux d’échantillonnage bien plus bas que ceux du MP3. »

Mais, l’Institut n’abandonne pas ses ambitions bien au contraire. Leurs efforts vont désormais se concentrer sur le format AAC qui est aussi une création interne. Déjà présent sur de nombreuses plateformes et périphériques, il souffre encore d’un certain manque de reconnaissance. Alors a-t-il les épaules taillées pour prendre la suite d’une légende.

Le AAC meilleur que le MP3

musique streaming offres

Plus récent, le format AAC a bien entendu de sérieux avantages par rapport au MP3. Même s’il est paradoxalement là depuis un moment déjà (seulement 4 ans plus jeune que le MP3), il est resté dans l’ombre de son grand frère. C’est son déploiement de plus en plus important par Apple qui a aidé à le populariser récemment.

Du côté des ses points forts, on trouve tout d’abord l’espace de stockage. En moyenne, un fichier AAC ne prendra que 80% de l’espace nécessaire à un fichier MP3. Si la différence peut sembler minime pour un seul fichier, sur une large bibliothèque cela commence à représenter une différence importante. Malgré ce poids plus réduit, il propose une qualité supérieure ! Il accepte aussi des fréquences supérieures à 16 Hz sans aucun problème.

Des problèmes avec la compatibilité

Au vu de ses deux avantages, essentiels dans la musique dématérialisée, pourquoi le AAC n’a-t-il pas encore remplacé le MP3 ? C’est à cause d’un défaut qui est amené à disparaître : le manque de compatibilité. Le MP3 peut aujourd’hui encore fonctionner sur 99% des appareils, des services et des logiciels. C’est donc le format idéal tant pour la production musicale que pour l’écoute.

Toutefois, si pour l’instant, on utilise surtout le AAC chez Apple, ce changement de direction de l’Institut devrait à terme pousser les fabricants à suivre les pas de la marque à la pomme. Difficile de continuer à utiliser le MP3 s’il n’est plus mis à jour. Les utilisateurs vont eux aussi réclamer de pouvoir lire massivement des fichiers AAC. Bref, c’est un résultat qui semble inexorable même s’il pourrait encore prendre du temps, notamment pour le renouvellement du matériel.

Quelles sont les autres alternatives ?

flac ios 11

Bien sûr, rien ne garantit que le AAC qui est de fait le successeur du MP3 sera le format dominant. D’autres alternatives existent qui pourraient bien saisir l’opportunité. De nombreux services de streaming musical comme Deezer proposent déjà des écoutes en format FLAC. La logique est la même du côté des casques audio avec la recherche d’une qualité optimale. C’est ce format qui semble à l’heure actuelle le mieux placé pour concurrencer le AAC.

D’ailleurs, Apple l’a bien compris puisque le format FLAC est disponible sur iPhone et iPad depuis le début du mois de juin. Cette nouveauté peu de temps après la décision de l’Institut Fraunhofer IIS pourrait très bien être fortuite. Le timing est toutefois révélateur d’une certaine tendance.

Il est toutefois important de rappeler que à moins d’être un puriste ou d’être équipés d’un matériel de très haute qualité, vous ne vous rendrez sans doute même pas compte de la différence d’un point de vue sonore. Le critère décisif pourrait donc bien être celui du stockage. A moins que l’on n’assiste à une nouvelle révolution musicale dans les prochaines années…

Et vous quel est votre format de musique favori ? Comment allez-vous remplacer le MP3 ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Pour les puristes évidemment que le format adapté est le FLAC, mais ça prend vachement de mémoire comparé à un MP3 qui lui prend plus de place qu’un AAC.
    Après pour dire par raccourci qu’on est habitué à écouter de la m**de d’un point de vue qualité, franchement avec les enceintes nomades, les casques ou intras qu’on écoute en FLAC ou MP3 ça ne change rien à la vie. Tout au plus ça a du sens si on est tranquillement chez soi avec de bonnes enceintes colonnes pour écouter du classique ou du jazz.
    Mais écouter du rock, du rap, de la danse ou autre style pop, on s’en fout que ce soit en FLAC ou en MP3 192kbps et il n’y a pas de différence ou le commun des mortels. Et vu que c’est un peu de la musique « jetable » c’est pas bien grave.
    Et enfin que le AAC prenne la relève du MP3 c’est dans la suite logique des choses, et encore une fois heureusement qu’Apple est là pour montrer la voie et faire avancer les choses au lieu de péricliter.

    • RyseSorel

      MP3 320kbps s’il te plaît ! Quand même ^^

      • Grabo20

        Entre 192 kbps et 320 kbps je sens pas de différence, ça reste un son dégueulasse, en FLAC par contre différence énorme. Mais il est vrai qu’avec les écouteurs fournis avec le tel par exemple ça reste moisi et la différence n’est pas perceptible.

        • RyseSorel

          1: Je disais ça à l’humour
          2: Achète toi des oreilles où du matos si tu fais pas la différence. Il y a une différence énorme entre FLAC et MP3, mais même si elle est plus petite, il y en a une aussi qui reste perceptible entre 192 et 320.
          3: Il y a beaucoup de gens qui prêchent le FLAC par snobisme alors que leur matos ne leur permet pas de faire la différence, et en test en aveugle, ils ne font pas la différence… Il faut du très gros matos (sur toute la chaine évidemment) pour déceler l’avantage. Des gens achètent des casques Bose (qui reste de la merde pour le prix, avec un son typé) à 300€ prétendant que leur son est mieux en restant sur leur téléphone.

          Et c’est un musicien qui parle.

    • alcarin

      Bien dit, heureusement qu’Apple est là alors que les autres utilisent les normes de bases.

    • Cabodfon

      « écouter du rock, du rap, de la danse ou autre style pop, on s’en fout que ce soit en FLAC ou en MP3 192kbps et il n’y a pas de différence ou le commun des mortels.  »

      Oui, mais c’est pas de notre faute si tu as des goûts de chiottes ;-)

  • Mathieu

    Rien ne sert d’opposer le FLAC et l’AAC.
    FLAC est un format de compression sans perte qui prend beaucoup d’espace disque mais qui propose la meilleure qualité possible.
    L’AAC est, tout comme le MP3, un format de compression avec pertes qui prend peu d’espace disque tout en proposant une meilleure qualité que le MP3 mais bien moins que le FLAC. Ca suffit néanmoins pour un bon nombre de situation d’écoute à moins d’avoir un casque ou un système Hi-Fi haut de gamme. Sans oublier que si on écoute en bluetooth, il y aura de toute façon une compression avec pertes.

    • Cabodfon

      Pour le Bluetooth, les versions récentes commencent à prendre en compte la transmission de certains flux audio sans ré-encodage. Typiquement, l’aac et le mp3 ne le sont plus.

      • Mathieu

        Ça dépend a la fois de l’émetteur et du récepteur. Typiquement aujourd’hui seuls les iPhones utilisent l’AAC pour la liaison audio bluetooth (Android O le prendra en charge dans quelques mois). Sinon les smartphones Android eux utilisent le SBC (qualité bof bof), le LDAC (certains Sony) et l’Apt-X (quelques milieux et haut de gamme Android).
        Si aujourd’hui tu utilises un smartphone sous Android N (par exemple un Galaxy S7) avec un casque Bose QC35 ou un Parrot Zik 3, ils communiqueront avec le codec SBC qui est assez mauvais, car Android N n’est pas compatible AAC et ces 2 casques ne sont pas compatibles Apt-X et MP3.

      • Provoc

        Oui, comme déjà indiqué, ça évite le double ré-encodage.
        Reste que l’AAC et le MP3 sont déjà des algorithmes avec perte.
        Donc à ce jour, non le Bluetooth ne permet pas d’obtenir du son de qualité haut de gamme.
        Au mieux, un son « suffisant » pour beaucoup.

        Le problème est que les repères, les habitudes d’écoute ont bien évolué.
        Cela me rappelle une étude fort intéressante effectuée sur 8 ans par le professeur Jonathan Berger de l’Université Stanford.

        Cette étude a été faite auprès de ses étudiants en musique, des personnes qui avaient pourtant des références. Il leur faisait écouter de musique d’orchestre, jazz ou rock sans qu’ils connaissent la source (MP3 et autre algorithme de compression audio avec perte ou non compressée).
        À sa surprise, dans les exemples de musique rock, le format MP3 ou équivalent était préféré. Au fur des années, la préférence pour le format MP3 a été en nette croissance.
        Pourtant la compression du MP3 ou autres enlève de la profondeur et de la clarté au son ou encore elle diminue la puissance émotionnelle des chansons en réduisant la différence entre les sons les plus forts et les plus doux et en supprimant des fréquences dites « non audible ».
        Le son compressé donne généralement un timbre plus métallique à la musique, les jeunes ne perçoivent pas ce changement comme une perte de qualité, dit le chercheur, mais plutôt comme un timbre qu’ils apprécient.
        Cette préférence pour le son détérioré est telle qu’ils considéraient le son des CD comme trop détaillé et froid.
        Un comble!
        Le parfait exemple, du nivellement par le bas.

        • Cabodfon

          100% avec toi sur ce coup là.
          Je vais aller illico me mettre un bon album de métal en FLAC dans les feuilles a travers mes Etymotic ER4 !
          Et tant pis pour les jeunes.

  • Mehdi Semxxx

    C’était inévitable, bien entendu les formats loseless restent ce qu’il y a de mieux, et même sur un smartphone avec un casque filaire bas de gamme on perçoit une différence avec les autres formats bien sûr plus la  » chaîne cinématique » est de qualité, plus la différence ce ressent… Malgré tout, si vous avez la possibilité d’encoder votre bibliothèque musicale en format loseless et de la stocker, faites le, probablement qu’on pourra pleinement en profiter sur nos appareils nomade d’ici quelques années

  • alcarin

    Ce qu’a fait Apple avec la démocratisation de l’AAC est une excellente idée. Meilleur son, plus léger, c’est parfait. On voit à ce niveau qu’Apple est expert dans le domaine du son/musique.

    • Provoc

      Prendre pour référence l’AAC pour ensuite parler d’expert du son ^^’
      À mourir de rire :)))
      Tu es un sacré tocard!
      Avec ton copain, lemaitre, vous faites une sacrée paire…

      • alcarin

        L’AAC est mieux et moins lourd, tu veux quoi de plus à part pleurer le fait que vos smartphones utilisaient jusqu’à là un format de merde dépassé ?

        • Provoc

          Ce qui est risible, c’est cette obstination à vouloir toujours mettre Apple sur un piédestal à la moindre occasion.
          Un sac de m*rde, même plus compressé et avec du chocolat, reste de la merd*. Être capable d’en manger, ne fais pas de toi un grand chef.
          Comparer les compressions destructives, c’est loin d’être aussi binaire que tu le penses. Départager MP3, AAC, WMA, Ogg Vorbis et autres n’est pas une mince affaire, puisque leur performance varie non seulement d’une personne à l’autre, mais également des instruments, et du type de musique.
          Il suffit d’analyse au Spectrogramme les différents fichiers pour s’en rendre compte.
          Maintenant, si l’on veut jouer à celui qui a plus grosse, ce n’est ni le MP3 ni l’AAC qui sont les plus « performants ». Mais l’OGG Vorbis.
          C’est l’algorithme qui arrive en tête des tests le plus souvent.
          C’est le plus « transparent » et souvent le meilleurs dans les plus hautes fréquences. L’OGG Vorbis est également devant en terme de largeur spatiale. Pourtant ce codec est loin d’être le plus utilisé.
          Pour ta gouverne, Android n’a pas pas attendu IOS 11 pour lire par défaut le FLAC. L’OGG Vorbis et même l’AAC sont supportés depuis la version 3.1.
          L’ensemble du réseau radio numérique japonais, Nintendo, Sony, les téléphones portables Nokia et bien d’autres lisent ou utilisent l’AAC en standard. D’ailleurs, soit dit en passant, l’AAC a été développé par Sony, AT&T, Dolby Laboratories et Fraunhofer.
          Il faut avoir un cerveau étriqué de fanboy pour croire que c’est Apple qui a démocratisé ce format.

          Maintenant si l’on veut vraiment parler de format sonore de haute qualité, on parle des formats lossless. Certes plus gros, mais à la qualité sonore incomparable aux MP3, AAC ou autre format destructeur. Et si l’on aborde l’échantillonnage en 24 bits, l’AAC et autre sont complètement à la ramasse.
          Ton cerveau lobotomisé n’a pas remarqué que tous les lecteurs portables de qualité audiophile sont tous sous Android?! ^^’
          Ce qui en dit long sur sa capacité à gérer le son HDG et inférieur.

          • alcarin

            Est-ce que j’ai dis que la différence entre le MP3 et l’AAC était énorme ? Loin de là, il en reste que la qualité reste SENSIBLEMENT meilleure (toujours bon à prendre, surtout dans des formats qui détruisent des données), et surtout ça prend MOINS DE PLACE. Et là, même de nos jours cet argument tiens la route.

            Android supporte l’AAC depuis bien longtemps, il est quasiment supporté partout oui, est-ce que j’ai dis l’inverse ?
            Mais maintenant passons, qui s’en sert le plus ? Google Play Music ? Perdu. Spotify utilisent le Vorbis, Apple l’AAC (il y aurait d’ailleurs moins de différence entre l’OGG Vorbis et l’AAC, que les deux contre le MP3, vu sur des tests).
            Bien entendu que le débat sur ces qualités est risible, mais si t’as un fichier moins lourd à côté, qui va cracher dessus ?

            « Ton cerveau lobotomisé n’a pas remarqué que tous les lecteurs portables de qualité audiophile sont tous sous Android?! ^^' »
            Lecteurs portables de qualité … Mon dieu, hahahahahahahahahahahaha, je ne peux m’empêcher de rire… Depuis quand les lecteurs représentent la qualité ? Ce ne sont pas les DAC qui font le travail en général ? Le lecteur c’est un simple lecteur, tout va dépendre du fichier que tu mets derrière. Après ça essaye de se montrer crédible quand on parle de son, c’est offensif mais ça ne casse pas trois pattes à un canard.
            Aller retourne te coucher fanboy Android.

          • Provoc

            « Est-ce que j’ai dis que la différence entre le MP3 et l’AAC était énorme? »
            Je te cite en parlant du MP3 VS AAC: « format de merde dépassé »
            Pour toi, cette expression définit une différence minimum?!
            Tu n’es même pas capable d’assumer les conneries que tu racontes!

            « Android supporte l’AAC depuis bien longtemps, il est quasiment supporté partout oui »
            Maintenant, l’AAC est un codec couramment utilisé?! Pourtant tu as bien dit: « Ce qu’a fait Apple avec la démocratisation de l’AAC est une excellente idée »
            Il faut savoir. C’est Apple qui a démocratisé l’AAC ou c’est un codec déjà couramment utilisé? C’est bien de se rendre compte, après coup, que tu racontes des conneries ^^’

            « Mais maintenant passons, qui s’en sert le plus? »
            Mais c’est quoi ce comparatif totalement bidon ? Il suffit de comparer le total des utilisateurs de streaming musical, qui souvent utilise d’ailleurs, plusieurs services conçurent, et les plus de 2 milliards d’utilisateurs de smartphones, pour ce rendre compte que la très grande majorité écoute la musique déjà présente sur leur appareil. Et à moins d’être un génie, ce qui est très loin d’être ton cas, rien ne te permet d’affirmer qu’elle est le codec majoritairement utilisé.

            « Depuis quand les lecteurs représentent la qualité ? Ce ne sont pas les DAC qui font le travail en général ? »
            Ah, comme même! Voilà, comment passer pour un blaireau, en voulant ce là jouer. Remarque, c’est en adéquation avec la plupart de tes interventions!
            Non le DAC n’est pas toujours l’élément le plus important dans une restitution sonore de qualité. Sans rentrer dans les détails, en résumant, tu as 3 étapes importantes.
            – Le lecteur du fichier, qui aura pour rôle de transmettre l’information; la plus conforme possible, et sans dénaturé la source.
            – Le DAC, qui récupérer ses données et fera la conversion A/D, D/D ou D/A en fonction de son emplacement dans la chaine musicale.
            – Et la partie analogique finale qui aura comme rôle la préamplication, amplification analogique des signaux reçus du DAC.
            Tu auras beau mettre un DAC très performant, si l’étape A ou C, voir A et C sont médiocre. Et bien, c’est l’ensemble de l’oeuvre musical, qui sera, tous simplement médiocre.
            C’est d’ailleurs l’étape A qui fait qu’à ce jour, les transmissions sonores Bluetooth ne peuvent être qualité de haute qualité.
            Pour revenir au lecteur qu’on qualifie de réellement Audiophile.
            La partie DAC et analogique n’est pas à remettre en question. C’est l’exigence dans la sélection des composants qui donne à ses lecteurs leurs appellations. Reste la source.
            Qui elle est composer de trois éléments dans le cas de la musique dématérialisée. Le fichier numérique sonore, le lecteur et l’OS.
            Et on retombe sur la même problématique que plus haut. Tu pourras avoir un fichier sans perte, un DAC et une section analogique de haute qualité, si le soft de lecture et l’OS sont moyens, le résultat final sera également moyen.
            Et justement tous les OS, et surtout les API lier ne sont pas de qualité égale. C’est même très loin d’être le cas. Entre les latences, la non-synchronisation des horloges internes, etc. On arrive vite à nuire des bonnes restitutions sonores. Rien que sur Windows, la différence qualitative entre l’ASIO, WASAPI, DS (Direct Sound) ou le KS (Kermel steaming) est parfaitement audible.
            Bref, je vois que pour ne pas changer, tu ne connais rien sur le sujet, et ne te contentes que de prêcher pour la gloire d’Apple.
            Et c’est bien dommage, car on a tous à apprendre des autres, mais ce n’est pas avec un esprit obtus et conditionné qu’on y arrive.

          • alcarin

            « Je te cite en parlant du MP3 VS AAC: « format de merde dépassé »
            Pour toi, cette expression définit une différence minimum?!
            Tu n’es même pas capable d’assumer les conneries que tu racontes! »
            Tu as une différence de taille, encore une fois, et de qualité sonore même si elle est peu audible, elle est présente. Tu comptes avancer dans la technologie ou non ?

            « Il faut savoir. C’est Apple qui a démocratisé l’AAC ou c’est un codec déjà couramment utilisé? C’est bien de se rendre compte, après coup, que tu racontes des conneries ^^' »
            Ce n’est pas parce que c’est compatible chez Android qu’ils s’en servent tous. Il suffit de voir Google, ils privilégient l’MP3. Après les gens mettent ce qu’ils veulent sur leur smartphone. Mais Apple depuis le début montre bien à ses utilisateurs que c’est l’AAC qu’il faut utiliser.

            « Mais c’est quoi ce comparatif totalement bidon ? Il suffit de comparer le total des utilisateurs de streaming musical, qui souvent utilise d’ailleurs, plusieurs services conçurent, et les plus de 2 milliards d’utilisateurs de smartphones, pour ce rendre compte que la très grande majorité écoute la musique déjà présente sur leur appareil. Et à moins d’être un génie, ce qui est très loin d’être ton cas, rien ne te permet d’affirmer qu’elle est le codec majoritairement utilisé. »
            C’est simple : Google Play Music : MP3 (les plus nuls en soit)
            Apple Music : AAC (ok)
            Spotify : Vorbis (bien)
            Je doute fortement que les utilisateurs iOS utilisent Google Play Music. La majorité des utilisateurs d’Apple Music sont des utilisateurs iOS. Quelques études ont été faites sur le web à ce propos.
            De plus, avec iTunes, Apple nous force la main à utiliser l’AAC.

            Pour ce qui concerne tout ton pavé, merci, mais je le savais déjà et je sais comment ça fonctionne.
            Pour le côté lecteur musical, à moins d’avoir une grosse merde, les informations/données sont normalement bien transmises. Donc la phase 1 n’est pas la plus représentatives des problèmes sonores.
            On ne parle pas d’audio de qualité quand on utilise une transmission Bluetooth, à moins d’utiliser le LDAC de Sony mais on ne peut monter qu’à 900kbps (c’est quand même pas mal pour du sans fil, bravo Sony, eux font des trucs utiles pas comme certains gros autres chez Android).
            Pour les DAC, c’est là le plus gros problème. Sur les moyens/bas de gamme Android ils utilisent des DAC bon marché, qui bousillent bien souvent la qualité sonore.
            Du côté haut de gamme, Android et iOS compris, ils utilisent de très bon DAC (de chez Cirrus Logic). Rien à dire pour le coup.

            L’un des plus gros facteur reste la transmission, sans fil/fil. C’est là que la différence se fera, et les petites subtilisées de type connecteur plaqué or, etc.

            Encore une fois, on peut la jouer à la plus grosse avec ses formats FLAC sans perte, dans le domaine de la mobilité (smartphone) c’est inutile parce que l’on arrivera jamais à de bons résultats. Trop de facteurs rentrent en compte et les constructeurs n’y font pas assez attention et que ce soit chez Android ou Apple.
            C’est pour cela que je le dis, jouer sur de l’AAC et du MP3 est une bonne idée, dans le format à compression, autant atteindre les meilleurs résultats possible.

            Encore une fois, la seule chose que tu montres dans tes commentaires, c’est de la haine et de la rage. Tu ne vis que pour ça ? Pour dénigrer les gens ? Si c’est le cas c’est bien que tu es quelqu’un frustré de la vie, mais pas besoin de le deviner, tu me le montre tout seul.

    • RyseSorel

      L’AAC reste, comme le MP3, un format pour la consommation courante. Donc de la à parler d’expertise…
      Quand on voit qu’ils ont été réduits à acheter Beats pour promouvoir la partie sonore…
      L O L

      • alcarin

        Il y avait comme solution sans perte de qualité sonore l’ALAC jusqu’à maintenant, donc comme tout le monde on avait cette possibilité.
        Maintenant dans les formats à pertes, l’AAC est mieux optimisé. Tu veux quoi de plus ?

        Et est-ce que l’on parle de Beats à un seul moment ici ? C’est quoi ce hors sujet ?

        • RyseSorel

          Je ne connais pas l’ALAC honnêtement.
          Ce que je voulais dire, c’est que racheter Beats pour donner une image sonore à la boîte éloigné de toute image d’expertise. Bling bling et snobisme oui. Expertise non.
          Après ma musique au quotidien je l’écoute dans ma voiture et au boulot, donc le MP3 320 de play musique me suffit.
          Il est évident après que quand je travaille dans la partie musique, j’utilise des formats plus performants.

          • alcarin

            ALAC (Apple Loseless), c’est comme un FLAC, sans compression, mais plus lourd que le FLAC. Mais bon maintenant ils utilisent le FLAC.

            C’est pas parce qu’on est chez Apple qu’on est obligé de prendre Beats. Le son s’est vachement améliorer mais pour moi ça ne vaut pas un bon casque Sony par exemple.

            Pour ce qui concerne le Mp3 vs le AAC, encore une fois je ne comprends pas comment on peut cracher sur un codec qui restitue une meilleure qualité sonore pour une taille inférieure. Sans doute parce que la majorité des Android users utilisent Google Play Music et n’ont pas le choix, ayant conscience que c’est du misérable MP3 converti.
            Mais le jour où Google mettra à jour le MP3 pour du AAC s’ils le font tout le monde hurlera « révolution » c’est évident.

          • RyseSorel

            Ouais mais du coup c’est un format propriétaire.
            Je pense que les appareils Apple ont un meilleur son ? perso je suis plutôt côté Audio Technica.
            Personnellement je suis pour le meilleur format possible, même si en terme de place je pense que le FLAC est un peu abusé pour le moment sur mobile.
            Après il me semble qu’il existe des formats lossless moins gourmands en place.
            Mais si l’AAC est meilleur que le MP3 320, alors va pour l’AAC.
            Mais après contrairement à Apple, Android nivelle un peu par le bas car si tout les iPhones ont une bonne puce audio, ce n’est pas le cas malheureusement chez Android.
            Par exemple, tout en gardant Play Music, je suis passer d’un moto x force à un moto z, et la différence de son est flagrante.

          • RyseSorel

            Je viens de faire un tour sur le site de qobuz. Pour un MP3 128 de 43Mo ils annoncent au top de la qualité hi-res un fichier FLAC de 1Go!
            C’est démentielle la taille que ça prends (en 24 bits)

          • Benoit Bouthillette

            Je vous conseillerais de mieux vous informer. L’ALAC n’est pas un format audio sans compression. C’est un format audio compressé sans perte comme le FLAC, mais moins compressé que ce dernier.

          • alcarin

            En effet, je me suis emmêlé les pinceaux. L’ALAC comme le FLAC sont des formats audio, compressé et sans perte.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
fc8a11c5ab306a56103713a45fb1a093>>>>>>>>>>>>>>>>