Motorola Motolux disponible au Royaume-Unis fin février.

Maj. le 26 octobre 2017 à 21 h 31 min

C’est lors du CES 2012 que Motorola nous a présenté son Motolux. Un smartphone milieu de gamme.

Prévu donc pour se positionner sur le marché européen, le Motorola Motolux, s’il est joli à première vu, n’embarque pas la technologie que l’on peut voir actuellement sur de nombreux smartphones. Smartphones dont, il faut être honnête, ne sont là que pour la course à la puissance et aux derniers gadgets high-tech mais qui, au final, ne tiennent pas la route.

Un Motorola Motolux milieu de gamme, mais tant pis.

C’est donc presque avec plaisir que l’on accueille le Motolux. Car même s’il ne bénéficie pas de processeur dernier cri ou d’un écran HD de la mort qui tue, il se pourrait bien, qu’au niveau de la stabilité, il soit au-dessus de ses conccurents haut de gamme.

Et je dis bien haut de gamme, la comparaison ne peut donc pas se faire. Rares pourtant sont les constructeurs qui veulent faire parler de leurs produits milieu de gamme, gageant tout leur savoir-faire marketing sur le côté geek des utilisateurs. La preuve avec le Galaxy S2, smartphone Android le plus vendu de tous les temps. Quid du Galaxy Scl ou encore du Galaxy Naos et Teos. On en parle pas, ou du moins, on n’en fait pas de campagnes publicitaires astronomiques.

Et c’est bien dommage car beaucoup d’entre eux (milieu de gamme) méritent toute notre attention et mérite qu’on s’y attarde. Le Motorola Motolux est de ceux-là.

Avec son écran de 4″ d’une résolution de 480×854, le Motolux dispose déjà d’un bon écran. Ce n’est certes pas du Super Amoled, mais au final, un écran reste un écran, du moement qu’il affiche ce que l’on souhaite, c’est le principal ;) Il pêche cependant par son processeur de 800MHz, assez faiblard, même pour du milieu de gamme. Un appareil photo de 8Mpx couplé à un flash LED décore l’arrière du smartphone.
Pour la connectivité, on retrouve la gamme « standard » : Bluetooth 3.0 et Wi-Fi.

123.6 grammes avec la batterie de 1600mAh, largement suffisante pour la puissance demandée. Comme système d’exploitation, on retrouve Android 2.3.7 Gingerbread avec la sucrouche Motorola MotoSwitch.

Une LED bienvenue.

Vous vous demandez sans doute ce qu’est cette lueur bleutée sur l’image au-dessus? Et bien il s’agit tout simplement d’une LED de notification. Cette touche « tuning » est sans aucun doute la réelle particularité du Motolux. Alors que les conccurents restent sur des LED discrètes (notamment HTC), Motorola a choisi la carte de la voyance. Et pourquoi pas, ce n’est pas laid et l’originalité est bien présente. Une vraie bouffée d’air frais dans un monde où s’ils ne se ressemblent pas tous, les smartphones ne dégagent pas une réelle différence les uns des autres. Pour le voir, il faut gratter en profondeur et s’attaquer aux caractéristiques techniques de chacuns d’eux. Et même là, les différences sont rares.

Cette LED presque ostentatoire plaira donc sans doute par son originalité.

En définitive, le Motorola Motolux, bien que smartphone milieu de gamme, gagne sa place dans les rangs des mobiles à voir et pourquoi pas, à avoir. Et pour illustrer cela, le blog SlashGear nous a fait une vidéo de prise en main du Motorola Motolux.

Alors, séduit? Prévu fin Février au Royaume-Unis, il sera certainement présenté au Mobile World Congress 2012 à Barcelone.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi 7 : date de sortie, prix et fiche technique

Nous faisons le point sur le Xiaomi Mi 7, fiche technique, prix et date de sortie, toutes les informations et photos du prochain flagship. Le moment est venu de faire le récapitulatif de toutes les informations que nous avons sur le vaisseau amiral qui débarque en 2018.