Motorola DEFY: un smartphone résistant et performant

Maj. le 27 septembre 2017 à 3 h 26 min

Les écrans Gorilla risquent fort de devenir le Saint Graal des constructeurs de smartphones dans les prochains mois, après Samsung et Dell, c’est au tour de Motorola d‘annoncer un nouveau terminal dôté d’un écran de ce type : le Motorola DEFY sous Android 2.1.

Smartphone Android milieu de gamme, le Motorola Defy propose une configuration matérielle tout ce qu’il y a de plus basique : processeur TI OMAP 3610 cadencé à 800Mhz, 512 Mo de Ram, une capacité de stockage de 2 Go, un capteur photo de 5 Megapixels avev flash LED, une radio FM, un GPS…

Si vous voulez savoir ce que ce smartphone a de particulier, c’est du côté de son écran qu’il faudra vous pencher : un écran tactile, capacitif multitouch d’une taille de 3,7 pouces ; mais surtout un écran Gorilla qui, en plus d’être un des plus solides du marché résiste à l’eau et à la poussière.

Par ailleurs, le Motorola DEFY est compatible DLNA, il offre donc la possibilité de contrôler à distance d’autres appareils électroniques (TV ou ordinateur) compatibles ou encore de partager avec eux des contenus multimédias.

Officialisé ces jours, le Motorola DEFY est attendu aux Etats-Unis pour le quatrième trimestre 2010.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Moto X5 : une sortie prévue pour le milieu de l’année 2018 ?

La sortie du Moto X5 est prévue pour le milieu d’année 2018, un rendu de son logo suggère que le constructeur travaille activement sur le smartphone. Si cela se confirme, le successeur du Moto X4 aura un peu d’avance sur le calendrier. Voyons de quoi il retourne exactement.

Moto G4 Plus : il aura finalement droit à la mise à jour Android 8.0 Oreo !

Le Moto G4 Plus aura bien droit à la mise à jour Android 8.0 Oreo comme l’a fait savoir Motorola, spécifiant au départ que son modèle n’y aurait pas droit et ce, au même titre que le Moto G4. Une déclaration qui intervient donc après que la communauté ait exercé une immense pression et exprimé son mécontentement à l’égard du géant américain.