Mort en direct sur Facebook Live : le réseau social aurait couvert une bavure policière

Cette semaine, Facebook Live était témoin de la mort d’un jeune afro-américain de 32 ans au cours d’un contrôle de police de routine qui s’est terminé en fusillade. Présente lors du drame, sa compagne avait filmé et diffusé la scène en direct sur le réseau social à l’aide de son smartphone. Depuis la vidéo a disparu et Facebook invoque un problème technique pour se justifier.

Pas plus tard qu’hier dans le Minnesota, un jeune afro-américain du nom de Philando Castile était abattu par un policier lors d’un contrôle d’identité après avoir été interpellé en raison d’un feu arrière cassé. Il avait pourtant prévenu l’agent qu’il possédait légalement une arme à feu rangée au même endroit que ses papiers avant de tenter de lui présenter ces derniers. Sans formalités, le policier lui a alors tiré dessus.

Aussitôt, sa compagne, Diamond Reynolds, diffusait ses derniers instants en direct sur Facebook Live, tout en expliquant la situation et en exposant verbalement les faits qui venaient de se produire. Peu après, la vidéo était retirée de son profil Facebook qui lui même disparaissait du réseau social dans l’heure qui suivait. Le site britannique The Register a alors demandé des comptes à Facebook qui lui a simplement répondu qu’il s’agissait d’un problème technique, hypothèse fortement remise en doute.

Peu après, Diamond Reynolds déclarait, lors d’une conférence de presse que son téléphone avait été saisi par la police et que la vidéo avait ensuite été effacée. A 3,30 min, on voit d’ailleurs le policier lui saisir son téléphone, l’écran devient alors noir mais l’enregistrement continue et, une minute plus tard, on entend un adulte demander à leur fille de quatre ans, également présente dans la voiture s’il s’agit de son téléphone avant que l’enregistrement ne s’interrompe.

Facebook, soupçonné d’avoir menti

Quelques minutes plus tard, Diamond Reynolds explique dans une autre vidéo qu’elle est menottée à l’arrière d’un véhicule de police avec sa fille avant que l’enregistrement ne coupe définitivement. Entre temps, plusieurs sources de The Register ont confirmé que la vidéo aurait bien été effacée par un agent de la police municipale, ce qui implique donc que Facebook aurait menti en évoquant un problème technique.

Notez tout de même que fort heureusement, la vidéo qui pourrait prouver qu’il n’était pas question de légitime défense mais bel et bien d’une bavure policière a été copiée. Il est même possible de la visionner sur la chaîne YouTube d’ABC News. Elle est également visible un peu partout sur la plateforme, de même que sur Twitter. Cette présumée dissimulation de preuves aura donc été vaine.

De son côté, Mark Zuckerberg adressait hier ses condoléances à la famille de la victime et déclarait :

« Les images que nous avons pu voir sont choquantes et dévastatrices et font la lumière sur la peur que des millions de membres de notre communauté éprouvent chaque jour. »

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Jérémie

    Quand on pense qu’ils n’effacent pas les images des terroristes ou des tueurs rapidement, c’est à se demander quelle est leur idéologie…

    • 1messager

      La réponse est dans la question c’est un monde d’insensé.

  • Teddy

    Je ne suis pas du tout raciste, pour preuve mon mariage que je suis en train de préparer sera mixte… Mais tous ces crimes crapuleux que commettent délibérément ces policiers blancs sur des citoyens américains noirs m’inspirent comme un soupçon de haine raciale petit à petit.
    Il faut que comme à l’ère Luther King, le peuple noir s’insurge, dans le calme ou dans l’agitation, dans la paix ou dans le sang, pour peu que tout cela s’arrête et que les états cessent de protéger le racisme policier tout comme le raciste judiciaire qui semble être la discrimination la plus légale sur cette planète. Tout ça dans un si grand pays de les Etats-Unis, qui ne mérite en rien ce statut aujourd’hui.

    • Tapian

      Le racisme il est des deux cotés , il suffit de lire les déclarations de Micah Johnson

      • Charles

        Ce sont les noirs qui ont envahi les U.S.A ?

        • Tapian

          Il y a des racistes des deux côtés, des choses inadmissibles de part et d’autre

          • Gerard

            Il y a des choses inadmissibles des deux côtés. Mais bizarrement j’ai l’impression qu’il y a un côté qui a souffert et qui souffre toujours plus que l’autre…
            Mais pour certains tout va bien, la réponse universelle c’est : « il y a des racistes partout ». Je suppose quand dans ce cas ça va alors.
            Si c’est partout c’est tout va bien. C’est équilibré :)

          • Tapian

            Que tu trouves que ce soit inadmissible aussi ça me rassure un peu.. Après pour le reste tu caricatures mes propos et tu ne connais rien de moi:)

          • Coin

            et l’autre type qui a tué des blancs à Dallas ? il avait revendiqué lui-même son ciblage racial des victimes … d’ailleurs c’est étonnant comme les gens comme toi n’ont pas beuglé au crime raciste cette fois là. Pourtant hiérarchiser les racismes, c’est le fondement même du racisme primaire… et tu te permets de donner des leçons ? balaye donc devant ta porte …

        • Coin

          ce sont des blancs qui ont commis les derniers attentats en france ?

    • ReasonVoice

      Si tu a remarquer le truc appelé le printemps arabe qui a debuter en moyen orient et fini au maghreb

      On sent bien qu’à un moment donné ca va pété et dans ce printemps arabe les gars n’avait tuer personne mais juste trainer son peuple comme des esclaves si je peut dire

      Mais la c’est carrément tuer des gens ca devrait les faire reagir car plus grave mais non pourquoi?
      Parce que il sont souder que apres la bavure pas pendant.
      Ce n’est pas une cause qui touche tout le peuple noire juste sa victime et sa famille
      Les autre se dise si on reste dans notre coin on es a l abri alors que le printemps arabe le peuple meme dans leur coin il seront dépouillé jusqu’à la moelle.

      La je parle du côté victime mais du côté coupable pareil. Le printemps arabe les coupable c’est tout le gouvernement et chaque gouvernement or ici ce n’est pas le gouvernement ni tout les flic

      Donc je pense que ca va durer tres longtemps du au fait que le peuple noir ne se sent pas totalement concerné et le gouvernement non plus.

      Dure a croire malgré la frequence mais cela reste toujours des cas isolés.

      C’est comme la palestine, elle est victime mais aucun pays arabe y va l aider car ce sent pas concerner meme si de meme confessiosns religieuses.
      Ça ma toujours fait sourir ce qui defend la palestine qu’il soit simple individu ou gouvernement mais qui reste inactive.

      Ici c’est pareil ca joue les compatissants mais si on leur demande d agir peu répondront a l appel sauf pour marcher sur la rue pour se promener euh je veux dire protester lol

    • Atlas

      Il y a un problème de racisme, mais en general un problème de violence policière aux US. Il y a deux jours un gamin blanc a été tué par des policiers pour une connerie.

    • Math Picpic

      et à l’inverse en France c’est les policiers qui se font taper dessus. Il faudrait un juste milieu, entre des flics pas trop cons mais respectés et craints.

  • so

    Quittez Facebook comme ca t’auras faillite

  • 1messager

    Ça va très mal finir pour les policiers aux usa…vraiment très mal.