Montres connectées LG et Samsung : vos données personnelles ne sont pas en sécurité

Maj. le 28 février 2018 à 12 h 05 min

La sécurité des données est au centre de la préoccupation des différents constructeurs et concepteurs de systèmes d’exploitation depuis l’affaire Snowden. Si de nombreux efforts ont été fait dans ce sens, il semblerait que certaines smartwatchs de LG et Samsung ne soient pas encore totalement sécurisées.

gear-2-neo-securite

Une étude parue chez nos confrères de Sammobile indique ainsi que plusieurs tests ont démontré la vulnérabilité de certaines montres connectées de Samsung et LG. Ces dernières, ne cryptant pas les données qu’elles contiennent, peuvent ainsi être aisément piratées et leur contenu peut être facilement récupéré.

Les deux modèles testés sont les Gear 2 Neo de Samsung et G Watch de LG, la présence ou non d’Android Wear ne semblant donc pas avoir d’incidence sur la sécurité des montres puisque la Gear 2 Neo ne fonctionne pas sous le système d’exploitation de Google, contrairement à la G Watch.

Au cours de cette étude, il a été possible d’extraire des données de ces deux montres connectées, parmi lesquelles figuraient des emails, des messages ou encore des données sur l’activité physique et la santé en général ou encore les fiches de certains contacts. L’absence de cryptage de ces dernières permet de les lire aisément une fois extraites. Rien n’indique cependant que les autres montres connectées sont toutes sécurisées et fiables.

lg-g-watch

Il suffirait ainsi à une personne mal intentionnée de récupérer votre montre connectée pour avoir accès à l’ensemble de vos données, à savoir votre activité physique, vos échanges d’email, les numéros de vos contacts, etc… Certes, il n’y a pas de grand danger à ce qu’une personne récupère ces informations mais imaginez, si le secteur continue à grossir et les capteurs continuent à devenir toujours plus sophistiqués, les informations dont disposerait une personne ayant dérobé une montre.

Votre empreinte digitale, l’historique de votre localisation, l’historique de votre rythme cardiaque et de vos activités sportives, les lieux où vous avez acheté quelque chose ou même les maladies que vous avez et le traitement que vous suivez, autant d’informations potentiellement présentes dans la mémoire de votre bracelet ou montre connectée. Il sera probablement indispensable dans un avenir très proche que de tels trackers, qui en savent énormément sur notre vie de tous les jours, soient cryptés pour éviter ce genre de situation.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !