Le ministre de l’Économie veut forcer Google, Apple, Facebook et Amazon à payer leurs impôts en Europe

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, vient d’annoncer sa volonté de forcer Google, Apple, Facebook et Amazon à payer leurs impôts en Europe. Le politicien souhaite que l’Europe redresse la tête et défende ses intérêts en mettant fin à l’optimisation fiscale pratiquée par les grandes entreprises.

bruno le maire google optimisation fiscale

Apple, Google, Amazon, Facebook… ces entreprises américaines jouissent d’une forte influence dans le monde entier, à tel point qu’elles donnent parfois l’impression d’être au-dessus des lois. Leur pouvoir semble désormais dépasser celui des gouvernements, et ces derniers peinent à faire respecter leur autorité aux géants du GAFA.

D’ailleurs, ces quatre firmes n’hésitent pas à recourir à l’optimisation fiscale afin de payer le moins d’impôts possible, notamment en Europe. Pour ce faire, ces grandes multinationales optent généralement pour une fiscalité en Irlande, le pays européen dont le taux d’imposition est le plus bas. Dans ce domaine, le champion semble être Apple, avec 200 milliards de dollars entreposés dans les paradis fiscaux.

Le Ministre de l’Économie veut que l’Europe se ressaisisse face aux grandes puissances de ce monde

Ces pratiques sont discutables, même si l’on ne peut pas forcément parler d’illégalité. En tous les cas, pour Bruno Le Maire, ministre de l’Économie français, ce petit manège doit cesser. Dans le cadre des rencontres économiques d’Aix-en-Provence, puis sur BFMTV, le politicien a retroussé ses manches pour affirmer sa volonté que l’Europe « se ressaisisse » et défende ses intérêts face à Trump, Poutine ou encore Erdogan mais aussi devant Google, Amazon et Facebook. À ses yeux, il est grand temps que ces entreprises payent enfin leurs impôts dans les pays d’Europe où elles opèrent.

À ses yeux, les géants du GAFA profitent des millions de consommateurs de l’Union européenne, mais refusent de payer les impôts qui vont avec. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le ministère de l’Économie tente de s’en prendre à Google. Le fisc lui réclame 1,115 milliard d’euros, mais le tribunal administratif de Paris a annoncé que Google ne subira pas de redressement fiscal en France. La justice tranchera d’ici quelques jours.

Réagissez à cet article !
  • lehulk

    il peut vouloir se qu il veut ,il n est pas maitre de la situation puisque c est au niveau europeen que ca doit se decider.
    M étonnerais beaucoup que l Irlande ,les pays bas et le Luxembourg renonce a la petite mane financiere que leur rapporte ces entreprises en faisant du dumping fiscale

    • joe2x

      oui malheureusement cela risque d’être compliqué. Espérons que les autres pays se réveillent également.

      Il faudrait qu’il y ait des conditions imposés aux pays de l’UE qui proposent une très faible taxation en décalage avec les autres pays.

      Dans les faits, je ne trouve pas cela normal que l’on ne puisse pas en profiter d’un minimum de la taxe professionnel par rappport à notre consommation pour ces entreprises.

  • spidikansasless

    ça redonnerait peut être un peu confiance au peuple qui en a marre de payer pour les privilèges que s’accordent les multinationales elles mêmes

    • trollinlove

      Ouais,bon enfin venant de Bruno Le Maire,ce genre de discours en est presque risible.

  • Krayia

    Excellente nouvelle … ça fera les pieds à amazon au moins.

  • Supernaz

    Tous les ans c’est le même discourt et y’a jamais rien qui change…

  • Soaf

    Et pendant ce temps là, l’éducation nationale passe des contrats énormes avec microsoft et les licences (fr) sont vendues depuis l’irlande, donc non soumises aux taxes françaises…
    #toutvabien

  • Steph

    Ha ha grosse blague

  • insomnia

    Promesse dans le vide, il sait que certains pays ne bougeront pas comme l’Irlande actuellement donc il pourra dire que c’est pas de ça faute…

  • Mais l’Irlande fait partie de l’Europe… Le jours ou le gouvernement fera son job, et uniformisera les impôts pour les multinational en Europe, on aura moins de problème ! Du moins plus ce genre de problèmes… ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone X : Face ID fait peur aux banques

De nombreuses banques s’interrogent sur le fait d’intégrer la compatibilité du Face Id de l’iPhone X à leur application smartphone. La technologie de reconnaissance faciale est encore considérée comme peu sûre.

88e8d63449fd31313387a17a7682e812"""