Microsoft va supprimer jusqu’à 3000 emplois dans le monde

Microsoft vient d’annoncer la suppression prochaine de milliers d’emplois à travers le monde. Cette suppression de postes pourrait concerner au total 10% de la masse salariale de la firme, soit jusqu’à 3000 emplois. Microsoft refuse pour l’instant de donner un chiffre exact. Cette réorganisation aurait pour but de réorienter les efforts de l’entreprise vers le cloud. Elle aurait lieu juste avant le début de la nouvelle année fiscale c’est à dire en septembre ou octobre.

microsoft suppressions emplois

 

Malgré une bonne santé et des sorties récentes d’ordinateurs, de tablettes et même d’une nouvelle Xbox, Microsoft s’apprête à supprimer des milliers de postes – jusqu’à 3000 à en croire nos confrères de The Verge. Ces coupes dans le personnel auraient lieu avant le début de l’année fiscale qui chez Microsoft commence le 20 octobre.

Microsoft va supprimer jusqu’à 3000 emplois à travers le monde

Près de 10% de l’effectif de la firme serait ainsi congédié tout autour du monde. Microsoft refuse de donner un chiffre précis ou de dire combien d’emplois seront concernés en Europe et en France, en particulier. Cette suppression de postes a été annoncée par la firme dans un communiqué relayé par CNBC :

 Microsoft implémente des changements pour mieux servir nos clients et nos partenaires. Aujourd’hui nous commençons à notifier certains employés que leur emploi est menacé ou que leur poste sera supprimé. Comme toutes les entreprises, nous évaluons notre entreprise régulièrement. Cela peut déboucher sur une augmentation de l’investissement dans certains endroits, et, de temps en temps, un redéploiement dans d’autres.

Microsoft cherche désormais à rivaliser face à Amazon et Google dans le domaine du cloud. Un secteur qui a progressé au cours des derniers trimestres de 93%.  Ces suppressions de postes pourraient donc s’accompagner d’une vague d’emplois dans le secteur. Reste à savoir quels secteurs en particuliers seraient les plus touchés par ces suppressions de postes. La firme se déploie dans tous les domaines, notamment dans le hardware, et le commerce de détail qui ne sont pas historiquement le centre d’activité de la firme.

Réagissez à cet article !
  • Jerrysofresh

    aie aie aie le navire commence a chavirer lentement mais surement la suppression de la division mobile racheter a Nokia commençais à sonner le glas

    • Insomnia

      J’en doute vu que les chiffres sont bon, c’est une prévision à la disparation du hardware je pense plus tot

      • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

        Non, ils sont arrivé à produire le code parfait et n’ont plus besoin de développeurs. Plus aucun.

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      C’est cela, oui…

      Ton expertise économique est ceci dit largement au niveau de l’expertise technique de ce blog.

  • Spitfire

    Comme toute les entreprises, nous devons payer nos actionnaires bien plus donc ciao les salarié en trop !

    • itachi

      Oui parce que vous comprenez, l’optimisation fiscale à un moment ça ne suffit plus.

  • Atlas

    Ils font quoi comme produit deja?

    • crachoveride

      Tablettes Surface et Surface Studio entre autres :)

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Voilà, voilà… pour favoriser l’embauche, il faut faciliter les licenciements.

    Une idée tellement simple, logique et voulue par le peuple qu’il faut l’imposer à coups d’ordonnances et de 49-3.

  • jean sablon

    ils ne gagnent encore pas assez d’argent les pauvres

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’Hadopi cherche à pouvoir coller des amendes aux pirates

Afin d’améliorer son bilan et de s’en prendre plus durement aux pirates, Hadopi pourrait bientôt infliger des amendes aux utilisateurs déclarés coupables de téléchargement illégal. Le système envisagé par la loi contre le piratage ressemble à celui des amendes forfaitaires pratiquées par le Code de la route.

La SNCF va lancer son propre assistant personnel sur smartphone !

Bien décidée à se moderniser et à amorcer sa transition numérique, la SNCF prépare une grosse mise à jour de son application qui verra l’ajout d’un assistant numérique ! L’objectif de la SNCF ? Aider ses utilisateurs à préparer au mieux leurs itinéraires !

e93e3d7dc3d8dbbb886209a68c0829c6}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}}