Microsoft rejoint la Linux Foundation grâce à Windows 10 et au Cloud

Avec Windows 10 dans sa mise à jour Anniversaire, Microsoft a provoqué un changement très étonnant mais acclamé par les professionnels et les plus geeks d’entre nous : l’intégration d’un noyau Linux au sein de son OS. Aujourd’hui, nous apprenons que l’entreprise rejoint la Linux Foundation en tant que membre Platinium, cimentant ses relations avec l’open source.

Les systèmes d’exploitation ont grandement évolué ces dernières années. Le dématérialisé imposant une logique de service avant le bien, ceux-ci sont devenus tous progressivement gratuits afin de maximiser le potentiel de ventes d’applications et d’outils sur leurs marchés respectifs.

Ce fut le cas de Windows dans sa version 10. Mais l’un des plus grands changements de mentalité a été fait avec la mise à jour anniversaire, imposée en début d’année 2016 : l’intégration, au sein du système, d’un interpréteur Linux tiré d’Ubuntu pour les développeurs.

A cette occasion, Microsoft avait déclaré adorer Linux. Aujourd’hui, le développeur passe à l’étape supérieure en intégrant la Linux Foundation en tant que membre Platinium. Il va plus loin encore, puisque John Gossman, architecte de la plateforme cloud Azure, devient également membre de son comité de direction.

Pourquoi un tel attachement envers le libre ? Tout simplement car les impératifs du Cloud le requièrent désormais, et qu’il s’agit là du marché le plus porteur de Microsoft. La décision n’est donc pas désintéressée, mais restera bénéfique pour les consommateurs sur le long terme.

Ce nouveau chamboulement sera toutefois bien plus visible du côté serveur que client. Pour les consommateurs lambda, Microsoft a tout de même une stratégie très intéressante pour les années à venir. On pensera notamment à la réalité virtuelle et augmentée que met en avant la Creators Update, prochaine grosse mise à jour de Windows 10.

Le logiciel n’est pas le seul élément porteur de la firme désormais. Ses produits ont également le vent en poupe, à commencer par sa gamme Surface qui accueille désormais un PC tout-en-un avec la Surface Studio.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • leatherface

    Attention à la sémantique, dans le titre vous indiquez que Microsoft intègre un noyau Linux. Ça n’est pas exactement ça. Ils intègrent en fait un environnement GNU (basé sur les commandes d’Ubuntu ici) dont les appels système sont soit exécutés directement par un driver qu’ils ont développé soit traduits par le noyau nt ou win32 si on veut écrire dans des fichiers par exemple.

  • javascript

    Les développeurs windows peut être …

  • Turlututu

    Machines virtuelles ? IDE en ligne ? Le système d’exploitation importe peu…

  • Windows qui rejoint la Linux Foundation c’est comme si Daesh rejoindrait l’ONU …. mdrr