Microsoft vous interdit d’utiliser « 123456 » comme mot de passe

Microsoft veut en finir avec les mots de passe trop simples à deviner. L’entreprise veut instaurer de nouvelles contraintes dans la création de ces derniers dans le but de sécuriser encore un peu plus les comptes de ses clients.

La faiblesse des mots de passe est l’une des principales raisons aux soucis de sécurité actuels. Les principaux défauts sont : un manque d’originalité, pas assez de caractères spéciaux, trop réutilisés d’un compte à un autre. À cause de cela les hackers passent plus ou moins facilement la barrière des mots de passe et avec les piratages à répétition, Microsoft a décidé de réagir pour mieux protéger ses clients.

Il existe plusieurs façons de sécuriser les mots de passe en plus bien sûr de marteler les mêmes conseils sur comment sécuriser ces derniers. On peut par exemple prendre en compte la « force » d’un mot de passe, beaucoup de sites la matérialisent par une bande de couleur qui passe du rouge au vert.

Il y a aussi les sites qui refusent les mots de passe trop simples comme « 123456 », cependant obliger le client à rendre son mot de passe plus complexe n’est pas forcément plus utile selon Robyn Hicock, un employé de chez Microsoft. En effet si l’utilisateur ne peut pas utiliser « 123456 », il va se tourner, par exemple, vers « $123456$ », ce qui est tout aussi simple à craquer.

Face à cela, Microsoft a décidé d’élargir sa liste de mot de passe à ne pas utiliser en s’appuyant sur les données des millions de mots de passe piratés et ainsi interdire ceux qui reviennent le plus souvent, quel que soit leur niveau de complexité. Cette liste sera mise à jour régulièrement.

On rappelle que Google aussi a décidé de sécuriser les moyens de connexion avec un « score de confiance ». L’entreprise veut s’appuyer sur les habitudes de frappes ou encore la reconnaissance faciale afin de purement et simplement supprimer les mots de passe.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article