Microsoft Edge : 330 millions d’appareils utilisent le navigateur

Comment va Edge ? Hyper bien à en croire Microsoft : la firme de Redmont vient de révéler que son navigateur est utilisé sur 330 millions d’appareils chaque mois. Un gros chiffre, uniquement en apparence : le navigateur internet, installé par défaut sur plus de 500 millions de machines tournant sous Windows 10, peine à convaincre les utilisateur d’arrêter d’utiliser Chrome, dont la domination est depuis un certain temps écrasante !

edge

C’était lors du Edge Web Summit de Seattle. Microsoft a profité de son « sommet » pour donner envie à tout le monde d’utiliser Edge, son navigateur internet maison. Pour résumer, c’était l’occasion de nous donner quantité de statistiques autour du navigateur. Ainsi, Microsoft rappelle que son programme a été lancé il y a deux ans (on l’aurait presque oublié) en même temps que Windows 10 sur lequel il est pré-installé aux côtés de l’anachronique Internet Explorer – qui sert encore et toujours de composant système indéboulonnable.

Rien de bien transcendant, à l’exception d’une des statistiques données par Microsoft qui, on doit le dire, nous a fait sourire. Commençons par décrire le slide, que nos confrères de OnMSFT ont pu capturer. En très très gros, on a the big number : 330 millions.  Wahou !! D’utilisateurs actifs ? C’est plutôt pas mal non ? C’est là où on se rend compte que souvent, dans un slide, ce qui est écrit en petit est le plus important. Il s’agit en effet de « monthly active devices » : comprenez le nombre d’appareils sous Windows 10 actifs tous les mois.

Microsoft prétend que 330 millions de personnes utilisent Edge

Et là forcément, c’est beaucoup moins flatteur, quand on y pense. On vous l’a dit plus haut, Edge est préinstallé sur les appareils qui tournent sous Windows 10. Il n’existe pas de version Linux, Mac, ni même pour les systèmes d’exploitation plus anciens. Oh, on se souvient aussi que la firme a fait du forcing, via des notifications pour bien inciter les utilisateurs à opter pour Edge. Est-ce que ça a marché ? On estime à 500 millions le nombre de machines (PC, Xbox et Windows Phone) qui tournent aujourd’hui sous Windows 10.

Déjà, 330 millions, c’est 66% seulement de ces machines. Là on pourrait se dire « ok c’est au final pas si énorme comte tenu du contexte, mais pas si mal non plus ». C’est qu’en fait cette mention ne veut pas dire grand chose : elle ne dit pas comment le navigateur est utilisé tous les mois. Il peut arriver par exemple de jongler entre les navigateurs et d’en ouvrir un « par accident ». Mais en réalité il n’y a aucun besoin de dérouler les exemples, il suffit de mettre les parts de marché sur la table.

Selon Net Applications, l’utilisation combinée de Microsoft Edge et d’Internet Explorer est tombée à 21% au cours du mois dernier. Une part – on insiste sur le fait qu’on parle bien de Edge et Internet Explorer ensemble – en constante érosion depuis le début de l’année. En face, Chrome avait 60% de parts de marché en août, Firefox 12%, Safari 4% et tous les autres 3%. Tout le monde l’a compris, Chrome a gagné la dernière bataille des navigateurs. Pour gagner la prochaine, il faudra sans doute mieux digérer les recettes du succès de Chrome.

Qui, il ne faut pas l’oublier, profite du moteur de recherche et de l’écosystème Google. Reste à Microsoft de peaufiner le sien…

microsoft edge

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !