Messenger : Facebook rassure sur le virus Eko et livre des conseils pour vous protéger

Hier nous apprenions qu’un virus particulièrement dangereux se répandait sur Facebook Messenger. Baptisé Eko, il pouvait récupérer un grand nombre de données dont les mots de passe ou les informations bancaires. Aujourd’hui Facebook rassure et livre ses conseils pour vous protéger.

facebook eko messenger

Crédits : Dado Ruvic / Reuters

La journée d’hier a été marquée par un vent de panique sur Facebook. Un virus baptisé Eko commençait à se répandre dangereusement via Messenger. Il s’agit en fait d’une extension qui, une fois installée, pouvait récupérer vos données et effectuer des paiements via vos comptes bancaires.

Ce vent de panique a rapidement fait réagir Facebook qui a tenu à rassurer dès aujourd’hui. D’abord, le réseau social a tenu à souligner les mesures qu’il a prises pour enrayer la propagation de ce virus mais également de tout autre menace reposant sur la même méthode.

Nous avons développé des dispositifs automatiques pour identifier les liens potentiellement dangereux et faire cesser leur diffusion. Ils nous aident déjà à bloquer le contenu à risque sur notre plateforme. Nous avons également signalé les extensions dangereuses aux parties concernées.

Par ailleurs, Facebook s’est voulu rassurant et a expliqué qu’après avoir analysé cette attaque, le pourcentage d’utilisateurs infectés est très faible. Il précise également, comme nous vous le disions hier, que ce n’est pas le lien qui est responsable de l’infection mais bien l’extension Eko une fois installée.

Campagne de sensibilisation

En plus de toutes ces explications, Facebook annonce qu’il lancera très prochainement une campagne de sensibilisation à la sécurité. Comme nous l’expliquions hier, l’origine des infections est bien souvent un manque de prudence des utilisateurs. Trop impatients ou simplement peu informés, ils ont parfois tendance à cliquer rapidement sans trop se méfier.

On ne connaît pas précisément les détails de cette campagne mais Facebook promet de fournir des astuces et outils aux utilisateurs du réseau social pour « contrôler leur expérience ». Pour ceux qui ne le sauraient pas, Facebook propose depuis un an un outil baptisé « Security Checkup ». Il permet en trois étapes de renforcer la sécurité de son compte :

  • Protéger les mots de passe
  • Déconnecter les sessions ouvertes sur des appareils inconnus ou non utilisés depuis un certain temps
  • Contrôle les connexions depuis de nouveaux appareils

Selon la firme de Mark Zuckerberg, cet outil a reçu un très bon accueil chez les utilisateurs. Mais pour le moment, seuls les utilisateurs les plus avertis l’utilisent. Un travail pédagogique est donc plus que jamais indispensable.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article