Messageries chiffrées : Bernard Cazeneuve n’en veut plus !

WhatsApp, Facebook Messenger…les messageries instantanées se mettent toutes au chiffrement de bout en bout pour mieux protéger la vie privée de l’utilisateur. Une initiative appréciable mais qui pourrait bien se voir compromise en France car le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve entend bien limiter ce chiffrement.

Alors que Facebook Messenger s’est enfin mis au chiffrement avec le mode « Conversations secrètes », suivant ainsi les traces de WhatsApp, Bernard Cazeneuve rencontrait hier son homologue allemand. But de cette rencontre ? Une initiative européenne de lutte contre le terrorisme qui passerait notamment par une limitation du chiffrement des messageries instantanées.

En assimilant le statut des messageries instantanées comme WhatsApp ou Facebook Messenger désormais trois fois plus utilisées que les SMS à celui des opérateurs téléphoniques comme le souhaite la Commission Européenne, le ministre de l’intérieur espère ainsi pouvoir faciliter l’accès des autorités aux communications des utilisateurs. Le Conseil National du Numérique est fermement opposé à cette initiative :

« De telles mesures auraient pour conséquence d’affaiblir la sécurité des systèmes d’information dans leur ensemble en ouvrant des failles de sécurité utilisables par tous, à des fins légitimes ou mal-intentionnées. »

Le président du CNNum, Mounir MAHJOUBI, n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler les enjeux du chiffrement utilisé aussi bien par les entreprises pour sécuriser leurs transactions que par les particuliers et qui selon lui reste « un élément essentiel de notre sécurité en ligne et, partant, de celle de notre pays ». Le CNNum reste, par ailleurs, convaincu qu’une limitation du chiffrement aurait « une efficacité toute relative sur l’infime minorité d’utilisateurs ciblés ».

De son côté, Bernard Cazeneuve a posté plusieurs tweets successifs dans lesquels on peut notamment lire qu’au cours du premier semestre 2016, le nombre d’individus interpellés en lien avec des réseaux terroristes était équivalent à celui de toute l’année 2015 ou encore que sur les sept individus arrêtés en août par la DGSI, « au moins 3 avaient des projets constitués ».

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • toto

    La France le vieux pays qui se refuse a la technologie, on a plus rien de grand, on la perd de jours en jours notre grandeur… Dans ce cas on interdit toute communication par sms ou téléphonique parce que impossible de tout vérifier et les terroriste sont pas cons si c’est interdit ils utiliseront autre chose…

  • Alchemist_

    toujours la même excuse pour mieux espionner les gens, on leur fait peur avec les grands méchants terroristes comme ca on peut surveiller tout le monde

    • iAndroid

      Alors tu vois, il y a quelques temps j’étais furieusement opposé à cette surveillance que je considérais comme du flicage. Seulement vu comment évolue la société qui ne respecte plus rien, pas même les autorités, j’ai de plus en plus l’impression qu’en France ça devient la loi du plus fort. Il n’y a jamais eu autant de violences réciproques entre les personnes, pour un regard, pour un refus de priorité, pour un différend de voisinage, etc.
      Bref j’en suis arrivé au point où j’ai complètement changé de vision et je suis POUR toute sorte de surveillance. J’en peux plus de tous ceux qui se croient tout permis et qui pourrissent la vie des gens que ce soit dans la vie civile comme dans la vie numérique.
      Il arrive un moment où on ne peut plus se retrancher derrière les atteintes aux libertés individuelles. Quand on n’a rien à se reprocher, ben on ne chiffre pas ses données surtout en matière de réseaux sociaux.
      Bref, j’en ai marre et il est grand temps que ça change.

      • Alchemist_

        C’est fou d’en arriver à ça, c’est vraiment ce que tu pense ou ce que la société aimerait que tu penses ? L’excuse du « j’ai rien à cacher » est ridicule, c’est comme dire je m’en fous de la liberté d’expression parce que j’ai rien à dire… On a des droits fondamentaux pour une certaine raison, et j’espère qu’avoir une conversation privée avec des proches en fait encore partie. On n’a même pas besoin de plus de data mais de meilleures analyses. Le gouvernement sait très bien quels sont les individus à surveiller et noyer ces informations dans des milliards d’autres inutiles rendra juste la tâche plus difficile. Ce n’est pas un problème de terrorisme, c’est un problème de politiques qui n’ont pas encore assez de gens innocents à mettre sur une liste. Et si la pression par la peur et les opinions marche, on se dirige tout droit vers 1984. Après le « pas le liberté d’expression parce que j’ai rien à dire » on enchaîne sur « je m’en fous de la liberté de penser parce que je n’ai aucune idée originale » ?

        • Atlas

          « on se dirige tout droit vers 1984 »
          on y est déjà en partie. Et à voir la mentalité d’une grande partie de la population, on y va de plus en plus. Je suis très pessimiste à ce sujet, et ne peux insister plus à quel point ça m’inquiète.

          • Alchemist_

            C’est vrai que ça fait peur, on dirait que les gens préfèrent être anesthésiés par des idées très simples et efficaces mais sans aucune éthique au lieu d’ouvrir les yeux

          • Atlas

            Ils sont persuadés d’avoir une éthique, il en ont en fait, mais une éthique d’ado prépubaire qui vient à peine de commencer à penser aux problèmes de la société et qui, dès qu’il croit avoir trouvé la bonne idée, arrête de penser, probablement car c’est trop difficile d’avouer qu’on ne peut pas tout savoir et que certains problèmes ne se résolvent pas d’un coup.

            J’ai souvent remarqué cela chez (mais pas que) les gens qui n’ont pas fait beaucoup d’études ou se sentent en situation d’infériorité intellectuelle. Pour se rattraper, il s’accrochent à certaines idées et sont ainsi satisfaits de s’être élevés. Les gens qui ont des certitudes sont les plus dangereux (je pense à notre ami Sarko). Il faudrait dire aux gens qu’on ne peut pas avoir des opinions sur tout, qu’il est normal de ne pas savoir certaines choses, et que parfois il fait la fermer et laisser parler les experts dans certains domaines. L’idée même qu’un président doit tout savoir est absurde et entretien ce mythe de l’homme qui a réponse à tout. Bref j’ai parlé de tout et de rien désolé. En bref, les gens devraient être plus humbles, arrêter de se faire manipuler par les politiques et penser aux problèmes de façon simple sans tout mélanger.

      • toto

        toute cette surveillance ne sert a rien parce que les méchants terroriste sont pas assez débiles pour utiliser un outil de communication grand public…
        avec toutes les surveillances, méthodes de flicages et d’espionnage qui existent, si tu veux communiquer inaperçu il y’a des solutions que le grand banditisme, et le terrorisme utilisent déjà
        La surveillance de masse n’est qu’une excuse pour nous surveiller nous. les gentils citoyens lambdas. Pour les autres ils sont inatteignables: les nombreux attentats survenues en sont la preuve!

        • iAndroid

          Le terrorisme est peut-être une excuse pour les autorités mais on devient trop nombreux sur Terre et si on ne veut pas que ça devienne l’anarchie alors la surveillance de masse est inéluctable. Et vu que la population ne cesse de croître, les conflits seront inévitables et principalement à cause du changement climatique qui va impliquer des déplacements massifs de population comme c’est déjà commencé. Et bien évidemment ce sera l’aubaine pour des groupuscules d’en profiter pour terroriser des peuples, de rationner l’alimentation, de contrôler la production de nourriture, de contrôler l’approvisionnement en eau. Et par dessus tout ça il y a des débiles qui vont terroriser sous couvert de convictions religieuses.
          C’est soit on arrive à se contrôler en mettant au pouvoir (dans tous les pays) des gouvernants efficaces qui nous régulent en nous surveillant pour qu’on ne fasse pas n’importe quoi, soit c’est la nature qui va s’occuper de nous en réveillant notamment des virus endormis depuis des millions d’années et qui vont resurgir avec la fonte des glaces ou du permafrost.

          • Alchemist_

            fiouu ca a l’air compliqué et pas très joyeux dans ta tête

          • Atlas

            Un électeur FN dans toute sa splendeur.
            On voit clairement que maintenant ils sont très nombreux (je pense plus de 40% en France), et les électeurs de droite en général ont tous les mêmes idées réactionnaires et tout simplement fascistes. Je ne dis pas que le PS est beaucoup mieux attention, la vague néo-facho est partout.

          • Alchemist_

            Je suis désolé tu as du mal interpréter mes propos. Jamais je ne voterai FN, je trouve ce parti absolument dégueulasse et le pire qui soit en terme de politique politicienne et intéressée, je les désapprouve complètement. Cette montée me rappelle terriblement l’avant WWII? crise économique > crise sociale > crise politique > conflit. Peu importe le drapeau sous lequel se rangent nos hommes politiques, ils jouent tous au même jeu de conserver leurs privilèges et leur petit pouvoir, on doit se méfier d’eux et on observe aussi une défiance des français. Ils en ont marre, y’a juste à regarder le taux de participation aux élections

          • Atlas

            Ah mais je ne parlais pas de toi.

          • Alchemist_

            Oui j’ai réalisé après coup ;)

          • Atlas

            Et effectivement le parallèle avec l’avant guerre, plein de monde le voit. Les fachos disent que c’est un effet Godwin mais non, on a bien une montée de la haine pour des peurs à court terme. Aux US c’est une cata, les gens se rassurent en disant que Hillary va probablement gagner mais le simple fait que 40% des gens soient prêts à voter Trump fait littéralement peur ! Je n’ai que peu d’espoir pour le futur. Les gens sont emplis de haine, sont ignorants, mélangent absolument tous les problèmes et n’ont plus aucun principe social en tête. Les seuls principes qui restent sont pratiquement travail, famille, patrie. On en est là franchement. Tout pour soit et rien pour les autres.

          • Atlas

             » la surveillance de masse est inéluctable »
            Tu te rends compte que tu es en train de décrire un dictature? C’est très grave.

            « Et vu que la population ne cesse de croître, les conflits seront
            inévitables et principalement à cause du changement climatique qui va
            impliquer des déplacements massifs de population comme c’est déjà
            commencé. »
            oulala le gros fouilli comme d’habitude. Je sens l’électeur FN gros comme une montagne.

            TU AS PEUR, c’est évident. Tu mélanges tout dans ton discours. Ces choses te font peur et comme tu ne sais pas comment les gérer et comment réfléchir à des solutions tu t’accroches à tout ce que tu penses pourra le faire. Interdire le chiffrement ne resoudra AUCUN des problèmes dont tu parles. Aucun. Donc restons zen sur le sujet et utilisons nos cerveaux. Le chiffrement est un droit.

          • Alchemist_

            Là je te suis complètement, c’est effrayant à quel point les gens absorbent des conneries qui font du bien au lieu d’affronter la réalité

      • Atlas

        Notre démocratie se base sur des principes. Ces principes ne doivent pas changer en fonction des conditions à un temps donné. Si on change le principe de la vie privée, c’est la fin de la démocratie.

        « J’en peux plus de tous ceux qui se croient tout permis »
        et pour cela tu vas fliquer tout le monde? Toi compris? Non, on ne peut pas faire cela. On ne peut pas éthiquement et on ne peut pas techniquement.

        « Quand on n’a rien à se reprocher, ben on ne chiffre pas ses données »
        Si, c’est mon droit, et personne me dira que je n’ai pas le droit de le faire. Sans chiffrement, mes données peuvent facilement être volées et utilisées contre moi : vol d’informations bancaires, harcèlement et autres. Ce sont des choses qui arrivent à plein de monde.

  • Jérémie

    J’ai juste une reflexion :
    Je suis contre les systèmes de chiffrement et prétendre qu’il faut les défendre au nom des libertés individuelles me paraît exagéré.
    Comme je l’ai déjà écrit, dans ce cas, il faut interdire beaucoup de choses comme les caméras de vidéosurveillance, les radars automatiques, etc… qui sont tout autant d’atteintes aux libertés individuelles.
    Mais souvent, les défenseurs du chiffrement sont les premiers à critiquer ceux qui sont contre et nos chers politiques qui n’y connaissent peut-être pas grand chose pour certains mais qui ne sont pas les billes qu’ils croient pour d’autres….
    Dans ce cas, j’ai une seule question : pourquoi ne pas profiter du fait de pouvoir s’exprimer via les commentaires pour être constructif et ne pas simplement dire : « ils ont qu’à trouver d’autres moyens de nous protéger tous ces rigolos » ?
    Si c’est réellement ce que vous pensez, comment pensez-vous que nos chers politiques doivent s’y prendre ?

    • iAndroid

      Aujourd’hui s’exprimer par les commentaires pour être constructif ça ne sert à rien, ça ne convainc personne. Il faut être dans l’action et dans la sanction. Il faut que le gouvernement reprenne le pouvoir, il faut que les politiques fassent peur, il faut que les sanctions fassent peur. C’est inadmissible que les prisons françaises soient des clubs med avec C+, consoles, salles de sport, etc.
      Pour autant, quel personnalité politique aura le courage de prendre le taureau par les cornes et de tout changer ? Il pensent trop à leur confort et comme on le voit actuellement à se recaser bien au chaud en fin de mandat. Ben je crois même qu’il n’est pas encore né celui là.

      • Alchemist_

        On est d’accord, c’est plus un problème à la démocratie qu’autre chose… Enfin si on ose appeler notre régime une démocratie…

        • Jérémie

          J’aimerais beaucoup savoir ce qui t’arrive au quotidien pour croire que tu ne vie pas en démocratie !
          Il faut peut-être te remettre en question est arrêter de croire que tu es une victime !

          • iAndroid

            On n’est pas en démocratie mais plutôt en anarchie. Tant qu’on y est, il ne reste plus qu’à mettre Poutou au pouvoir histoire de rigoler un peu !

          • Alchemist_

            mhh dans les théories la véritable démocratie et l’anarchie sont très proches. La vraie différence c’est qu’en démocratie au sens premier du terme on cherche à prendre une décision en majorité alors qu’en anarchie on cherche un consensus qui arrange tout le monde. Anarchie : encore un mot vidé de son sens par nos chers médias et politiques qui veulent nous faire peur

          • PasBras

            Je ne veux pas être méchant l’Alchimist mais après avoir lu toutes tes lignes, tu prends tes désirs pour des réalités. Pour justifier notre « manque » de démocratie tu pars de postulats totalement faux. À Athenes, seule une petite partie des habitants libres participaient de la démocratie (dommage pour les femmes, les esclaves, certains pauvres…). Quant au fait que la démocratie actuelle doive obligatoirement passer par des tirages aux sorts, c’est juste ton désir et non une évidence. D’autres alternatives sont aussi valables, voire bien plus. Quant à l’équivalence démocratie et anarchie c’est juste à tomber de sa chaise. Tu vois tu es typiquement l’exemple des limites de la démocratie: en laissant à chacun le même poids ne risque-t’on pas d’aller dans le mur avec d’une majorité de gens qui agissent et réagissent sans réfléchir et s’informer (cf motivatitions et regrets des électeurs du Brexit, les Le Pen, la poussée de Trump….).
            Et dernier point le débat qui découle de la réflexion de Cazeuneve est moins sur la démocratie que sur le difficile équilibre entre libertés individuelles et sécurité collective.

          • Atlas

            Oui, les gens mélangent tout.

          • Alchemist_

            c’est vrai que la démocratie Athénienne est largement perfectible, mais je trouve que c’est une base dont on mériterait de s’inspirer. Il n’y a jamais d’évidence ni de vérité absolue en politique, quand je dis que c’est intéressant comme système je ne sous entend pas que les femmes ne devraient pas voter par exemple. C’est pour ça que je trouve ce débat intéressant, c’est parce qu’il y a énormément à inventer : bien sur qu’on pourrait imaginer autre chose que le tirage au sort dans un lieu public aujourd’hui. On pourrait créer une chambre citoyenne tirée au sort, avec un role exécutif et pas que consultatif, recourir au référendum plus souvent par une application et le prendre en compte, supprimer le renouvellement de mandats… Il y a plein d’idées si on se donne la peine de les chercher. Bien sûr que aujourd’hui ça ne marcherait pas, avec notre éducation puisque jamais on ne nous apprend à « faire de la politique », et a prendre des décisions en commun, on vote déjà pour les délégués en primaire… C’est surement un doux rêve que d’espérer une démocratie totale mais on peut agir pour s’en approcher, avec des moyens qui sont à notre portée. C’est vrai que le débat de l’équilibre entre la sécurité et la liberté est très important aujourd’hui et tu as raison de le mettre en avant

          • Alchemist_

            Eh bien… si tu avais pris le temps de rechercher tu t’en serais aperçu, ceci dit je ne sais pas quel âge tu as donc tu n’a peut être pas encore eu de cours de philo sur le sujet. Je vais essayer de t’expliquer. Par définition, en démocratie, le peuple se gouverne lui-même, les représentants sont tirés au sort et changent régulièrement. En démocratie on considère que tout le monde a le pouvoir de faire de la politique (sauf certains individus dangereux qui en sont écartés). Le régime dans lequel nous sommes est une République oligarchique (def : le pouvoir appartient à un petit nombre d’individus qui change peu). Par définition, voter pour élire des représentants est tout sauf démocratique, puisque ça suppose que tout le monde ne peut pas gouverner. La Démocratie athénienne a duré aussi longtemps que nos « démocraties » modernes, soit à peu près 200 ans. Mais à Athènes, en 200 ans les pauvres avaient toujours le pouvoir puisqu’ils étaient majoritaires donc souvent tirés au sort, et ils s’intéressaient et faisaient des décisions justes car ils prenaient le temps de considérer la situation. En 200 ans de « démocratie » moderne, les riches sont toujours au pouvoir et prennent souvent des décisions controversées car ils se considèrent « éduqués » à la politique et ne cherchent pas d’autre point de vue? Aujourd’hui, celui qui a le pouvoir est celui qui est le plus apte à s’en emparer (moyens financiers, communication…).
            Alors non, on ne vit pas du tout dans une démocratie aujourd’hui, ce n’est pas forcément mal, tout le monde n’est pas démocrate (au vrai sens du terme). un Etat de droit oligarchique c’est déjà mieux que la monarchie ou la dictature pour la liberté. Mais on aurait tort d’appeler notre régime une démocratie. C’est en utilisant ce mot à tort et à travers que la classe politique et les médias lui font perdre son sens et que les citoyens ne le connaissent plus. Et comme disait George Orwell dans 1984, quand on fait disparaître un mot, on fait disparaître l’idée qui lui est associée. J’espère que j’ai été assez clair dans mes explications et que tu as compris ce que je voulais dire à l’origine :)

          • Jérémie

            Hé gamin, tu vas te calmer !
            C’est bien, tu suis des cours de philo, c’est ce qui va nous sauver.
            Et après, tu vas rentrer dans la vraie vie et tu vas découvrir qu’on doit faire autre chose que de se tripoter la nouille pour manger à la fin du mois…
            Bref, je ne vais pas épiloguer sur ce que j’ai voulu dire : de quoi te plains-tu ?
            Tu es malheureux ? La vie en France est horrible ? Il faut arrêter ces conneries et se rendre compte que la vie devient ce qu’on en fait !
            Il faut arrêter de croire que c’est aux autres de faire en sorte que tu ais tout ce que tu souhaites !
            Tu veux quelque chose ? Donne toi les moyens d’y arriver et n’attends pas que quelqu’un vienne te le servir sur un plateau !

          • Alchemist_

            « tu vas te calmer » est-ce que je me suis énervé à un moment déjà ?
            si tu avais pris la peine de lire mon commentaire que j’ai essayé de rendre constructif tu aurais repéré le passage « ce n’est pas forcément mal, tout le monde n’est pas démocrate (au vrai sens du terme). un Etat de droit oligarchique c’est déjà mieux que la monarchie ou la dictature pour la liberté. Mais on aurait tort d’appeler notre régime une démocratie. ». Je ne dénonce pas un manque de liberté ou quoi que ce soit, je dis juste qu’on ne vit pas en démocratie et j’essaie de l’expliquer calmement. Apres si tu n’es pas capable de te concentrer pour lire une vingtaine de lignes d’affilée avec des idées un peu différentes des tiennes, je comprends très bien tes prises de position si extrêmes et tranchées. Il faut s’ouvrir à d’autres points de vue, c’est plus dur que de rester persuadé qu’on a raison. Et même si tu n’es pas d’accord tu aura appris quelque chose alors tu en ressors toujours gagnant. Juste un conseil…

          • Jérémie

            « je ne sais pas quel âge tu as donc tu n’a peut être pas encore eu de cours de philo sur le sujet »
            Le « tu vas te calmer » viens de là et j’ai du mal à croire que tu as épilogué sur la démocratie pour allumer nos lanternes….
            Je t’ai peut-être classé à tort dans la catégorie des français qui se plaignent sans cesse de leur sort et qui me sortent par les trous de nez.
            Ton post m’a semblé bien prétentieux et si ce n’était pas le cas, je m’en excuse !

          • Alchemist_

            C’est juste une remarque, c’est tout à fait normal que tu n’aie pas eu de cours de philo si tu n’est pas en terminale (où tu étudies ce problème exact) et je ne sais effectivement pas quel âge tu as, désolé si j’ai mal formulé.
            Eh bien… à vrai dire j’ai juste répondu à ta question « J’aimerais beaucoup savoir ce qui t’arrive au quotidien pour croire que tu ne vie pas en démocratie ! ». Il me semble que c’est toi qui avait demandé un éclairage de lanternes sur la démocratie ;) Je suis désolé si le post semblait pédant ou prétentieux, c’était pas du tout l’objectif, je voulais juste partager quelque chose sur un sujet qui me tient à coeur. C’est difficile de faire passer les nuances par texte. Si tu veux voir quelqu’un qui explique le problème mieux que moi tu peux regarder là youtu. be /kWO7Eb8FMF8?t=2m29s

          • Jérémie

            Ne t’inquiète pas pou moi, je suis très certainement plus avancé que toi sur la route de la vie…
            Je ne souhaitais absolument pas tout un laïus sur la démocratie et ma question portait uniquement sur le fait que je voulais savoir ce qui t’empechait de vivre une vie comme tu l’entends en France ! N’oublions pas que le sujet initial concerne le chiffrement et il aurait été bien que tu ne t’en éloignes pas trop.

          • Alchemist_

            C’est vrai, je n’ai pas pu m’empecher de faire un joli petit exposé ;) Personnellement je suis contre l’intrusion dans la vie privée et je soutiens l’encryption à 100%, je ne me sentirais pas à l’aise en sachant que n’importe qui peut accéder à mes infos personnelles… Après chacun son point de vue

          • Jérémie

            Le chiffrement pour tous n’est pas vieux. Comment faisais-tu avant ?

          • Alchemist_

            Le chiffrement a toujours existé d’une manière ou d’une autre quand il s’agit d’échanges privés, même s’il n’était pas très fort au début, il évolue avec le temps. Les débats sur le chiffrement généralisé existent parce que les entreprises veulent employer un chiffrement qui rend très difficile techniquement l’accès aux données même aux Etats (DGSI, NSA…) qui étaient les seuls à peu près à pouvoir déchiffrer ces messages avant de toute façon. Introduire une faille comme une backdoor pour un gouvernement c’est laisser la porte ouverte à un hacker ingénieux pour trouver tout ce qu’il veut, et supprimer le chiffrement c’est juste impossible pour les libertés individuelles

          • Atlas

            « voter pour élire des représentants est tout sauf démocratique »

            totalement tiré par les cheveux. C’est sûr que la démocratie athénienne marchait mieux… ce qu’il ne faut pas entendre!

          • Alchemist_

            La démocratie au sens premier considère que tout le monde est capable de faire de la politique… donc pas d’élection sauf dans des domaines qui nécessitent une expertise comme la justice. Au sens que les médias essayent de lui donner aujourd’hui, oui c’est tiré par les cheveux, et c’est bien là le probème

          • Atlas

            Sans porter de jugement de valeur, je pense qu’on peut porter un jugement sur les compétences de gens, et si effectivement les parlements actuels sont remplis de beaucoup trop de juristes, mettre des femmes de ménage à la place ne me semble pas la meilleure chose à faire.

            Ton idée pourrait être intéressante mais il faudrait donner un niveau minium ce qui apporterait d’autres problèmes. Dans l’état actuel, le système d’élections me semble le meilleur. On pourrait déjà grandement améliorer la démocratie avec des mesures de bon sens très simple qu’étonnamment très peu de partis défendent :

            – non cumul des mandats
            – nombre de mandat maximum pour éviter de rester au parlement 40 ans (15 ans max par exemple quel que soit le poste)
            – exclusion dès condamnation, quelle qu’elle soit

            Si tous les pays européens appliquaient ces trois simples règles, la politique serait beaucoup plus propre. Pas besoin de chamboulements et de révolutions.

      • Atlas

        Les prisons ne sont pas des club med, ne dit pas n’importe quoi. J’invite tout le monde à se rafraichir la mémoire en cherchant des photos de prisons françaises sur le web.

        D’ailleurs punir les gens sans leur donner une voie pour s’améliorer et un espoir ne sert à rien, au contraire.

    • Atlas

      Les caméras de surveillance sont installées dans des endroits publics, pas des endroits privés. Voudrais-tu d’une caméra chez toi, accessible par le gouvernement? L’accès qu’ils souhaitent sur nos téléphones c’est la même chose.

      « mais qui ne sont pas les billes »
      ah si, totalement. Ils croient pouvoir interdir le chiffrement. C’est impossible, il y aura toujours des applis qui chiffrent. Donc le simple fait d’en parler montre qu’ils n’y connaissent rien et ne disent que de la merde.

      « et ne pas simplement dire : « ils ont qu’à trouver d’autres moyens de nous protéger tous ces rigolos » ? »
      c’est pourtant ainsi qu’ils doivent faire, et c’est ainsi qu’ils font d’ailleurs.

      « comment pensez-vous que nos chers politiques doivent s’y prendre ? »
      comme ils ont toujours fait, c’est à dire avec des enquêtes qui n’espionnent pas les téléphones de gens innocents.

      • sam

        la corruption, les coups bas… ça c’est leurs spécialités ! c’est comme si le monde entiers va changer juste pour satisfaire notre gouvernement.
        ils arrivent quand même a faire croire à certaines personnes que le seul problème pour éradiquer le terrorisme c’est le smartphone ! les gens oublient parfois que le coté smartphone est juste un détail dans le terrorisme

        • Atlas

          « ils arrivent quand même a faire croire à certaines personnes que le seul
          problème pour éradiquer le terrorisme c’est le smartphone »

          c’est exactement ça. A lire le comme de iAndroid qui mélange tout dans ses comms, tous nos problèmes sont causés par le chiffrement de nos téléphones !

          Exactement comme tu dis, le terrorisme continuera d’exister même sans smartphone. Et de toute façon on sait qu’ils continueront d’utiliser le chiffrement donc je ne vois pas comment ces discours puissent encore tenir si ce n’est qu’ils sont poussés par des gens ignorants.

      • Jérémie

        On en a déjà discuté : j’ai des caméras chez moi via mon alarme et évidemment, rien ne me permet d’être certain que quelqu’un utilise le système à mon insu. J’ai aussi des fenêtres….

        « comme ils l’ont toujours fait » donc via l’accès aux données des suspects…

        Que veux-tu que le gouvernement cherche chez les personnes innocentes ? Tu n’as pas confiance en eux ? Pourquoi as tu voté pour eux ?

        • Atlas

          On ne parle pas de caméras que tu aurais installées, mais de caméras du gouvernement qui te dis qu’il peut regarder à tout moment.

          Oui et pour accéder aux données il faut un mandat. Et si le suspect avait des communications chiffrées on se débrouillait pour les déchiffrer où on faisait autrement.

          Évidemment que je n’ai pas confiance en eux. Une dictature est vite arrivée, on le voit en France avec le FN et aux US avec Trump. On est à deux doigts de la cata là! C’est le remake de 1933! L’état n’a rien à faire sur mon téléphone, aucune excuse n’est bonne. Dire  » tu n’as pas confiance en eux » quand il y a des millions d’exemples qui montrent qu’ils ne sont dignes d’aucune confiance montre au mieux une ignorance et au pire un aveuglement face à tout ce qui arrive tous les jours! Pour rappel les terroristes sont souvent des personnes fichées et suivies. Et tu crois qu’espionner les téléphones de TOUT LE MONDE va changer quelque chose??

          Et en dehors de l’état, l’ouverture des systèmes avec des backdoor est le paradis pour les voleurs de secrets industriels.

  • f*uck/you

    qu’il aille se faire sod*miser par toute sa tribu d’handicapé….

    • Jérémie

      Nous voilà bien avancés….

      • f*uck/you

        on aura au moins avancé….

    • jean sablon

      tout a fait

  • Atlas

    A ce propos, j’ai été surpris comme personne ne parle des deux scandales récents concernant le chiffrement, qui ont prouvé à quel point Apple avait raison de refuser de créer un backdoor dans iOS.

    Parmi les arguments pour la création de ce backdoor, il était dit que les informations liées à celui-ci ne fuiteraient jamais. Et bien, il vient d’être prouvé qu’elles peuvent fuiter de deux façons différentes grâce à Microsoft qui eux utilisent des backdoor. La clé de chiffrement privée de tous les Surface a été leakée sur le web. C’est à dire que n’importe quel voleur peut accéder aux données stockées sur un de ces appareils, ou bien modifier le système d’exploitation sans les codes d’accès.

    En même temps, l’outil de hack de la NSA est maintenant vendu aux enchères en Russie.

    Donc tout ce qui était dit quant à la sûreté des backdoor était faux, et Apple avait raison.

  • Jérémie

    En partant du principe qu’on a voté pour les personnes qui utilisent le 49.3, je pense que ça aide à relativiser…
    Si on vote pour un gouvernement, ce n’est pas pour l’empêcher de mettre en place des choses…

  • jean sablon

    casevide qui veut faire parler un peu de lui