Meizu : smartphone, objet et maison connectés pour le 28 janvier ?

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 13 h 24 min

Meizu a été le plus discret des grands constructeurs chinois ces derniers temps, tant par rapport aux produits qu’aux leaks. Alors que Xiaomi prend toute la place avec son événement très réussi du 15 janvier dernier et sa future annonce le 20 janvier, Meizu revient sur le devant de la scène avec son propre événement le 28 janvier prochain.

Alors que la firme chinoise nous avait teaser un événement le 27 janvier, il s’avère que celui-ci est finalement décalé au 28. Plus parlant que la dernière affiche mise en ligne, ce sont de réelles invitations officielles qui ont été envoyées tout récemment. Des images illustratives accompagnent celle-ci et nous donnent des indices sur les futurs produits de la marque.

Nous attendions tout d’abord la venue de la version Mini du Meizu M1 Note pour le prochain événement de Meizu. Une version 5 pouces Full HD en 1080p parfaitement identique à son grand frère avec un processeur octo core 64 Bit MediaTek MT6752 épaulé par 2 Go de RAM, un capteur photo arrière de 13 mégapixels et une caméra frontale de 5 mégapixels et compatible 4G.

Mais les images dévoilées avec l’invitation nous montrent des produits plutôt tournés vers la « Maison Connectée », avec un emballage estampillé « CONNECTED » pour l’invitation et des dessins assez parlants(ci-dessus). Avec le premier dessin, on pourrait penser à un bracelet connecté pour sportif et le deuxième nous laisse supposer un produit pour connecter votre maison.

Le troisième est sans aucun doute un smartphone qui pourrait bien être ce fameux Meizu M1 Mini ou encore un Meizu Mx5, aucune certitude là-dessus. Le dernier dessin n’est pas très parlant quant à lui, le mystère reste complet même si une tendance « Maison Connectée » est probante. Le 28 janvier sonnera le début de l’année 2015 pour Meizu, arrivera-t-il à faire mieux que son concurrent direct Xiaomi ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Lamonne

    Ils veulent nous connecter directement à la Chine avec leurs smartphones inspecteurs.