Meizu développe lui aussi un smartphone à écran flexible

Les écrans flexibles sont une réalité, et les brevets ne cessent d’être posés pour protéger leurs droits en attendant les premières commercialisations en 2017. Ceux-ci risquent d’avoir un prix élevé, mais pas de panique : le constructeur chinois Meizu, connu pour créer des appareils très abordables malgré leurs configurations, développe lui aussi son smartphone pliable.

L’année se termine tranquillement et les constructeurs préparent leurs budgets marketing afin de battre leurs records de vente sur cette difficile période qui fait se succéder Black Friday, Thanksgiving et Noël. Derrière les rideaux, 2017 se frotte les mains.

Pourquoi ? Tout simplement parce que 2017 sera l’année du changement. Du moins, on l’espère, puisque les nouveaux smartphones pliables devraient enfin débarquer. Après avoir vu les concepts de Lenovo sur cette nouvelle technologie, nous avons hâte de voir les premiers appareils grands publics qui en bénéficieront.

Et parmi eux, un nouveau challenger est entré sur le ring : Meizu, le constructeur chinois, qui a récemment déposé un brevet pour un concept de smartphone à écran flexible. Celui-ci reste somme toute classique, dans la lignée de ce qu’on a déjà pu voir chez ses concurrents.

Reste que son arrivée est une très bonne nouvelle, et pour cause : la technologie étant encore récente, les prix des premiers appareils risquent d’être élevés. Mais le constructeur a toujours su proposer des prix bas, même pour ses appareils les plus puissants. Aussi, on peut déjà voir une baisse de prix arriver sur le secteur avant même qu’il n’existe.

Samsung devrait en être le premier représentant avec la gamme Galaxy Wing, mais qui sera nécessairement vendue à haut prix. A côté de cela, un autre constructeur chinois se mettrait sur ce terrain : Xiaomi.

Les pions se mettent en place donc pour jouer une partie très intéressante. Après tout, les smartphones a écran flexible ont le potentiel d’orchestrer une véritable révolution dans le marché des smartphones : nous avons donc hâte de les voir arriver.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article