Mariage Orange-Bouygues : comment les opérateurs vont se partager Bouygues Telecom

Date de dernière mise à jour : le 8 avril 2016 à 4 h 31 min

Alors que le mariage avec Orange traîne en longueur, le partage de Bouygues Telecom entre les différents opérateurs se précise selon nos confrères des Échos. La décision finale devrait, pour rappel, intervenir en ce dimanche. Détaillons ensemble comment cette répartition serait organisée.

 

Rappelons que pour avoir l’autorisation de l’Autorité de la concurrence, Orange doit céder des parties de Bouygues Telecom. Si les deux acteurs ont longtemps hésité sur cette répartition, elle semble désormais bouclée selon nos confrères.

Commençons d’abord par le grand gagnant en terme d’actifs, qui serait SFR. Le groupe reprendrait un tiers des clients fixe mais également les clients B&You, nos confrères indiquent que des clients Entreprise seraient peut-être inclus. SFR devrait également récupérer 1000 à 1500 employés de Bouygues Telecom (sur un total de 7500).

Le montant de cette opération devrait coûter au groupe la bagatelle de 4 milliards d’euros. Quand on connaît la dette abyssale de l’entreprise, nous pensons que les finances ne risquent pas de s’arranger. Rappelons qu’au départ, c’est SFR-Numericable qui rêvait de s’offrir Bouygues Telecom pour 8 milliards d’euros.

Pour Orange, évidemment, la majorité du chiffre d’affaires irait dans l’escarcelle de l’opérateur historique, mais ce n’est pas tout. Une partie des clients mobile « premium » de Bouygues serait reprise ainsi qu’un autre tiers des clients fixe. Des fréquences seraient également obtenues et enfin, la plus grosse part des salariés, soit environ 4000 rejoindraient Orange, comme ils le souhaitaient.

Quant à Free, il ne serait pas laissé en reste puisqu’il obtiendrait à la fois des fréquences et des clients fixes, les clients mobiles eux, seraient exclus de l’opération. Néanmoins, le quatrième opérateur aurait à sa charge 2000 salariés issus des boutiques. Free devrait d’ailleurs obtenir les 550 boutiques de Bouygues Telecom. Le tout pour environ 2 milliards d’euros.

Néanmoins, comme depuis le début, la valorisation de Bouygues pose souci, son PDG l’estime à 10 milliards, mais si cette valeur baisse, les autres opérateurs ne paieraient pas le même prix, ce qui peut constituer l’une des raisons pour laquelle l’affaire traîne en longueur. Vous l’aurez compris, ce mariage pourrait encore connaître de nombreux rebondissements.

Via

Réagissez à cet article !
  • Insomnia

    Et le réseau d’antenne ?? SFR voulait garder une partie alors que FREE devrait obtenir l’ensemble du réseau !!!

  • Benji

    J’ai un forfait Bouygues sensation 10 GB d’internet tout illimité a 49€ par mois, est ce que je serais bascule chez Orange ou pas ?

  • marc

    Si c’est SFR qui récupère les clients B&you comme moi ,je pense qu’ils seront beaucoup à se barrer ! chez FREE notamment.

    • jejemc

      Clair si sfr reprend b&you je me casse

    • NLC

      Se barrer oui, mais chez free, jamais !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Honor 6A vs Moto e4 : lequel choisir pour la rentrée 2017 ?

Le Honor 6A et le Moto e4 sont deux smartphones proposés à 170 euros. Les cibles sont les jeunes adolescents en quête de leur premier smartphone. Les deux terminaux proposent un bon rapport qualité-prix, mais lequel est le meilleur ? Réponse dans notre comparatif complet.

Hebdroid : T411 tout beau, la Nintendo Switch se plie, Trump se fait Amazon

Comme chaque semaine l’Hebdroid rassemble les meilleures actualités de la semaine, le bendgate de la Nintendo Switch, Trump fait perdre 6 milliards à Amazon et T411 et tout neuf tout beau après un ravalement de façade. C’est une semaine particulièrement chaude en plein mois d’août, voici le résumé de la semaine.

146b775f4361fac664ebe5e6f148f83d-----------------