Mariage Orange-Bouygues Telecom pour janvier 2016 : « toutes les planètes sont alignées »

Maj. le 26 février 2018 à 12 h 13 min

L’évènement de cette fin d’année sur le marché des opérateurs, c’est bien évidemment le mariage Orange-Bouygues Telecom. Selon les dernières informations, « toutes les planètes sont alignées » et les deux opérateurs vont poursuivre les discussions pendant les fêtes de Noël pour un mariage en janvier 2016. Objectif : trouver la bonne formule pour satisfaire l’Autorité de la concurrence.

orange bouygues telecom mariage janvier 2016

Le journal Les Echos a obtenu de nouvelles informations au sujet du mariage Orange-Bouygues Telecom. Selon des sources très proches du dossier, les discussions vont se poursuivre durant les fêtes de fin d’année, qui sont un moment propice pour avancer selon un expert du secteur. Les deux acteurs annonceraient le mariage début 2016 pour commencer l’année sur de nouvelles bases.

Si les deux opérateurs réussiront sans doute à trouver un accord, Bouygues Telecom étant « très motivé », il faudra réussir à gérer les exigences de l’Autorité de la concurrence. Son président a clairement donné son point de vue il y a quelques jours sur cette union. Pour lui, un marché à quatre opérateurs, c’est mieux, mais il ne s’oppose pas à un retour à trois opérateurs si la concurrence n’en souffre pas.

Presque tous les protagonistes sont confiants. L’un d’entre eux affirme que « toutes les planètes sont alignées ». Pour un autre, « les discussions avancent bien ». Un expert tempère quant à la prise de position de l’Autorité de la concurrence, pour lui « l’affaire ne passera pas comme une lettre à la poste ».

Pas juste pour éliminer un concurrent

Bruno Lasserre, le président de l’Autorité de la concurrence l’a expliqué au micro de France Info la semaine dernière : pour que l’accord soit validé il faudra qu’il y en ait « un qui soit animé d’une stratégie de conquête de nouveaux clients ».

Il faudra donc jouer la partie avec finesse chez Orange et Bouygues Telecom car selon un expert l’Autorité de la concurrence sera intransigeante. Si elle soupçonne « que c’est juste pour éliminer un concurrent et améliorer les marges » pour Orange elle s’y opposera.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !