Mariage Orange-Bouygues : SFR dénonce avec humour les petites « magouilles » de l’Etat

Date de dernière mise à jour : le 31 mars 2016 à 17 h 13 min

Le mariage entre Orange et Bouygues Telecom fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Aujourd’hui, c’est le nouveau directeur général de SFR, Michel Combes qui s’est exprimé sur le sujet. Il dénonce avec humour les petites « magouilles » de l’Etat.

michel combes sfr magouilles etat

Photo Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Ce matin, nous apprenions que Michel Combes était nommé nouveau directeur général de SFR par intérim. L’opérateur a en effet décidé de faire le grand ménage en 2016 au sein de sa direction pour se relancer sur de bonnes bases.

Mais si SFR semble déterminé à aller de l’avant cette année, l’évènement sur le marché des télécoms c’est le mariage entre ses deux concurrents Orange et Bouygues Telecom. Jusqu’à maintenant silencieux sur le sujet, SFR s’est finalement exprimé par la voix de Michel Combes.

On avait nous-même proposé de racheter Bouygues Telecom il y a six mois, donc de passer de 4 à 3. Mais ça ne s’est pas fait. C’est la vie des affaires. Aujourd’hui, notre priorité c’est le développement de SFR et notre activité à l’international. – Michel Combes, directeur général de SFR –

SFR n’est absolument pas opposé à ce rachat. Par le passé Michel Combes était même favorable à une consolidation lorsqu’il était encore un dirigeant d’Alcatel-Lucent. Pour lui, à 3 c’est mieux qu’à 4. Il a même rappelé que SFR avait fait une proposition de rachat de Bouygues Telecom il y a six mois. Selon Michel Combes, c’est du passé, n’en parlons plus. L’avenir pour SFR c’est l’international et le développement de SFR.

Le rapprochement entre le numéro deux et le numéro trois du secteur semblait poser problème il y a six mois, alors qu’aujourd’hui il n’y en aurait aucun pour un mariage entre le numéro un, avec l’Etat au capital, et le numéro trois. Etonnant, non ? – Michel Combes, Directeur Général de SFR –

Néanmoins, il n’a pas hésité à tenir quelques propos non dénués d’humour concernant cette opération de rachat et plus particulièrement la position de l’Etat concernant une telle opération.

Souvenez-vous, lorsque SFR envisageait un rachat de Bouygues Telecom, l’Etat s’était vivement opposé à une telle opération. Emmanuel Macron s’était clairement positionné contre un retour à 3 opérateurs. Il craignait notamment des plans de licenciement, une hausse des tarifs et une position dominante.

Finalement, le ministre de l’Economie change de fusil d’épaule lors que l’on parle d’un rachat de Bouygues Telecom par Orange qui est pourtant déjà leader du marché. Les craintes concernant d’éventuels licenciements sont bien existantes, les syndicats se sont exprimés sur le sujet. Il en est de même concernant une hausse des tarifs.

Si l’on analyse bien la situation, d’un point de vue extérieur, les conditions du rachat de Bouygues Telecom par Orange laissent entrevoir des similitudes avec l’opération de rachat avec SFR discutée il y a six mois. Et pourtant, l’Etat se positionne tout à fait différemment.

Et pour cause, comme le souligne non sans humour Michel Combes, l’Etat possède des parts au capital d’Orange. A ce jour il dispose de 23% des parts. Mais pour l’Etat, un rachat de Bouygues Telecom serait une magnifique opération.

En effet, s’il y a rachat, l’Etat pourrait détenir 18 ou 19% des parts de l’opérateur. Mais après le rachat Orange pèsera bien plus lourd qu’il ne pèse maintenant. Mieux vaut avoir 18 ou 19% de parts d’un paquebot que 23% d’un navire de pêche.

L’Etat l’a bien compris et le Directeur Général de SFR n’hésite pas à pointer cet aspect du doigt. Même s’il ne le dit pas directement son petit « étonnant, non ? » sous-entend de manière flagrante que l’Etat avait tout à gagner à s’opposer à un mariage SFR-Bouygues. Orange était prêt à dégainer ses propositions lui aussi.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Gompard

    On en parle des petits magouilles d’SFR sur le dos des clients ?

    • MoutonNoir

      Bah non tu pense bien… Quel naze

    • Whiteman

      de quelles magouilles parles-tu ?

      • Gompard

        @Oldcascadeur:disqus t’a donné un exemple… Je pourrais citer aussi les frais injustifiés sur les box… Ou les tarifs doublés à l’étranger (Ce sont eux qui choisissent leurs tarifs, mais sur quelle base et pour quelle justification ?)

        • Whiteman

          Mouai, comme font un peu tous les opérateurs quoi.

        • Insomnia

          Les tarifs à l’étranger vont du simple au double simplement parce que les contrats entre opérateurs internationaux, Orange pourrait proposer les meilleurs prix mais que nini. FREE fonctionne sur le système de prix bas.

    • Oldcascadeur

      Comme par exemple continuer à faire payer les communications des anciens contrats téléphone fixe, qui n’existent plus ! Personnellement, il a fallu que je finisse par faire interdire par ma banque leurs prélèvements injustifiés et injustifiables sur mon compte….

    • joe2x

      Okay, je dirais qu’avec Free, il fut une époque, c’était un peu pareil. Beaucoup se plaint de s’être vu réclamer 400€ parce que soit disant le service n’avait recu en retour la freebox.

      Mais peu importe, ce sont des histoires Business to Client. Dans cette affaire, il s’agit d’affaire entre entreprise.

      La question est plus de savoir si SFR a autant les reins solide pour acheter Bouygues. Du coté client, c’est un autre débat pour moi.

      • Insomnia

        En même temps Drahi est surendetté et je vois pas comment il pourrait racheter Bouygues sachant qu’il vient à peine de racheter SFR & Virgin mobile, de plus niveau emploi ça aurait été très dur au groupe de garder tous le monde…même si FREE va reprendre une partie des employés ils ont la main mise sur cette option et pourront mettre leurs conditions.

  • kimbus

    Létat devient fou? tout ce la va finir par des licenciements. Free n’acceptera jamais de récuperer les boutiques de bouygues (c’est une pompe a fric)

    • tabo56

      Les boutiques et les salariés ça coûte trois fois rien, ce sont des franchises.

      • kimbus

        tu rigole ou quoi? en cas de revente du groupe ils doivent assurer la pérennité de leur franchiser.Avec free qui casse déjà assez les prix , je ne les vois pas diminuer leur marge pour donner au franchise. En plus leur système de vente en ligne est d’une réussite insolente.

        • joe2x

          Et bien cela permettra à Free de réaliser que cela n’est pas facile de gérer des boutiques tout en proposant des prix très bas au lieu de toujours se moquer du voisin.

          • tabo56

            Pareil. Je trouve facile la manière dont, chez free, on se moque des tarifs de chez Orange.
            Mais il faut voir les différences entre les deux entreprises, rien qu’en nombre de salariés (150000 dans le monde, 100000 en France) et en moyen généraux la différence est astronomique.
            Pour moi, honnêtement, c’est difficile de comparer Free et Orange. Ils travaillent dans le même secteur mais difficile d’avoir plus de similitudes.

          • joe2x

            j’ai jamais entendu parlé dans mon entourage travailler chez free en effet, ..

          • Insomnia

            Va voir ce qu’est un magasin franchisé et on en reparle… c’est le gérant qui loue la marque dans 99% des cas, reste que l’opérateur peut idemniser le magasin sur le nombre d’abonnements vendu, ce qui n’est surement pas le cas du côté de FREE vu que se sont des abonnements libre de tout départ donc il y aurait des dérives sur certaines boutiques, reste que les magasins devront en plus de vendre des abonnements c’est de vendre des appareils et accessoires pour remplir les caisses.

  • Whiteman

    Sur le fond il a raison. L’état joue bien plus que son rôle d’actionnaire dans ce passage à 3 opérateurs. Actionnaire + régulateur… trop facile :)

  • iAndroid

    De toutes façons, le passage à 3 opérateurs arrange bien SFR car ça fait un concurrent de moins pour lui et même si Free peut être le grand gagnant en récupérant des antennes-relais et de la clientèle, SFR va aussi récupérer des clients surtout s’il maintient ses tarifs agressifs sur son offre Red. Personnellement, tant que le réseau SFR sera autant moisi je préfère payer plus cher ailleurs.

    • Whiteman

      Autant moisi, faut pas non plus exagéré. SFR reste quand même largement au dessus de Free et presque au niveau de BT sur les derniers résultats des enquêtes. Certes il y a eu des gros pb pendant plus d’un an, mais c’est quand même largement mieux aujourd’hui ( et heureusement !)

      • Flo

        euh non j’crois pas free est bien au dessus de SFR depuis un moment maintenant, SFR ne vaut plus rien et 90% des clients se plaignent d’un réseau catastrophique…

        • Whiteman

          Free au dessus en quoi ?

          • Flo

            qualité réseau

        • Alkalyne

          T’as raison, free c’est juste 85% des clients qui se plaignent c’est quand même beaucoup mieux :)
          Plus sérieusement, les études le montrent encore, Free est (largement) derrière SFR en terme de qualité, si on entend souvent l’inverse c’est parce que Free a des Fanboys alors que SFR non.

      • robin4002

        La 3G de SFR est largement au dessus de celle de Free (Free hors itinérance)
        Par contre la 4G …
        SFR utilise principalement la bande 20 qui serte couvre mieux mais a des débits bien plus faible.
        De plus avec le mariage Bouygues-Orange Free va récupérer des antennes et des fréquences (surement les fréquences 3G). Donc la 3G sera bien meilleur.

        Et il ne faut pas oublier que l’accord entre Bougues et SFR risque aussi de s’arrêter, la couverture 4G de SFR va bien diminué sans la 4G de Bougues.

        • Whiteman

          Ca dépend du point de vu. La 4G de free est certe plus rapide. C’est sûr que dès tu sous un abri bus, tu ne capte plus la 4G. Ca va s’arranger avec les 700mhz. Mais pour l’instant la 4G de Free tu la capte sous le poteau de l’antenne, mais en indoor… tendu.
          Donc je préfère avoir de la 4G SFR à 40mbits tout le temps que 100mbits utilisable uniquement si je suis dehors sur le trottoir.

          C’est légèrement caricaturale, mais ca résume quand même aujourd’hui.

          • robin4002

            Heu tu exagère. Dans mon appartement je suis à 80 mbps. Derrière le gros mur de la cage de l’escalier je n’ai plus que 2 ou 3 barre (au lieu de 4 ou 5) et je reste à 50-60 mbps.

          • tony

            Et en campagne ca ne porte pas le 2600, donc si c est pour rester chez sois ou on a du wifi ou de la fibre, ca n a aucun interet, c’est a l exterieur de chez sois qu on se sert pleinement de la 4G.

  • martin B

    De toute façon l’État va faire cette opération fallacieuse en désignant des personnes politiques et des cadres pour les faire en leur versant de juteuse prime et pont d’or et ensuite ils serviront de fusible le jour ou un problème remontera comme une faillite, des irrégularités et etc… l’Etat change de fusil d’épaule pour avaler le numéro 2 ! cherchez l’erreur.

    • joe2x

      Excuse moi, je n’ai pas trop compris ce que tu voulais dire.
      L’état va désigner des politiciens et cadres pour les faire, pour faire quoi?

      Pour le moment, en effet, le PDG est énarque, à une époque c’était Michel Bon qui était ministre et qui est maintenant PDG de Atos. Les PDG se refilent des postes inatteignable si tu n’es pas énarques, pas copain avec le gouvernement de gauche ou de droit.

      Après ce PDG partira avec un parachute d’orée en effet si l’entreprise marche mal.

      Par contre, je ne comprends pourquoi que l’état change de fusil d’épaul pour avaler le numéro 2. Le numéro 2, c’est SFR qui a été racheté par le richissime M Drahi et il est pas prêt de le vendre à l’état.

      • Insomnia

        Tu as du retard Orange n’appartient plus à l’Etat depuis un moment mais reste un des actionnaires.

    • Fincolin

      Sur le fond il a raison. Macron a bien mis son nez pour ne pas accepter cette soit disant fusion entre sfr et Bouygues pour pas qu’il est de la casse d’emploi. Pourtant l’état n’a pas à y mettre son nez. Qui c c un coup monte sfr est le méchant il peut pas fusionner et orange le gentil mais dans l’histoire ils sont tous gagnant l’état orange sfr et free. Une bonne manipulation de masse pour payer plus cher nos abos. Le grand perdant c’est Bouygues. Et l’immobilier c’est pas le point fort en ce moment. Trop risqué de ne pas se diversifier.

  • alfred

    Ben tout d’abord l’état a 13,9% d’Orange et pas 23%… Deuxièmement, SFR est endetté à mort, donc forcément un rachat de BT se traduisait par des licenciements. Ce n’est pas le cas d’Orange qui prévoit d’énormes départs à la retraite et peut plus facilement absorber la masse salariale de BT

    • tabo56

      Tu es sûr de toi ? En septembre 2014 l’Etat et la BPI détenaient 25% des parts de Orange.
      Par contre la BPI, e, nom propre, possède 11,6% des parts en septembre 2014.

      • alfred

        Ben oui sauf que BPI ne compte pas comme l’Etat… c’est une banque comme une autre dont l’Etat est actionnaire. Au final la personne assise au siège de l’administration d’Orange n’est qu’un représentant de BPI, et pas de l’Etat.

    • iAndroid

      Orange ne va pas tout récupérer de Bouygues, Free va aussi en récupérer et pour lui ça va impliquer de revoir complètement son modèle économique car Free va se retrouver avec des boutiques physiques pour lesquelles il faudra les rénover, les entretenir et payer du personnel, et là ça risque de bien leur compliquer les choses parce que ce n’est pas avec leurs 3 boutiques actuelles qui se battent en duels que ça les impacte.
      On verra bien, mais Free sera quasi obligé d’augmenter ses prix. Et qui sait, peut-être que SFR le guette et attend le moment opportun pour racheter Free.

      • tabo56

        Les salariés se sont des salariés de franchises, pas d’impact financier sur Free donc pour les salaires.
        Par contre pour les magasins, là oui, ça fera de l’argent à sortir.

  • lobo33

    Michel Combes….. Ah Ah Ah. Quand on voit ce qu’il a fait d’Alcatel-Lucent, les employés et les actionnaires de SFR doivent être rassurés !

    • Georges

      Oui, tu as raison, on connait le personnage..

  • Romain Vitt

    Tout à fait. Nous le mentionnions d’ailleurs il y a peu dans un autre article sur le sujet. Au niveau national ça peut passer mais avec 57% de part de marché, la Commission Européenne va mettre son nez dans cette affaire

    • Insomnia

      Tout à fait la commission pourrait soit refuser la fusion soit limiter le nouveau duo sur certains point comme là été Orange durant un moment.

  • erwan

    Oui mais le dossier est simple devant l’autorité EU car en France avec 60m d’habitants il y’a 4 opérateurs, tandis que tous les autres pays de même taille ont 3 opérateurs

  • Alexandre Vitt

    SFR devrait la boucler quand on voit leur relation client. Pour une fois que l’Etat gère correctement un de ses principaux services publics, on ne va pas s’en plaindre.

    • Coco74

      Orange c’est privé :) Mais l’état a une participation dedans.

      • Reydin

        Un service public peut être géré par un acteur privé.

        • tito

          de quel service public tu parles ?

    • Georges

      Oui, qu’il la boucle..

  • joe2x

    Et avec quel fric Drahi aurait acheté? Il a déjà acheté SFR en s’endettant, en soustirant aux max des banques avec peu de cash.
    Le nouveau pdg a oublié de le préciser, il y a une énorme différence entre Orange et Numéricable-SFR plus trop solvable

    • tabo56

      Et en plus Orange propose une place au CA de la boîte alors que SFR ne proposait qu’un simple rachat, sans rien d’autre.
      Pour moi, c’est pas rien comme différence.

      • joe2x

        En effet, je n’y avait pas pensé.

        Et j’ajouterais que pour le moment, Monsieur Drahi virent comme des malades les prestataires.

        Un ancien collègue qui avait déjà bossé chez SFR, vient d’arriver sur un projet depuis 3 mois qui devait durer 2 ans. Ses responsables clients (interne SFR N+1 et N+2) ont tout fait pour qu’il reste mais non ils lui ont prié de partir.

        Les internes vont avoir 2 fois plus de boulots, ne vont pas être augmenté… et donc pas trop motivé pour supporté toute cette charge de travail.

        Et tu as Monsieur SFR, pardon je dirais plutot Monsieur Numéric qui ose se comparer avec Orange !!!
        Déjà il devrait à sa porte, Monsieur Drahi n’a pas pour le moment dégérer SFR (et 9telecom)…

        J’aimerai trop leur envoyer des tweet sérieux parce que gros foutage de gueule.

        Limite, on va passer à 2 opérateurs. Je suis encore chez eux mais je vais bientot partir de chez eux : basse qualité et vire tous mes collègues => aucune raison de la soutenir.

        Au moins avec Orange, il y a du boulot mais bon mieux vaut éviter le secteur des télécoms complétement noisis.

        • tabo56

          Moi je suis chez sfr pour le FTTH (meilleur qualité prix chez moi) mais c’est vrai que la situation est inquiétante…
          Si sfr se casse la gueule ça va faire mal. En espérant qu’il se fasse racheter par un concurrent étranger, on resterai à trois opérateurs.

          • Insomnia

            Si SFR se casse la gueule, il se fera racheter pour ça on s’inquiète pas du moment que le groupe à plusieurs millions de clients on a pas à s’inquiétez pour ça.

        • Georges

          Tout à fait d’accord avec toi, ces personnages sont méprisables.

  • Flo

    et donc ? si je regarde ton lien en 2G free fait mieux de 0,1%, en 3G il est 1% derrière et en 4G il est bel et bien 3% devant, sauf si tu sais pas lire free a un meilleur réseau, mais de toute façon je n’ai pas besoin de lien pour m’en rendre compte.. tout le monde quitte SFR avec le temps, c’est devenu une cata, donc ce n’est pas faux !

  • Flo

    ben si je regarde ton lien de l’arcep, bien que je n’aime pas les liens car ils peuvent être faussés, et les chiffres on leur fait dire ce qu’on veut, bah ce n’est pas faux du tout, free est bien au dessus, et 3% de plus en 4G c’est juste énorme ! ils ont rattrapés leur retard d’il y a 3 ans, je trouve ça vraiment excellent ! on voit les efforts qu’ils ont fait et j’ai hâte qu’ils mettent fin à l’itinérance d’orange… la on verra qui sera devant qui ;) encore un an ou 2, et quand free aura dépassé les 10000 antennes on pourra vraiment parler de choses sérieuses .

  • Georges

    Ils n’ont pas honte de tenir ces propos, qu’ils commencent par payer leurs fournisseurs et respecter leurs clients.

  • Georges

    Après LUCENT, SFR, ils va y avoir des salariés en souffrance…