Mariage Orange / Bouygues : l’inquiétude grandissante des petits opérateurs

Le probable mariage entre Orange et Bouygues Telecom n’en finit plus de provoquer le débat. La fédération des industriels des réseaux d’initiative publique (FIRIP) en appelle à l’État pour que ce futur groupe considère un peu plus ces réseaux.

orange-bouygues-mariage-inquietudes-operateurs

Les industriels de ces réseaux d’initiative publique sont inquiets par rapport à ce rapprochement qui pourrait placer les deux entités réunifiées dans une situation où elles délaisseraient ces zones et ces réseaux. La FIRIP a donc écrit une lettre au Premier Ministre pour que l’État garde un œil attentif sur ce dossier.

Cette fédération regroupe tous les petits opérateurs qui dans le cadre du Plan Très Haut Débit, s’efforcent à proposer la fibre au sein des zones les moins peuplées du territoire, avec l’aide de l’État. Ce mariage et cette future position dominante d’Orange et Bouygues ainsi que le retard sur ces réseaux inquiètent ces opérateurs.

Ces fameux réseaux publics recouvrent tout de même 50 % de la population, et pour qu’ils soient rentables pour ces petits opérateurs, les gros comme Orange ou SFR sont tenus de proposer des offres à leur client. La FIRIP envisage d’ailleurs de saisir l’ARCEP. Selon elle, les grands opérateurs ne respectent pas ces conditions et freinent volontairement le passage de l’ADSL à la fibre de leurs clients.

Les opérateurs locaux signalent que cette fusion entre Orange et Bouygues pourrait déboucher sur une situation de concurrence déloyale, puisque selon eux, ils obtiendraient jusqu’à 75 % du secteur des télécoms d’entreprises, et les plus petits ne pourraient alors s’aligner sur les prix du nouveau mastodonte de la téléphonie. L’Etat reste tout de même vigilant puisqu’il a déjà rejeté en partie l’opération de rachat.

Etienne Dugas, président de la FIRIP craint notamment que « les grands opérateurs verrouillent à terme le marché des télécoms d’entreprise, les initiatives des autres opérateurs étant de facto découragées du fait d’une rentabilité impossible à tenir ». Dites-nous quelles sont vos impressions concernant ce rachat et quelles conséquences va-t-il engendrer selon vous.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free (Iliad) pourrait racheter près de 25% d’Orange

Free (Iliad) envisage de racheter une partie d’Orange, rapporte La lettre de l’Expansion. Xavier Niel, le fondateur de Free, se serait même rendu à l’Elysée en mai dernier pour plaider les bienfaits de ce rachat et négocier les 23% des parts…

Free Mobile va passer à la 4G à l’étranger, enfin !

Free Mobile rattrape son retard sur la concurrence. Si l’opérateur propose plus de destinations dans son enveloppe data à l’étranger, il faut se contenter de la 3G. Xavier Niel a annoncé que la 4G arriverait bientôt.

Free Mobile pourrait débarquer en Belgique et casser les prix

Free Mobile pourrait devenir le quatrième grand opérateur en Belgique et venir bouleverser les prix de ce marché comme il l’a fait en France en 2012. Alexander De Croo, le ministre en charge des questions liées aux télécoms, a ouvert la…