Mariage Orange-Bouygues : Free forcé de reprendre les 550 boutiques de Bouygues Telecom ?

Le mariage entre Orange et Bouygues Telecom a déjà fait couler beaucoup d’encre mais avant la finalisation de l’opération de nouveaux éléments ressortent. Selon un spécialiste du secteur, Free aurait été forcé de reprendre les 550 boutiques de Bouygues Telecom pour sceller l’accord.

L’accord devait être scellé avant le 31 Mars, mais finalement Orange et Bouygues ont accepté de prolonger les négociations jusqu’au dimanche 3 avril. Quelques détails du mariage n’auraient pas été réglés.

Parmi eux, le problème de la part de l’Etat dans cette opération qui, selon Les Echos, se montre un peu trop gourmand aux yeux de Martin Bouygues. Une mauvaise volonté dont Free se serait bien passé.

En effet, il semblerait que le quatrième opérateur ait accepté de faire des concessions pour que l’accord trouve une issue favorable. Ainsi, pour pouvoir récupérer une partie des fréquences et antennes de Bouygues Telecom, Free aurait accepté de récupérer en même temps les 550 boutiques du troisième opérateur. Il aurait été en quelque sorte forcé de récupérer les boutiques s’il voulait développer son réseau plus vite.

C’est en tout cas ce qu’affirme Didier Pouillot, responsable secteur industrie des télécoms au sein de l’Idate. Interrogé par nos confrères de Zdnet sur ce mariage, il a déclaré :

C’est un avis personnel mais je ne crois pas que cette reprise des boutiques ait été acceptée de gaîté de coeur par Free, notamment parce que leur modèle économique est à l’inverse. On peut imaginer qu’il s’agisse dans les négociations menées à quatre d’une contre-partie acceptée en échange des actifs liés aux fréquences et aux antennes que Free récupèrera.

Selon cet observateur, Free aurait donc accepté un compromis de taille. Car il est vrai que développer un réseau de boutiques n’a jamais été inscrit dans la stratégie du quatrième opérateur. Xavier Niel avait en effet expliqué qu’avec un petit réseau de 100 boutiques ce serait largement suffisant. Aujourd’hui Free compte 51 boutiques. Avec celles de Bouygues Telecom il en compterait donc 601. Un sacré changement pour Free, d’autant plus s’il a été forcé d’accepter.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Koyotte976

    Le poisson est trop gros ..

  • fred

    Avec une partie du réseau de Bouygues et la totalité de ses boutiques,que va-t’on pourvoir reprocher a FREE maintenant?

    • Vlad

      De ne pas déployer la fibre plus vite qu’orange, avec moins de coaxial que sfr….

      • fred

        Pas le même budget que Orange non plus hein? l’état n’est pas actionnaire dans FREE !!!

        • iAndroid

          Free accepte (est contraint) de reprendre les boutiques et leurs salariés, mais ça ne va pas durer.
          « 60 millions de consommateurs » et « Que choisir ? » vont vite leur rentrer dedans une fois de plus.

          • fred

            C’est Niel qui te l’a dit?

        • Antoine

          Quel est le rapport entre l’état actionnaire et le budget ? C’est pas comme si l’état versait de l’argent à Orange ! Et puis pour rappel, Orange ce n’est pas que Orange France. Donc ne pas confondre le budget d’Orange au budget d’Orange France.
          Faut savoir de quoi on parle avant de sortir des idioties.

          • fred

            Bien sur monsieur je sais tout ,en parlant d’idioties,merci pour la tienne,bien sur qu’Orange France est aidé par l’état,tout le monde sait ca quand même,y a qu’un idiot pour prétendre le contraire,je parle bien de Orange France,donc pourquoi parler d’autre chose????
            Si tu ne vois pas le rapport entre le budget de Orange France et l’état,je ne peux rien pour toi,désolé. :(

  • RimSap

    Mais comment ça ce passe ce style d’accord, Free ne peut-il pas revendre ces boutiques ?

  • iAndroid

    Dans un premier temps Free va reprendre les boutiques et leurs salariés, mais puisque Mr Niel estime qu’un réseau de 100 boutiques est suffisant il n’aura aucune peine à les fermer progressivement. Et puis Free a une économie basée sur du « tout internet » avec le minimum de salariés, donc il ne faut pas croire au Père Noël et on entendra rapidement parler de la casse sociale chez Free.
    Si les employés de Bouygues ne veulent pas se retrouver employés chez Free mais plutôt chez Orange ou au pire SFR ce n’est pas par hasard.

    • Jack

      Puisque tu lis si bien l’avenir, il me faudrait les numéros gagnant de l’euromillion je te prie…

      • iAndroid

        Ça je le garde pour moi !

        • emmanuel milcent

          C’est con, le projet est mort, abandonné :)

  • pipoux

    Elles peuvent aussi servir de point relai pour les livraison de Box, les échanges et/ou test de box défectueuses, d’alim cramées, servir de base pour les techniciens itinérants, ….. pare que pour vendre un forfait à 2€ ou à 19,99, il n’y a pas besoin de vendeur pour faire le choix comme pour les autres opérateurs qui doivent faire le tri dans les 200 pages des catalogues.

  • Athena223

    Entre certain site qui parle que le transaction a échoué et la que Free récupère le parc des boutiques, difficile de faire le trie en se 1er Avril.
    Au final le mieux est peut être d attendre dimanche.
    Dans l éventualité ou l accord est signé et que Free récupère les boutiques vous pouvez être sur que l état aura fait le nécessaire pour que Free ne les fermes pas à son bon vouloir.
    Comme dans tous rachat il y a des clauses.
    S il n y a pas d accord à se sujet il laissent Free passer pour le méchant et licencier des salarié.

  • iAndroid

    ALERTE : les négociations ont échoué, je mets le li-en en dessous en espérant qu’il soit validé par Phon an droid.

    • iAndroid

      Bon ben voilà, j’ai mis le li-en du figa-ro mais il a été suppri-mé comme souvent…