Malwares : 16 millions d’infections en 2014, 1% sur iOS, 99% sur Android et Windows

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 21 min

Ces derniers temps, les informations affluent concernant la sécurité et les failles présentes dans les OS mobiles. Hier nous avions un premier bilan qui annonçait 1 milliard de violations en 2014. Aujourd’hui, c’est une information plus précise concernant les malwares qui a été publiée.

Résultat : en 2014, ce sont 16 millions d’infections qui ont été comptabilisées. Parmi elles, 99% ont touché les appareils Windows et Android. Les 1% restant concernent iOS et les smartphones Blackberry.

C’est un rapport de Motive Security Labs d’Alcatel-Lucent qui dévoile ces résultats. Rien d’alarmant puisque le taux d’infection relevé par cette étude est de 0,68%. Ce sont 100 millions d’appareils qui ont été surveillés.

Pour parvenir à 16 millions de terminaux infectés par un malware, le procédé utilisé a consisté à faire un ratio des 0,68% sur les 2,3 milliards d’appareils vendus en 2014.

malwares android windows ios blackberry

Android rejoint Windows

Le premier constat n’est pas rassurant pour les utilisateurs Android. Car parmi les 16 millions d’appareils touchés, 99% concernent des terminaux Android ou Windows. Et la répartition entre les deux est quasiment du 50/50. Les malwares sont principalement des spywares, des logiciels espions.

malwares android windows tableau comparatif

Les applications Android ont généralement un certificat auto-signé et ne peuvent pas être tracées jusqu’au développeur. Il est facile de détourner une application Android, y injecter du code et la signer de nouveau. – Rapport d’Alcatel Lucent –

Sur les appareils Android, la vulnérabilité vient du fait qu’il est possible de télécharger des applications depuis des stores et sites tiers. Mais pas seulement. Le manque de rigueur de Google dans le contrôle des applications du Play Store est aussi montré du doigt. Souvenez-vous des applications qui avaient réussi à infecter environ un million d’utilisateurs Android.

iOS et Blackberry, des modèles de sécurité ?

Du côté d’iOS de Blackberry les résultats sont donc excellents. Apple et le constructeur canadien ne représentent que 1% des infections. Rien d’étonnant à cela. Blackberry possède une expertise indéniable en terme de sécurité. Quant à Apple, son contrôle sur la validation des applications de l’App Store est très stricte.

Mais même si ces résultats son excellents, le rapport précise que toutes les marques doivent continuer à travailler pour apporter davantage de sécurité. Car les chiffes par rapport à 2013 ont augmenté et que personne n’est à l’abri d’une attaque. La preuve, il y a peu, iOS a aussi été touché.

Via

Réagissez à cet article !
  • fred

    Ahahahah,aller ça part de la ……… Feuuuuuuu :)
    Atlas,si tu dis rien,je dis rien non plus LOL

  • Teddy

    PopCorn !

    • fred

      Coca ou bière ?

      • lemaitre

        bière bien fraîche avec la bouteille qui transpire même

      • Teddy

        Plutôt bière ! Une bonne blonde :D

        • fred

          Pas de soucis,c’est servi,a la bonne votre messieurs dames. :)

          • guest.

            Et la raclette ? Pourquoi zahanar et pas toi…

          • fred

            je suis plus choucroute que raclette MDR

          • guest.

            Dommage :(
            Par contre je suis au centre d’un complot illuminati avec zahanar en guest ;)
            J’ai reçu ça par mail :

          • fred

            Voila ils t’ont repérés,t’es cuit LOL

  • Insomnia

    Encore un sujet stérile on ne peut pas comparé en pourcentage le nombre d’infection sur iOS et android ou windows, en terme de quantité android est largement au dessus des deux autres, et comme on le sait tous, celui qui est le plus répandu sera le plus attaqué…
    Pareil que windows sur pc….
    Je comprends pas que vous métiez ce genre de sujet, ça va faire croire aux utilisateurs d’iOS qui sont à l’abri de virus, ce qui n’est pas le cas….rien n’est protégé à 100% c’est une légende urbaine….

    • Romain Vitt

      Si vous aviez lu l’article jusqu’à la fin, vous auriez vu que nous nuançons notre propos. Cf le dernier paragraphe ;)

      • Michael

        Sympa de donner le ratio d’appareils infectés chez Android, mais vous auriez pu le faire pour IOS et WP pour avoir une base comparative …

        • Romain Vitt

          Si nous l’avions eu, nous en aurions parlé ;) Le document d’Alcatel-Lucent ne le mentionne pas.

      • Adodane

        Le dernier paragraphe c’est pour se rassurer ? Un malware iOS qui touchera 5 personnes dans le monde ?

        • Romain Vitt

          Le dernier paragraphe rapporte les écrits du rapport, ce n’est en aucun cas une interprétation de ma part ;)

    • barolh3338

      Android est ouvert…trop même à mon goût car je trouve le play store surexposé…BlackBerry est le grand en matière de sécurité et Apple est strict et fermé…ici on ne parle pas que des chiffres mais aussi de l’exposition aux malwares

  • cyril

    On parle de la sécurité de tel ou tel playstore, mais l’une des grosse différence, c’est que dans il est possible d’installer n’importe quel APK provenant du net, que ce soit d’un store alternatif ou même d’aucun store. Donc forcément ces fichiers ne sont pas vérifiés et doivent être pour la plupart des malwares…

  • Athena223

    Dommage qu’on ne sache pas quel volume de smartphone infecté sa représente sur le nombre total utilisé .

    • Adodane

      0.68%, c’est dans l’article … suffit de faire les calculs pour extrapoler

      • Athena223

        A merci j’avais pas vu ^^

  • Judibet

    C’est marrant c’est conneries qu’ont peut lire parfois sur le net.
    Android et iOS sont tous les deux basés sur la même base : Unix / Linux.
    Donc, si Android a des spyware, son frère iOS aussi !

    Autre chose, sur un système Unix, il faut être root pour qu’un spyware puisse se glisser dans le système, ce qui n’est pas le cas de l’utilisateur lambda qui ne va jamais rooter son appareil !

    Encore une chose, admettons qu’on a un spyware qui touche le répertoire de l’utilisateur, il peut faire quoi ?
    Pas grand chose…

    Voilà, donc les conneries de Spyware et machin truc, il faut chercher pour les installer sur son appareil (activer les sources inconnues + rooter + aller sur un site de cul malfamé sans pare-feux à la maison…).

    Pour ceux qui ont des doutes sur ma sincérité et qui préfèrent croire aux ragots que certains sortent pour doper les ventes de l’iMerde : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/ce/Unix_history.en.svg

    • Adodane

      les chiffres parlent d’eux mêmes … arrête ton char !

      • Atlas

        Exactement.

    • Atlas

      J’adore, tu as découvert ca hier et tu veux que tout le monde le sache? Bravo, tu as découvert l’eau chaude, tout le monde le sait et ca n’a jamais été un secret. Trop mignon ton graphe.

      Que Android et iOS soient basés sur Linux ne veut pas dire qu’ils vont être touchés par les mêmes spyware. UNIX est vraiment la base mais par dessus Android utilise Java et iOS emploie une version dérivée de celle utilisée pour OSX. Comme le dit Adodane, les chiffres parlent d’eux mêmes. Une applications sur Android pourra bien contenir du code qui contourne les protections de l’OS qui ne seront pas les mêmes que pour iOS, rien à voir avec UNIX.
      Maintenant tu essaie meme de dire qu’un spyware qui a accès à ton tel ne pourra pas faire de mal…c’est un argument ca?
      Le problème est que justement des applications présentes sur le PlayStore sobt touchées contrairement à ce qui arrive sur l’AppStore, et ça peut toucher quiconque.

      1% des gens c’est déjà énorme je trouve.

    • Le Switcheur

      Ou comment utiliser des raccourcis pour au final être à côté de la plaque… Rien que ta deuxième phrase fait sourire.

    • lemaitre

      le premier paragraphe c’est du lourd ;)) on aura tout entendu ! qu’est ce qu’on se marre ici

    • yoplait

      Je me suis arrêté ici “Android et iOS sont tous les deux basés sur la même base : Unix / Linux.” Donc, si Android a des spyware, son frère iOS aussi !

      Jamais entendu une blague pareil.
      Laisse l’informatique aux grands c’est vraiment pas pour toi.

    • guest.

      Lol, j’ai la flemme de démonter ton post point par point, mais sache que andoid se base sur un système unix, mais de composition différente de iOS, tout comme OSX et Linux sont différents, android utilise java, la passoire par définition
      Android a été fait sur le but de l’ouverture, iOS a été dès les premières ligne de codes pensé pour être sécurisé.
      C’est tout, android est une passoire, root ou pas, c’est ce que tu dis les légendes urbaines ;)

    • sardagariga

      Il faut rapidement aller apprendre quelques notions de base puis revenir pour éditer ton post.
      Cest n’importe quoi.

  • Adodane

    Android et Windows au coude à coude ! C’est beau la concurrence !! :D

    • sardagariga

      Attention, c’est bien de pc Windows qu’on parle ici.
      Si on ne considère que les smartphones, Android concentre 95% des malwares.

  • rorodora9

    bonjour les gens geek ^^, je ne comprend pas l’explique hum si 99% cause trop virus android et windows phone ? mais Ios n’ pas mal moins virus que ça ? alerte moi par l’android lol :)

  • Provoc

    “le taux d’infection relevé par cette étude est de 0,68%”

    Pas énorme pour un problème sensé être catastrophique sous Android…

    • guest.

      Tu porte bien ton nom, provoc, les rageux (pas moi enfin ;) ) vont te tomber dessus ;)

    • Atlas

      Que plus d’une personne sur deux cent puisse se faire voler des données sur Android n’est pas inquiétant?

      • Provoc

        Disons que, vu tout le pataquès que vous faites à chaque fois sur l’extrême menace que représentent les malwares sur Android, je m’attendais à au moins 10% :-)
        Et puis c’est 0,68% pour Android Et Windows, donc 1 sur 400. ;-)

        On est un peu comme avec le paranormal. Tout le monde connait une personne qui en connais une autre, qui a dans sa famille un cousin, dont le meilleur ami avait une copine qui avait un frère qui à vu un esprit…
        Les malwares sur Android, c’est un peu la même chose, tout le monde en a entendu parler, mais on ne croise pour ainsi dire jamais d’utilisateurs qui sont concernés. Et les très rares cas ou ça arrive, la personne avait souvent joué avec le feu.

        Ensuite, relativisons encore la menace.
        1 – Tous les utilisateurs n’ont pas des informations dites sensibles sur leurs smartphones
        2 – On nous parle d’un pourcentage mondial sans plus de détail, comme à chaque fois. Comment sont répartis ses 0,34%? 10% en Europe et US et 80% en Asie, Maghreb?
        Ce qui ramenait la menace à peu être 1 sur 4000. Dans ce cas, l’utilisateur à plus de chance de se faire volé des informations personnelles sur ses nombreux comptes présents sur les divers réseaux sociaux que via son smartphone…

        Après je ne me voile pas la face, mais il serait peut-être aussi temps que les personnes qui utilisent des outils informatiques avec un accès réseau se responsabilisent un minimum. AUCUN système n’est infaillible! À partir de ce constat, à elle d’apprendre et respecter certaine règles de base, comme elle la fait à chaque fois pour d’autres domaines à risque comme l’automobile, la natation, l’électricité, etc.

        • Atlas

          Bien sûr c’est un risque comme un autre, mais du coup mon point de vue est que sur iOS le risque est quasiment inexistant. Sur Android 1/400 pourrait vouloir dire que sur quelques années 1/100 des gens sont touchés donc ce ne sera pas un ami d’un ami, mais juste un ami. Mais j’ai toujours pensé que c’était dans cet ordre de grandeur là hein.

      • Turlututu

        Il faut mettre ces chiffres en lien avec les études qui montrent que les utilisateurs d’Android ont plus tendance à pirater les applications et la possibilité d’installer plus facilement des applications sans passer par le Store officiel.

        Et mon petit doigt me dit que ces 0.68% l’ont peut-être bien cherché ;)

        Quand je vois le ramassis de logiciels péraves sur l’ordi (souvent un Acer à 300€, ce qui n’aide pas) de certains membres de ma famille, je comprends mieux pourquoi les gens disent que windows est lent, instable et infecté de virus…

        En règle général, si c’est gratuit, c’est toi le produit. Je veux bien croire qu’il y ait des ‘bienfaiteurs’ dont le but est de faire économiser quelques euros en crackant les applications, mais la grande majorité aiment bien y laisser quelques add-on ;)

  • foxraph

    Forcement Blackb… avec les quelques téléphones !!!! ;)

  • Ambroise De Lima

    Au final Android = ouvert et iOS = fermé.
    Si tu chopes des malware c’est que tu sais pas te servir de ton téléphone.
    Donc si tu sais pas t’en servir vas chez iOS y’a moins de risques sinon va chez Android t’auras mieux pour moins cher.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 8 : la Keynote d’Apple aurait lieu le 6 septembre

Malgré les rumeurs faisant état de différents retards de production et de conception, l’iPhone 8 devrait bien être dévoilé par Tim Cook le 6 septembre lors d’une keynote plus qu’attendue par les fans d’Apple. Quelles seront les date de commercialisation des différents modèles d’iPhone ?:=

Firefox : le navigateur est bientôt amené à disparaître

Firefox pourrait très bientôt disparaître à en croire les récentes analyses d’un ancien employé de Mozilla, Andreas Gral. Celui-ci a fait savoir par le biais de son blog que le navigateur a perdu un nombre colossal d’utilisateurs ces dernières années et qu’il ne peut rivaliser face à Google et son redoutable Google Chrome.

eab6873746afd38a0dbfe4ccf4cf4d9cjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj