Malware : le Google Play Protect est une passoire mettant nos smartphones Android en danger

Google Play Protect, la solution déployée par le géant de la recherche pour contribuer à la protection de nos smartphones, se révèle être une véritable passoire selon un classement effectué par un spécialiste allemand qui compare divers logiciels de sécurité. Ce qui place Google dans une position peu élogieuse, regardons de quoi il retourne en détail.

android malware google play protect

Le Google Play Protect sur nos smartphones Android est une sorte de barrière de protection contre les différents malwares qui pullulent. Si la firme fait déjà un travail en amont au niveau du Play Store, ce dispositif déployé par Google est censé nous offrir une protection supplémentaire. Sauf que dans la pratique, celle-ci est inefficace à de multiples occasions selon les spécialistes en sécurité allemands AV-Test qui classent diverses solutions selon plusieurs critères et donne ses résultats pour le mois de septembre 2017.

Google Play Protect : les malwares passent tranquillement la barrière de protection

Le label Play Protect a du plomb dans l’aile si l’on en croit les résultats obtenus dans le classement. Le dispositif de protection de Google arrive seulement à détecter 65,8% des échantillons de malware les plus récents et 79,2% datant de 4 semaines. A titre de comparaison, le Google Play Protect obtient la note de 6 points alors que les meilleurs logiciels obtiennent une note de 13. Dave Burke, responsable de l’ingénierie chez Google, annonce que la solution maison de la firme repose sur l’apprentissage automatique et a besoin de temps pour s’adapter.

Play Protect détecte et supprime les applications potentiellement dangereuses, et avec plus de 50 milliards d’applications analysées chaque jour, nos systèmes d’apprentissage automatique sont toujours à la recherche de nouveaux risques.

On peut supposer qu’au fil du temps le Google Play Protect va s’améliorer, néanmoins cela met la firme de Mountain View dans l’embarras. Il arrive encore que de nombreux terminaux Android soient la proie de malwares comme Sockbot qui a contaminé 2,6 millions de smartphones à travers le Play Store. Le meilleur conseil étant de télécharger des applications ayant un minimum de popularité ou d’aller vers une autre solution disponible sur Android, Kaspersky, Norton, McAffee etc…

Réagissez à cet article !
  • Gklmo

    Ok, c’est une passoire. Mais en quoi il met nos téléphones en danger ?

    • Arn

      Clair… Le premier danger pour les smartphones ce sont les utilisateurs

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android est une catastrophe pour la sécurité, bien pire qu’iOS !

Dans son rapport annuel sur la sécurité, Nokia cible Android comme étant l’OS le plus sujet aux malwares. Google Play Protect est satisfaisant mais les applications tierces téléchargées depuis des stores autres que Google Play sont dangereuses pour les utilisateurs. iOS est au contraire un très bon élève en la matière.

52eb5e023afafcdcaf3931221e74fe64XXXXXXXXXXX