SFR-Numericable parvient à stabiliser ses résultats malgré une perte de clients

Date de dernière mise à jour : le 31 mars 2016 à 17 h 23 min

L’opérateur SFR-Numéricable vient de publier ses chiffres trimestriels. Les clients continuent de fuir l’opérateur qui parvient tout de même à améliorer ses résultats financiers. Point complet.

Depuis le rachat de SFR par Numericable le nouveau groupe continue de perdre des clients. Toutefois, la baisse est moins importante ce trimestre. D’ailleurs, les résultats financiers de l’opérateur se stabilisent.

Perte de clients sur le fixe et le mobile

C’est en tout cas ce qui ressort des derniers chiffres publiés par SFR-Numéricable pour le troisième trimestre 2015. Sur le fixe comme sur le mobile, l’opérateur continue de perdre des clients. Ainsi sur le mobile, SFR-Numéricable compte 21,8 millions d’abonnés. En 2014 il en totalisait 23,063 millions.

Si la baisse est importante par rapport à 2014 elle est à nuancer avec les précédents trimestres. Au deuxième trimestre, SFR-Numéricable comptait 21,89 millions d’abonnés mobile. D’un trimestre à l’autre la perte d’abonnés reste mince.

Sur le fixe on observe la même tendance. Le nombre d’abonnés total pour le troisième trimestre est de 6,35 millions. En 2014, ce chiffre était de 6,63 millions. Au deuxième trimestre SFR comptait 6,64 millions d’abonnés fixe.

Malgré cette perte de clients, l’opérateur se félicite de voir le revenu moyen par abonné augmenter. Dans le mobile le prix moyen de l’abonnement mensuel est de 23,20 euros soit une hausse de 1,8%. Dans le fixe il est de 35,80 euros (+4,4%). Pour l’offre très haut débit la facture moyenne est de 41 euros par mois. 1,73 millions de clients sont abonnés à ces offres.

Des résultats financiers qui se stabilisent

Malgré cette perte d’abonnés, les résultats financiers se stabilisent. La politique de réduction des coûts menée par Patrick Drahi semble commencer à porter ses fruits pour l’entreprise. Ainsi, même si le chiffre d’affaires est en baisse de 3,5% sur l’année pour atteindre 2,77 milliards d’euros, l’excédent brut d’exploitation progresse lui de 15%. Il atteint 1,03 milliard d’euros.

Quid de la qualité

Pour poursuivre sa marche en avant, l’opérateur va continuer de mener une politique de migration de l’ADSL vers la fibre FTTLA, le réseau de Numéricable étant très étendu. En revanche, pour ce qui est du mobile et de la fibre FTTH, les derniers rapports ne montrent pas beaucoup de signes d’amélioration pour l’opérateur.

Dans la continuité de la politique de réduction des coûts, SFR-Numéricable ralentit les investissements dans la 4G et est toujours en retard sur la fibre FTTH par rapport à Orange notamment. Des ralentissements en terme d’investissement qui posent la question de la qualité de service.

Des investissements ralentis face à des concurrents qui redoublent d’efforts peut être une stratégie risquée. Car aujourd’hui, si SFR a bien repensé ses offres et affiche d’excellents prix pour les smartphones, il vit avec une épée de Damocles au dessus de la tête.

Proposer des prix intéressants est une chose, mais la qualité du service proposé doit être au rendez-vous. Aujourd’hui il est facile de trouver des forfaits à des prix abordables et c’est sur la qualité du réseau ou encore du service client que les opérateurs se différencient.

Concernant le réseau, les derniers chiffres de l’ARCEP sont pour le moins parlants : SFR est en retard. Concernant la qualité du service client, les plaintes n’auraient jamais été aussi nombreuses selon 60 millions de consommateurs.

La stratégie de Patrick Drahi semble donc efficace financièrement à court voire moyen terme, mais sur le long terme la fuite des clients pourrait avoir un impact bien plus important.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Thierry Brez

    Perso je ne comprends pas les gens qui reste chez SFR…

    • Flo974

      Moi non plus…

    • Max59

      Je suis chez SFR pour le mobile et internet juste parce qu’aucun autre opérateur ne répond à mes attentes, pour la fibre personne me propose du FTTH, il y a que SFR qui me propose du FTTLA, et pour le mobile les autres opérateurs ne font pas mieux, j’étais chez free c’est une catastrophe, Bouygues ne fait pas mieux et orange n’ont pas les forfaits qui peuvent me convenir à un prix abordable

    • hamza

      Sûrement parce que vous vivez pas dans la bonne région. Moi je suis chez SFR pour le fixe et Red pour le mobile, je n’ai aucun soucis.

      • Carlos Nunes

        Pareil pour moi je n’ai aucun souci avec sfr depuis de longues années.

    • joe2x

      Parce que j’ai une très bonne connexion ADSL (la fibre ne m’interesse pas, trop chère pour mon besoin)

  • tabo56

    Moi j’ai été chez eux en ADSL pendant 7 ans sans trop de soucis. Quand mon immeuble a été fibrée je me suis dit que j’irais chez Free, mais Free ne veut pas entendre parler de l’agglomération ou je vis.
    Du coup je reste chez SFR, c’est l’opérateur qui me propose le FTTH le moins cher.
    Par contre je n’ai pas de soucis particulier, à part mon décodeur TV qui freeze trop régulièrement.