Congrès des maires : Macron promet le Très Haut Débit pour tous dès 2022 et menace les opérateurs

Emmanuel Macron a profité de son discours à l’Association des maires de France pour réaffirmer son ambition de respecter les objectifs du Plan France Très Haut Débit. Il exige une accélération du déploiement et une hausse des investissements et menace directement les opérateurs qui ne tiendraient pas leurs engagements.

macron-tres-haut-debit

Le Président français Emmanuel Macron n’a pas fait dans le détail au moment d’évoquer le Plan France Très Haut Débit lors de son discours à l’Association des maires de France du 23 novembre 2017. Il a réaffirmé sa volonté d’offrir à l’ensemble de la population l’accès au Très Haut Débit, et ce dès 2022. « J’ai pris un engagement, le bon débit pour tous d’ici mi-2020 et le très haut débit pour tous d’ici mi-2022. Nous pouvons le tenir mais cela suscite d’aller vers plus de contraintes sur ce sujet », a-t-il déclaré.

Macron menace les opérateurs

Emmanuel Macron s’en est pris directement aux opérateurs, qu’il menace de fortes amendes en cas de manquement à leurs obligations. « Les engagements conclus d’ici la fin de l’année avec les opérateurs seront contraignants, traduits de manière législative et donneront lieu à des sanctions pécuniaires et la possibilité de l’Etat de se substituer (aux opérateurs) », a-t-il prévenu. Les déboires financières de SFR ont bloqué le déploiement de son réseau fibre optique alors que l’opérateur s’était engagé à fibrer toute la France. Orange tient un bon rythme mais Bouygues et Free doivent faire mieux.

Le 22 novembre 2017, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des Territoires Julien Denormandie avait déjà effectué une sortie remarquée en affirmant que le gouvernement allait mettre la pression sur les opérateurs pour atteindre les objectifs. « Nous n’y arriverons pas si nous ne nous faisons pas un peu mal. Et il faut que vous, opérateurs, ayez mal. Car investir plus, c’est mettre plus d’argent encore. Aller plus vite, c’est forcément douloureux », annonçait-il. En août 2017, c’était le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Majhoubi qui rappellait les opérateurs à l’ordre, parlant d’une « exaspération numérique » chez les Français.

Pour aider les opérateurs dans leurs manœuvres, le gouvernement s’est par ailleurs engagé à faire des efforts sur sa politique d’acquisition des fréquences mobiles, qui ne seront plus vendues au plus offrant mais à celui qui offre la meilleure solution pour l’aménagement du territoire.

Réagissez à cet article !
  • Wesh Negro

    Promesses, promesses, si les gens sont pas trop cons, il ne sera plus là en 2022 lui.

    • Christophe Alvarez

      +1 bien d’accord avec vous

    • Jerem88

      « Si les gens ne sont pas trop cons »
      Décidément la négation en français semble compliqué, mais bien mise en deuxième partie :)
      Et malheureusement, les gens sont comme moi. Loin d’être intelligent…
      Il faudrait juste sortir une loi qui interdit de faire un deuxième mandat, à l’instar des États-Unis où les présidents ne peuvent pas en faire trois.

      • joe2x

        En France, tu peux pas faire 3 mandats comme aux USA. Pourquoi donc veux tu qu’il ne fasse qu’un seul ? Je ne suis pas sur qu’il serait réélu mais si c’est le ca,s cela voudra dire qu’il a été apprécié. Je n’ai pas d’opinion sur son programme.

        • Bulldozer

          Les emplois aidés permettaient de se réinsérer dans les entreprises privées ou publiques.

  • MisterX

    Blablabla,qu’il se taise,c’est mieux.

  • Grabo20

    Il a toujours une tête à claques… À voir ce que ça donne, je suis pas contre la fibre.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile autorisé à continuer l’itinérance Orange

Le Conseil d’Etat a rejeté deux recours visant à remettre en question les décisions de l’Arcep concernant les accords d’itinérance et de mutualisation entre opérateurs. Un soulagement pour Free, autorisé à poursuivre l’exploitation du réseau Orange.

Plan très haut débit : le gouvernement Macron vous offre 150€ pour vous payer la 4G fixe

Ce jeudi, le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté le plan du gouvernement pour garantir l’accès au haut débit pour tous dès 2020. Afin d’aider les personnes qui n’ont pas accès à la fibre optique, le gouvernement va débloquer 100 millions d’euros. Comment cette aide va-t-elle fonctionner ? En fonctions de quels critères ? Serez-vous éligible ?